Interview - Julien Jurdie : «Tadej Pogacar ? Je rejoins un peu Marc Madiot...»

Par Nicolas GAUTHIER le 01/06/2024 à 20:10. Mis à jour le 03/06/2024 à 11:00.
Interview - Julien Jurdie : «Tadej Pogacar ? Je rejoins un peu Marc Madiot...»
Interview
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

À la veille du début de la 76e édition du Critérium du Dauphiné, Cyclism'Actu a eu l'occasion de s'entretenir avec Julien Jurdie, l'incontournable directeur sportif de l'impressionnante Decathlon AG2R La Mondiale Team, déjà victorieuse à 23 reprises en 2024 et deuxième du classement UCI derrière UAE Team Emirates. La formation française a réalisé une incroyable première partie de saison, et avant d'attaquer deux mois très importants, avec bien sûr le Dauphiné et le Tour de France, Julien Jurdie est revenu sur les fantastiques derniers mois vécus par son équipe et sur les raisons d'une telle réussite. Il a également évoqué les prochaines échéances pour ses hommes, donné son avis sur la grande bataille attendue sur le Tour de France... et laisser parler son coeur de supporter de l'AS Saint-Étienne, qui va jouer un match très important dimanche pour son avenir. Entretien.

Vidéo - Julien Jurdie au micro de Cyclism'Actu

 

Une première partie de saison exceptionnelle

"Au 1er juin, voir l'équipe au deuxième rang du classement UCI et avec 23 victoires, c'est assez exceptionnel. Il faut en profiter, mais aussi rester les pieds sur terre. Ce que je veux souligner, c'est surtout la régularité dont l'équipe fait preuve. On a accumulé les bonnes prestations et on a réussi à rester réguliers tout au long de cette première partie de saison. C'est hyper intéressant et c'est clair qu'il y a de la fierté quand on lit le classement UCI et que l'on se voit deuxième derrière l'intouchable UAE Team Emirates et devant de très grosses équipes. C'est juste impressionnant."

 

Les raisons de cette progression fulgurante

"Elles sont bien sûr multiples. Tout d'abord ce nouveau partenaire titre, Decathlon, pour accompagner AG2R La Mondiale. Il y a aussi des nouveaux vélos, avec la marque Van Rysel qui a produit un vélo qui est juste impressionnant en termes de datas. On les connaissait ces datas, mais il n'y a que le terrain qui peut confirmer cela, et ça a été vite confirmé par les coureurs pendant le stage et lors des premières courses."

"Et puis, il y a eu le discours qu'on a eu cet hiver avec l'ensemble du staff technique. On a eu un message plutôt fort en décembre dernier lors d'un stage, avec l'envie de changer des choses et de sortir de notre zone de confort. Un nouveau virage a été pris au sein de la société France Cyclisme, avec un nouveau patron en la personne de Dominique Serieys et un organigramme qui a été refait. On s'est remis en question en se disant qu'il fallait changer des choses, des petits détails, avec un mot d'ordre : sortir de notre zone de confort."

 

Les vélos Van Rysel

"Ce qui a changé par rapport aux vélos des années précédentes (BMC était le partenaire cycle de l'équipe depuis 2021, ndlr) ? L'aérodynamique en premier lieu. Van Rysel a fait de gros efforts à ce niveau-là et on a un vélo qui est super aéro, ce qui permet à nos coureurs, lorsque la vitesse est élevée, d'économiser de l'énergie. Les roues Swiss Side sont également de très haut niveau. Cette combinaison entre le cadre et les roues permet au vélo d'avoir un super rendement. Ce sont des machines qui répondent au cyclisme de très haut niveau."

 

Les ambitions sur le Critérium du Dauphiné

"On a fait le choix sportif de mettre Felix Gall sur le Tour de Suisse, qui correspond mieux à ses qualités. Il y a une petite prise de risques, mais vu notre début de saison, on peut se le permettre. Sur les routes du Critérium du Dauphiné, on va donc être plus axé sur la victoire d'étape, avec dans un premier temps Sam Bennett. Il devrait y avoir deux sprints, dimanche et jeudi, donc on va faire en sorte que Sam Bennett puisse se frotter ces deux jours-là au plateau des sprinteurs et lever les bras."

Ensuite, lors du triptyque alpestre, qui est particulièrement difficile cette année, on comptera sur Nicolas Prodhomme et Clément Berthet, ce dernier ayant l'ambition de faire un bon classement général. Et il ne faut pas oublier Bruno Armirail, qui voudra faire un bon contre-la-montre mercredi. On sait qu'il a une envie folle de faire les Jeux olympiques, donc une bonne performance de Bruno sur le chrono pourrait donner des idées à Thomas Voeckler. On a reconnu le parcours hier (vendredi) et ce chrono correspond vraiment aux qualités de Bruno."

 

Les ambitions de Felix Gall sur le Tour

"Son objectif est bien sûr d'être à 100% au départ du Tour et l'objectif sera de faire un bon classement général. Il a les capacités de rentrer dans les dix premiers. On n'a pas fixé des objectifs faramineux, on va rester prudent, ce ne sera que le deuxième Tour de France de Felix. Il y aura les batailles pour le maillot jaune, le podium, le top 5 et le top 10, et je pense qu'on peut le mettre dans cette dernière, avec pourquoi pas une bonne surprise. Et puis je pense que, comme l'année dernière, il aura l'opportunité de remporter une étape de montagne sur ce Tour."

 

La sélection pour le Tour

"Il y a actuellement un groupe de douze coureurs et ils savent tous qu'ils sont dans cette liste. C'est maintenant à nous, le staff technique, de prendre des décisions, et nous sommes régulièrement en réunion pour élaborer le huit du Tour de France. On a avancé sur certains points, mais on est encore à la recherche de repères, et notamment dans la montagne, d'où l'importance du Dauphiné et du Tour de Suisse. Il reste encore du temps pour peaufiner la sélection. Ben O'Connor ? Actuellement, il ne fait pas partie des douze coureurs qui figurent dans cette présélection."

 

Le Tour d'Italie de Ben O'Connor

"À mes yeux, faire quatrième du Giro, c'est très, très bien. Et en toute honnêteté, lorsque vous êtes quatrième du général après trois semaines, c'est que vous méritez d'être quatrième. Il n'y a pas eu de problème mécanique, pas de chute non plus, donc il n'y a pas de regrets à avoir. Ben a fait sa course, a essayé d'accompagner les meilleurs, mais il a un petit peu coincé par moments."

 

La rumeur Valentin Paret-Peintre chez Soudal Quick-Step

"Ça fait partie du jeu, il n'y a pas de souci. Valentin est en fin de contrat, les agents font leur travail. Un coureur en fin de contrat qui a des résultats, ça attire l'oeil, donc après son excellent Giro, c'est tout à fait logique que certaines équipes puissent se renseigner auprès de lui et de son agent. Il est libre, donc les discussions peuvent exister. Mais rassurez-vous, les discussions existent aussi de notre côté, on reste très attentifs. Les discussions avec Valentin sont très bien avancées et on espère fermement qu'il sera encore avec nous l'an prochain."

 

Le Tour 2024 pour Tadej Pogacar ?

"La lutte pour le maillot jaune du Tour sera plus intense que celle pour le maillot rose du Giro, c'est une certitude. Après, je rejoins un petit peu les propos de Marc Madiot ("s'il est sur la même lignée que sur le Giro, il sera au même niveau sur le Tour de France et le match sera le même ou à peu près. À l'instant T, il a un boulevard devant lui"), Pogacar va arriver avec la pancarte de numéro 1. Je pense qu'il va très bien gérer son mois de juin. Après, je pense tout de même qu'il y aura une belle bataille car la concurrence sera supérieure à celle du Giro."

 

L'avis du supporter de l'AS Saint-Étienne sur le match de la montée

"J'ai vu que l'arrivée de la 1ère étape du Critérium du Dauphiné était juste avant, donc j'espère que j'aurai le temps de regarder ce Metz - Saint-Étienne. J'étais bien sûr présent jeudi soir dans les tribunes de Geoffroy-Guichard pour assister à la belle victoire des Verts (2-1), et il y aura une belle bataille à livrer dimanche. Avec toute ma ferveur de supporter, j'espère que nos petis Verts vont pouvoir remporter cette deuxième manche et être ainsi présent en Ligue 1 l'année prochaine. On va croiser les doigts. La journée parfaite ? Une victoire de Sam Bennett, puis la Ligue 1 pour les Verts. Si Sam l'emporte, il aurait le maillot jaune, mais aussi le maillot vert, ce qui serait un fort symbole pour l'ASSE. J'espère que les planètes seront alignées et que tout va bien se passer."

A LIRE AUSSI

INTERVIEW

Marc Madiot : "Pogacar et le Tour ? Il a un boulevard, là... "

INTERVIEW

Stephen Roche : "Tadej Pogacar ne semble pas avoir de limites"

INTERVIEW

L'Entretien Élisabeth Chevanne : "On mérite de devenir WorldTour"

L'info en continu

19/07 Tour de France Les vidéos du Tour à voir et revoir avec Youtube Cyclism'Actu 19/07 Tour de France Jonas Vingegaard : "Je vais juste essayer de suivre Remco..." 19/07 Tour de France Richard Carapaz : "Ce maillot à pois... prestigieux" 19/07 Tour de France Matteo Jorgenson : "J'ai une mauvaise relation avec le Tour" 19/07 Tour de France Tadej Pogacar : "Visma voulait l'étape... mais je l'ai prise" 19/07 Tour de France Guillaume Martin : "Pogacar ? Je suis gêné de vous répondre" 19/07 Tour de France Cristian Rodriguez : "C'était une belle journée pour moi" 19/07 Tour de France La 20e étape, dernier festival en montagne ! Le parcours 19/07 Tour de France Egan Bernal : "On va devoir faire notre auto-critique" 19/07 Tour de France Arnaud Démare, hors délai : "Je me suis battu, je suis fier" 19/07 Tour de France Mauro Gianetti : "5 ans qu'on compare Tadej à Eddy Merckx" 19/07 Tour de France Simon Yates, 3e : "J'ai attendu mon heure, mais..." 19/07 Tour de France Fabien Grelier : "On va essayer de retourner devant samedi" 19/07 Tour de France Sébastien Hinault : "Vingegaard ? Il est sûrement humain..." 19/07 Tour de France Remco Evenepoel : "Vingegaard ne voulait pas collaborer..." 19/07 Tour de France Rolf Aldag : "Primoz Roglic ? On peut encore compter sur lui" 19/07 JO - Paris 2024 L'Irlande avec Ben Healy et Ryan Mullen pour les Jeux 19/07 Tour de France Un an et 9,99 euros... Cyclism'Actu sans pop up et pub 19/07 Tour de France Tadej Pogacar écrase le Tour de France sur la 19e étape ! 19/07 Matériel La collection Sports d'Époque spéciale cyclisme pour la saison 2024
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Jonas Vingegaard qui renverse Tadej Pogacar en 3e semaine du Tour, vous y croyez...









Publicité
Publicité
-
-