Chronique
Chronique - Mangeas : «Martin et Bardet sur le podium... Allez rêvons» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Chronique - Mangeas : «Martin et Bardet sur le podium... Allez rêvons»

Dans une nouvelle chronique pour Cyclism'Actu, Daniel Mangeas a fait le bilan de la première semaine du Tour de France en ce jour de repos. Il est revenu sur l'émouvante victoire de Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step) ainsi que sur l'immense déception de Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), tout en évoquant les chances de Guillaume Martin (Cofidis) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale), qui peuvent croire au podium à Paris, même si ce sera dur face à Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Egan Bernal (INEOS Grenadiers).

Vidéo - Mangeas : "La victoire d'Alaphilippe, c'était très fort"

 

Daniel, qu'est-ce que vous retenez principalement de cette première semaine du Tour de France ?

D'abord, je retiens la victoire de Julian Alaphilippe. Avec son père qui est décédé récemment, émotionnellement c'était vraiment très fort, et on imagine tous ce qu'il a dû ressentir. En plus, il s'est emparé du maillot jaune, donc quelque soit la suite, il avait déjà réussi son Tour. Je pense qu'il avait coché cette étape, il avait envie de gagner rapidement. Il réussit des exploits, mais il ne s'arrête jamais à l'exploit réalisé. On sent le champion qui a envie de se donner du plaisir et d'en donner également. Maintenant, je pense qu'il a déjà en tête de gagner une autre étape en prenant une échappée, et pourquoi pas viser le maillot à pois comme il y a deux ans.

 

Le grand fait marquant de cette première semaine, c'est la défaillance de Thibaut Pinot. Qu'est-ce que vous avez ressenti en le voyant lâcher prise ?

On est tous très tristes. C'est un grand professionnel qui a mis tous les atouts de son côté, et là la malchance le frappe avec cette chute sur la première étape à Nice. J'étais sur le Tour du Doubs ce dimanche, et bien sûr il était dans tous les sujets de conversation, mais je n'ai pas entendu un seul spectateur le critiquer, tout le monde ressentait une vraie tristesse pour lui. Mais je pense qu'il va rebondir, c'est un coureur qui a la grande classe. Quand on voit son palmarès... On la catalogue souvent comme un coureur du Tour de France, mais il a gagné un Tour de Lombardie, Milan-Turin, il est capable de briller sur les Ardennaises... Donc peut-être qu'à partir de 2021, il va orienter sa carrière différemment.

 

Ce qui lui arrive est vraiment triste parce que c'est un champion brillant et un garçon très attachant. En plus, il y a l'accumulation des déceptions, entre le Tour d'Italie il y a deux ans et le Tour de France l'an passé... Je comprends qu'il dise juste après sa défaillance sur l'étape de Loudenvielle que c'est un tournant dans sa carrière. Mais si ça va un petit mieux, je pense qu'il peut se remobiliser et aller chercher une belle étape. C'est ce que tout le monde espère. En tout cas, vu sa réaction sur l'étape de dimanche, je pense qu'il a envie de continuer le Tour de France. S'il se refait une santé, ce n'est pas le genre de coureur à subir le Tour, il va vouloir le marquer de son emprunte.

 

Au niveau des satisfactions côté français, on retrouve Guillaume Martin et Romain Bardet qui sont actuellement 3e et 4e du général. Que pensez-vous de ces deux coureurs et quelles sont leurs chances ?

Romain Bardet est en train de réaliser un de ses meilleurs Tour. Il est arrivé sans pression particulière, il a dit qu'il prendrait le Tour au jour le jour, et pour l'instant ça a plutôt l'air de bien lui réussir. Je souhaite qu'il soit sur le podium à Paris avec Guillaume Martin. Pour mon dernier Tour de France en 2014, il y avait deux Français sur le podium, Jean-Christophe Péraud et Thibaut Pinot. Concernant Guillaume Martin, ce que j'aime chez lui, c'est que c'est quelqu'un de fiable aussi bien dans le comportement que dans le vocabulaire, et en même temps, j'aime sa progression qui est linéaire. Ce n'est pas un coureur qui a fait 140e du Tour et qui va le gagner l'année d'après. Il a d'abord fait 23e, puis 21e, puis 12e, et là il continue sa progression. C'est quelque chose de très intéressant et surtout de totalement rassurant. Je lui souhaite le podium, en tout cas sauf incident il sera dans le top 10, et sûrement beaucoup mieux.

Romain Bardet me parait très bien, et vu ce qu'il réalise depuis le début du Tour, ça doit augmenter son capital confiance. En plus, on parle quand même d'un coureur qui a déjà fait 2e et 3e du Tour de France, deux fois 6e et une fois 9e aussi. Pour moi, il a tous les ingrédients pour aller sur le podium, et pourquoi pas accompagné de Guillaume Martin. Sur ce dernier, Cédric Vasseur avait dit qu'il pouvait viser le top 5, beaucoup avaient rigolé à ce moment-là, mais pour l'instant, il donne raison à son manager général. En plus, Guillaume Martin est passé à travers les gouttes, il n'a pas eu de problèmes, il n'a pas chuté, et ça, en général, ça veut dire qu'on a une bonne étoile près de soi. Après, ça va être dur d'accrocher le podium pour Bardet et Martin, mais je les vois dans le top 7 tous les deux. En tout cas, si Guillaume Martin est sur le podium, en tant que bon Normand, la prochaine fois que je le vois je lui amène un calavados hors d'âge.

Pour conclure, avant le départ du Tour, vous imaginiez un podium final Pinot-Roglic-Bernal. Qu'en est-il maintenant ?

Évidemment, je souhaite que Martin et Bardet y soient. Après, Roglic est toujours aussi fort, Bernal semble bien et Pogacar est en train de s'affirmer, donc face à ces trois-là, c'est sûr que ça va être compliqué d'être sur le podium. En tout cas, nos deux Français courent bien. Romain Bardet ne s'est pas encore dévoilé, et Guillaume Martin semble bien gérer la situation qui est quand même nouvelle pour lui, donc on ne sait jamais et allez rêvons !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est le coureur de l'année 2020 ?

















Partenaires

Publicité
Publicité