GP de Plouay
GP de Plouay - Sylvain Chavanel l'emporte en force ! Photo : Elen Rius - Photos

GP de Plouay - Sylvain Chavanel l'emporte en force !

 

Cyclism'Actu - Votre site internet de l'Actu Cyclisme

En parallèle du Tour d'Espagne, se tenait, ce dimanche 31 août en France, une autre épreuve du World Tour : le Grand Prix Ouest France de Plouay. 229,1 kilomètres étaient à parcourir sur le fameux circuit du Morbihan, connu pour avoir accueilli les Championnats du Monde de cyclisme en 2000, qui résonne avec Côte du Lezot et Côte de Ty Marrec. Le scénario de la course était très imprévisible et tout pouvait se passer ! Au final, c'est le Français Sylvain Chavanel (IAM Cycling) qui s'est imposé dans un sprint à 7 ! L'Italien Andrea Fedi (Neri Sottoli - Yellow Fluo) a terminé second et Arthur Vichot (FDJ.fr) a complété le podium de cette édition 2014 du GP de Plouay.

 

Une échappée matinale de 5 coureurs, le peloton revient vite

L'échappée matinale, qui se forme en tout début de journée, est composée de 5 coureurs : Pirazzi (Bardini), Bideau (Bretagne - Séché Environnement), Koc (Cannondale), Lecuisinier (FDJ.fr) et Van Melsen (Wanty - Groupe Gobert). Après 3 tours de circuit, les 5 hommes de tête comptent 5' d'avance sur un peloton, pour le moment assez calme. Après 60 kilomètres de course, l'écart passe à 6'. Derrière, les formations Katusha, Orica-GreenEDGE et IAM Cycling se mettent, ensuite, à rouler à l'avant du paquet. Cette petite accélération du peloton fait fondre l'avance des fuyards. Sentant le danger arrivé, Koch attaque seul à 60 kilomètres du but, alors que le peloton est seulement à 54'' derrière. Ce sont les équipes Omega Pharma-Quick Step et Astana qui roulent. La première échappée du jour se reforme, ensuite, à 55 bornes du but. Mais pas pour longtemps puisque le peloton est juste à ses trousses !

 

Ça bouge de partout dans les 40 derniers kilomètres

La physionomie de la course change assez rapidement, par la suite. En effet, l'échappée se fait reprendre aux 50 kilomètres et le Polonais Michal Kwiatkowski (Omega Pharma-Quick Step) part, quelques instants après ce regroupement, en tête de course ! À 42 kilomètres de la ligne finale, le coureur de l'équipe Omega Pharma-Quick Step est toujours seul devant, mais il est, ensuite, rejoint par Durasek (Lampre-Merida), Nordhaug (Belkin), Hermans (BMC), Wellens (Lotto-Belisol), Tulik (Europcar) et Juul Jensen (Tinkoff-Saxo). Aux 30 kilomètres, le peloton, mené par la Katusha de Kristoff, se situe à 24'' du groupe de 7. L'entente est bonne devant et l'avance augmente à plus de 40'', et ce à 25 bornes de l'arrivée.

Derrière, un groupe de contre se forme juste avant la cloche. On y retrouve notamment Boasson Hagen, Offredo, Alaphilippe et Bardet. À un tour de l'arrivée, l'échappée de 7 compte 26'' d'avance sur le peloton, qui vient de reprendre les anciens poursuivants. L'avant de la meute est, ensuite, très dynamique ! De ce fait, l'écart chute à 12'', mais ça relance, ensuite, devant et le chronomètre remonte. À 8 kilomètres de la fin, les fuyards disposent d'une avance confortable : 28''. Aux 6 kilomètres, le Français d'Europcar, Tulik, tente sa chance, seul, à l'avant ! Un kilomètre plus loin, le peloton, emmené par la BMC et la Katusha, se trouve à 15'' du Français. Les poursuivants sont à portée de fusil de la meute.

 

Sylvain Chavanel s'impose dans un sprint à 7 !

Dans l'ultime passage de la Côte de Ty Marec, un petit groupe revient sur l'échappée, alors que le peloton explose ! La bosse de Ty Marec fait des dégâts et un groupe de 7 arrive à s'en détacher avec une petite avance ! À 3 kilomètres du but, GautierAlaphilippeVichotSylvain Chavanel, Fedi, Hermans et Wellens sont devant avec une petite dizaine de secondes d'avance sur un peloton un peu désorganisé. Les fuyards s'entendent bien dans les dernières kilomètres de la course et ils arrivent à maintenir la meute à quelques mètres ! Les 7 coureurs de tête, dont 4 Français, résistent et se jouent la victoire dans un sprint pour homme résistant !

C'est le Belge Ben Hermans (BMC) qui lance l'emballage final aux 300 mètres, mais le Français Sylvain Chavanel (IAM Cycling) est le plus fort et remporte, avec toute sa force, ce GP de Plouay 2014, juste devant l'Italien Andrea Fedi (Neri Sottoli - Yellow Fluo) ! Arthur Vichot (FDJ.fr), un peu gêné dans son sprint, termine, lui, sur la dernière marche du podium. Le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha) remporte le sprint du peloton, qui termine sur les talons des 7 échappés.

Classement général

1FRACHAVANEL SylvainIAM Cycling5h38'26''
2ITAFEDI AndreaNeri Sottoli - Selle Italia - KTMm.t.
3FRAVICHOT ArthurGroupama-FDJm.t.
4FRAGAUTIER CyrilTotal Direct Energiem.t.
5FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Stepm.t.
6BELWELLENS TimLotto Soudalm.t.
7BELHERMANS BenCCC Teamm.t.
8NORKRISTOFF AlexanderKatusha-Alpecin+ 2''
9ITANIZZOLO GiacomoTrek-Segafredom.t.
10BELROELANDTS JürgenLotto Soudalm.t.
11BELMEERSMAN GianniDeceuninck-Quick Stepm.t.
12SLOBOZIC BorutAstana Pro Teamm.t.
13ITAGAVAZZI FrancescoAstana Pro Teamm.t.
14FRALADAGNOUS MatthieuGroupama-FDJm.t.
15AFSJANSE VAN RENSBURG ReinardtTeam Sunwebm.t.
16SUIDILLIER SilvanCCC Teamm.t.
17ESPSANZ UNZUE EnriqueMovistar Teamm.t.
18FRADELAPLACE AnthonyArkea - Samsicm.t.
19SLOMEZGEC LukaTeam Sunwebm.t.
20KAZTLEYBAEV RyslanAstana Pro Teamm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Qui sera champion du monde sur route dans le Yorkshire ?



















Partenaires