Carnet noir - Gino Mäder, 26 ans... un coureur attachant et talentueux

Par Titouan LABOURIE le 16/06/2023 à 17:01. Mis à jour le 16/06/2023 à 20:00.
Carnet noir - Gino Mäder, 26 ans... un coureur attachant et talentueux
Photo : @tds

Victime d'une grave chute jeudi dans la descente de l'Albulapass, à l'occasion de la 5e étape du Tour de Suisse, Gino Mäder (Bahrain Victorious) a succombé à ses blessures ce vendredi matin. Une terrible nouvelle qui a complètement bouleversé le monde du cyclisme, qui perd encore l'un des siens beaucoup trop tôt. Afin de rendre un hommage au Suisse de 26 ans et de rappeler ses principaux faits d'armes sur le plan sportif, Cyclism'Actu vous propose un petit retour sur sa carrière.

Vidéo - L'hommage du peloton à Gino Mäder sur le Tour de Suisse !

 

Des débuts pluridisciplinaires

Issu d'une famille de cyclistes, son père et sa mère ayant évolué tous deux à bon niveau, Gino Mäder obtient ses premiers résultats en cyclo-cross. En 2014, chez les juniors, il est avec la Suisse 4e du championnat d'Europe sur route, 11e du championnat du monde sur route et 19e du championnat du monde du contre-la-montre. La même année, il gagne l'argent sur l'omnium aux championnats d'Europe sur piste juniors. En 2015, il est aux côtés de Robin Froidevaux, Stefan Bissegger et Reto Müller, vice-champion du monde de poursuite par équipes juniors. Le quatuor suisse établit même un nouveau record de Suisse.Au niveau national, il devient champion de Suisse du contre-la-montre juniors et champion de Suisse de l'omnium juniors.

Grâce à tous ces excellents résultats, il rejoint l'équipe Espoirs IAM Excelsior en 2018... et il réalise alors une saison exceptionnelle, remportant remporte notamment la Ronde de l'Isard, une étape du Tour Alsace et deux étapes du Tour de l'Avenir, où il se classe également 3e du classement général derrière le Slovène Tadej Pogacar, devenu depuis l'un des meilleurs coureurs du monde, et le Néerlandais Thymen Arensman, sixième des deux derniers Grands Tours disputés.

 

Passage en pro chez Dimension Data

Ses performances lui permettent d'intégrer l'équipe WorldTour sud-africaine Dimension Data en 2019. Il lance sa saison sur le Tour de San Juan, qu'il conclut à la 11e place. Il enchaîne par les Strade Bianche (abandon) et le Tour de Catalogne où, victime d'une chute lors de la 2e étape, il se fracture le poignet gauche, sa première grosse blessure. Il retrouve la pleine possession de ses moyens en Norvège, aligné sur la manche locale des Hammer Series puis sur le Tour de Norvège.

En 2020, Dimension Data devient NTT Pro Cycling et Mäder voit, comme tous les coureurs, sa saison être chamboulée par la pandémie de Covid-19. Mais durant cette année, il découvrira notamment le Tour de Lombardie (abandon), la Flèche Wallonne (83e) et Liège-Bastogne-Liège (abandon), avant de débuter son premier Grand Tour : le Tour d'Espagne. Cette première expérience sur une course de trois semaines a notamment été marquée par une échappée, lors de la dix-septième étape, où il a terminé 2e, seulement devancé par David Gaudu (Groupama-FDJ).

 

L'éclosion chez Bahrain Victorious

Après deux saison au seins de l'équipe sud-africaine, Gino Mäder rejoint une formation du plus haut standing : la Bahrain Victorious. Il débute sous ses nouvelles couleurs sur le Tour de la Provence (45e). Quelques semaines plus tard, il participe à Paris-Nice. Échappé sur la 7e étape, il est repris dans les 25 derniers mètres par Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Sa journée à l'avant lui permet tout de même de gagner 16 places au classement général, qu'il conclut finalement à la 10e position. En mai, il est aligné sur son premier Tour d'Italie pour y épauler Mikel Landa. Parti dans l'échappée sur la 6e étape, il parvient à s'imposer en solitaire, au sommet d'Ascoli Piceno. Il remporte là sa première victoire en WorldTour.

Mais quelques jours plus tard, il chute au cours de la 11e étape et abandonne le lendemain. En juin, il remporte la 8e et dernière étape du Tour de Suisse, son 2e et dernier succès en WorldTour. En fin de saison, il est aligné sur le Tour d'Espagne. Régulier tout au long de la course, et dans un rôle d'équipier de Jack Haig (3e), il se classe 5e du classement général et remporte le classement du meilleur jeune, devant Egan Bernal (INEOS Grenadiers). Cet excellent Tour d'Espagne vient couronner une superbe saison pour le Suisse, qui a réellement passé un cap et qui a confirmé tous les espoirs placés en lui.

 

2022-2023, une période plus difficile

Lors de la saison 2022, Mäder connaît moins de succès que son année 2021. Après un début de saison compliqué, il prend le départ en mai du Tour de Romandie avec ambitions. C'est lors de la dernière étape, un contre-la-montre en côte de 16 kilomètres que se joue le classement final. Il termine 3e de l'étape à 30 secondes d'Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe) et vient chercher la 2e place du général à 50 secondes du Russe. Il s'agit de là son premier podium sur une course WorldTour. Prévu sur le Tour de France, qui était son grand objectif de la saison, le Suisse doit finalement déclarer forfait au dernier moment, à cause d'un test positif au Covid-19. Il s'alignera plus tard sur La Vuelta, mais avec beaucoup moins de réussite que l'an passé (20e du général).

En 2023, après un début de saison en dents de scie, Mäder devait s'aligner sur le Giro, mais la malchance s'est de nouveau abattue sur lui, puisqu'il a été testé positif au Covid-19, quelques jours avant le départ. Nouvel objectif pour lui : une première participation au Tour de France, une épreuve qu'il a toujours rêvé de disputer. Pour se préparer en vue de la Grande Boucle, Mäder avait pris le départ du Tour de Suisse dimanche dernier. La suite, vous la connaissez et elle est on ne peut plus tragique et triste...

 

Gino Mäder, c'était un homme apprécié et généreux

Personnalité attachante, souriante et altruiste, il était beaucoup tourné vers les autres. On se souvient notamment de sa récolte de 4 529 euros pour une association caritative lors du Tour d'Espagne 2021, cagnotte qu'il avait constituée en décidant de donner 1€ pour chaque coureur devancé sur chaque étape et 10€ pour chaque coureur qu'il laisserait derrière lui au classement général final. En 2022, il avait à nouveau démontré sa générosité en réalisant la même opération sur toute la saison, et ce afin de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique et la disparition des glaciers alpins. Gino Mäder, un gars bien, tout simplement !

A LIRE AUSSI

CARNET NOIR

Raphaël Geminiani est décédé à 99 ans, au revoir le grand fusil

CARNET NOIR

François Migraine est décédé : "On perd un grand Monsieur..."

CARNET NOIR

Un jeune coureur de 21 ans tué par un conducteur ivre

L'info en continu

18:21 Tour de France Tadej Pogacar : "Parfois, je ne sais pas pourquoi j'attaque" 18:04 Tour de France Romain Grégoire : "J'ai tout donné, donc aucun regret" 17:50 Tour de France Richard Carapaz : "C'est une merveilleuse victoire" 17:32 Tour de France Marc Fayet : "À quand ce jour sans... pour Tadej Pogacar ?" 16:53 Tour de France Richard Carapaz la 17e étape... Vingegaard ne rassure pas 16:32 Tour du Val d'Aoste Ilkhan Dostiyev remporte une 1ère étape... de 40 km 16:04 Tour de France Pourquoi Magnus Cort Nielsen porte une moustache... bleue ? 15:56 Transfert Le Mercato 2024-2025... toutes les infos et les rumeurs 15:31 Transfert Red Bull-BORA-hansgrohe devrait perdre de nombreux coureurs 14:53 Tour de France Deux sprinteurs abandonnent lors de la 17e étape du Tour 14:21 Tour de France L'équipe Astana Qazaqstan perd un quatrième coureur 14:10 Tour de France Une taupe chez UAE Team Emirates ? Mais qui est "Mou" ? 13:56 Critérium Le calendrier complet des 13 Critériums d'après Tour de France 13:33 Route Le DS d'une équipe féminine provisoirement suspendu trois mois 13:15 Tour de France Jonas Vingegaard : "Le maillot à pois ? Je préfère le Jaune" 13:05 Tour de France 1 an et 9,99 euros... Cyclism'Actu sans pop up et sans pub 13:03 Tour de France La 17e étape... enfin pour une échappée ? Parcours et profil 12:34 Tour de France Deux coureurs annoncés non-partants avant la 17e étape 12:30 Tour de France Evenepoel : "Si on pouvait arrêter le Tour maintenant..." 12:25 Tour de France P. Roodhooft : "Girmay ? On ne peut pas se réjouir mais..."
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Jonas Vingegaard qui renverse Tadej Pogacar en 3e semaine du Tour, vous y croyez...









Publicité
Publicité
-
-