Tour de France
Tour de France - Guillaume Martin : «Je vais jouer le général» Photo : @TeamCOFIDIS

Tour de France - Guillaume Martin : «Je vais jouer le général»

Confiné pendant deux mois chez ses parents en Normandie, Guillaume Martin a repris depuis le 11 mai ses habitudes de coureur cycliste professionnel. Parti deux semaines en altitude à Prémanon (Jura) dès le 2 juin, le coureur de la formation Cofidis prépare consciencieusement la reprise de la saison en août prochain. Avec un objectif bien en tête : le Tour de France. "Son profil avec beaucoup de montagne et 36 kilomètres seulement de contre-la-montre me plaît vraiment. Je vais jouer le classement général et tenter des coups sur certaines étapes", indique le douzième de la Grande Boucle 2019 dans les colonnes du journal Le Parisien.

Vidéo - Paris-Nice 2020 - Guillaume Martin a fini 12e du général

Présent certain sur le Critérium du Dauphiné et les Championnats de France avant le Tour, celui qui fera également le Tour d'Espagne en fin de saison pressent trois mois de compétition intenses et intéressants. "On navigue à vue, tout s'organise à la dernière minute, dans l'improvisation. Il faut se réinventer, c'est intéressant [...] Cela va être pimenté car, vu le resserrement de la saison, les meilleurs auront sur toutes les courses le couteau entre les dents." Guillaume Martin est enfin revenu sur la crise sanitaire dans laquelle le monde entier est plongée depuis de nombreuses semaines et sur sa gestion de la situation.

 

"Il y a eu une acceptation naturelle de cette privation de liberté"

"Sur le moment, pas grand monde a pris la mesure de ce qu'il se passait. Moi le premier. J'ai été surpris par l'absence de parole des intellectuels, des philosophes. Le traumatisme était tellement grand qu'il ne laissait pas de place à la réflexion. Il y a eu une acceptation naturelle de cette privation de liberté [...] Sur un plan personnel, cela a été un grand changement. Depuis que je suis enfant, je ne suis pratiquement jamais resté deux semaines au même endroit. Avec mon métier, je bouge tout le temps entre les courses, les stages. Là, j'ai eu un avant-goût de mon après-carrière. Et j'ai apprécié cette période", conclut le Normand.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Que retenez-vous de ce 107e Tour de France ?















Publicité

Partenaires

Publicité