Tour du Pays Basque - Landa s'impose à Aia, Yates grappille
Tour du Pays Basque
Photos : @AinaraHernando & Eurosport

Tour du Pays Basque - Landa s'impose à Aia, Yates grappille

 

Ce vendredi, la 5e étape du Tour du Pays Basque amenait le peloton d'Eibar à Aia, sur 155,5 kilomètres. Cette journée difficile, composée de 8 ascensions répertoriées en 3e, 2e et 1ère catégorie, se présentait comme l'ultime occasion pour les puncheurs-grimpeurs, avant le contre-la-montre final de samedi. Après les deux succès de Joaquim Rodriguez, le classement général était serré et la bataille s'annonçait âpre dans l'Alto de Aia. Cette courte bosse, longue d'un grand kilomètre à 12 % de moyenne, pouvait faire des dégâts et devait façonner le classement général de ce Itzulia. Au final, c'est Mikel Landa (Astana) qui s'est imposé, alors que Sergio Henao (Team Sky) a conservé sa tunique de leader.

 

Une grosse échappée fait peur au peloton

Le début d'étape est très nerveux ! Txurruka (Caja Rural) et Wellens (Lotto-Soudal) partent en duo dans les 10 premiers kilomètres de la course. Mais, une grosse vingtaine d'hommes recolle à la tête. Au kilomètre 30, 29 coureurs sont à l'avant : Pires (Tinkoff-Saxo), Sorensen (Tinkoff-Saxo), Visconti (Movistar), Anton (Movistar), Dennis (BMC), Betancur (AG2R), Montaguti (AG2R), Chérel (AG2R), Impey (ORICA-GreenEDGE), Reichenbach (IAM), Van der Lijke (LottoNL), Landa (Astana), Agnoli (Astana), Taaramae (Astana), Gallopin (Lotto-Soudal), Vervaeke (Lotto-Soudal), Wellens (Lotto-Soudal), Martin (Etixx-Quick Step), De la Cruz (Etixx-Quick Step), Bono (Lampre-Merida), Slagter (Cannondale-Garmin), Danielson (Cannondale-Garmin), Arredondo (Trek), Didier (Trek), Fraile (Caja Rural), Molina (Caja Rural), Txurruka (Caja Rural), Bagot (Cofidis) et Hardy (Cofidis).

À ce moment-là de la course, l'échappée compte environ 2' d'avance sur un peloton, qui ne laisse pas partir. Conti (Lampre-Merida) et Molard (Cofidis) rejoignent même les fuyards quelques bornes plus loin. À l'approche de l'Alto de Urraki, la plus grosse difficulté du jour, l'échappée de 31 fait le trou et l'écart grimpe à 3'45''. Le peloton contrôle par l'intermédiaire du Team Sky. À 70 bornes du but, l'avance des fuyards passe au-dessus de 4'. Molard est, de ce fait, leader provisoire. Le peloton est donc inquiet puisque seulement 4 équipes ne sont pas représentées dans cette grosse échappée, qui s'entend bien. Mais, la Sky ne s'affole et continue son travail de sape.

 

Sky et Katusha à la chasse, Aia fait le tri devant, Kwiatkowski tente

Dans la descente de l'Alto de UrrakiOliver Zaugg de la Tinkoff-Saxo chute lourdement, se retrouve au sol et abandonne... Au pied de l'Alto de Alkiza, les fuyards ont 4'. La Katusha donne alors son aide à la Sky en tête de paquet. Devant, c'est l'équipe Astana qui fait le tempo. Le peloton reprend ensuite un peu de temps aux hommes de tête, et à 37 kilomètres de la ligne, l'écart est de 2'28''Mollema et Schleck tombent dans la descente de l'Andazarrate. Le Néerlandais, qui a le maillot bien abîmé, revient assez vite dans le peloton.

Au bas de la première montée d'Aia, à 20 kilomètres du but, les échappés ont encore plus d'une minute d'avance sur un peloton, mené par les formations FDJ, Sky et Katusha. Taaramae fait forte impression et attaque le mur en tête. Derrière, le groupe de 30 explose littéralement ! Le coureur d'Astana bascule seul en tête. Wellens, Gallopin et Landa ne sont pas loin. Le peloton monte au train et voit une attaque du champion du monde Kwiatkowski dans ce terrible mur ! C'est la Movistar qui grimpe en tête, à l'arrachée. Il reste encore deux ascensions du mur d'Aia

Danielson, Gallopin, Wellens, Landa reviennent par la suite sur Taaramae. À 14 kilomètres du but, dans la descente, 5 hommes sont en tête. Derrière, Kwiatkowski poursuit son effort et fait la descente. Le Polonais rejoint Tony Martin, alors dans l'échappée, à 11 bornes de la fin. Le peloton se trouve à 30'' du duo d'Etixx, qui a 1'15'' de retard sur les premiers.

 

4 pour la victoire d'étape, Landa s'impose chez lui, Henao gère

La tête de course entame ensuite la deuxième ascension d'Aia, alors que Kwiatkowski, bien installé dans la roue de Martin, reprend petit à petit les rescapés de l'échappée. À 6 kilomètres du but, dans cet autre versant d'Aia, la Movistar emmène le peloton. Gallopin lâche prise dans la pente, et aux 5 kilomètres, il n'y a donc plus que 4 coureurs en tête avec 1'11'' d'avance. Kwiatkowski se situe 20'' devant le peloton, où la Katusha durcit la course. Devant, ils basculent dans la dernière descente avec plus d'une minute d'avance et filent donc vers la victoire d'étape !

Danielson, Wellens, Landa et Taaramae font la descente à bloc pour conserver une bonne avance avant la difficile montée finale. Ils l'abordent avec 50'' d'avance et vont donc se jouer la gagne ! Danielson mène les débats dans les premières pentes. Kwiatkowski dispose d'une petite avance sur le paquet, où Simon Yates attaque le premier, un peu avant la flamme rouge. Le coureur d'Orica revient rapidement sur Kwiatkowski, qui craque. Derrière, ça se surveille entre Henao, Rodriguez et Quintana. À l'avant, l'étape se joue : Wellens passe à l'offensive dans les derniers mètres, mais il se fait contrer par Landa ! L'Espagnol part seul et s'impose en solitaire avec quelques petites secondes d'avance sur WellensDanielson termine 3e.

Quelques centaines de mètres plus bas, la bagarre pour le général fait rage, mais les positions restent figées. Yates coupe la ligne, 53'' après le vainqueur, avec quelques mètres d'avance sur le duo Henao-Rodriguez. Quintana, Kwiatkowski (à 1'08''), Pinot et Van Garderen perdent du temps sur les deux premiers du classement général provisoire, toujours dominé par Henao.

Il ne reste plus qu'un contre-la-montre de 18,3 kilomètres pour déterminer le gagnant de cette passionnante Vuelta Ciclista al Pais Vasco 2015.

Classement de la 5è étape

1ESPLANDA MEANA MikelAstana-Premier Tech4h06'01''
2BELWELLENS TimLotto Soudal+ 3''
3USADANIELSON TomEF Education-Nippo+ 16''
4ESTTAARAMAE ReinAstana-Premier Tech+ 28''
5FRAGALLOPIN TonyLotto Soudal+ 38''
6GBRYATES SimonTeam BikeExchange+ 53''
7COLHENAO MONTOYA SergioINEOS Grenadiers+ 56''
8ESPRODRIGUEZ OLIVER JoaquimKatusha-Alpecinm.t.
9NEDSLAGTER Tom JelteEF Education-Nippo+ 1'05''
10FRAVUILLERMOZ AlexisAG2R Citroen+ 1'06''
11POLKWIATKOWSKI MichalDeceuninck-Quick Step+ 1'08''
12SLOSPILAK SimonKatusha-Alpecinm.t.
13COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Teamm.t.
14ITASCARPONI MicheleAstana-Premier Tech+ 1'11''
15RUSZAKARIN IlnurKatusha-Alpecin+ 1'14''
16ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonMovistar Teamm.t.
17FRAPINOT ThibautGroupama-FDJm.t.
18PORCOSTA FARIA Rui AlbertoUAE Team Emiratesm.t.
19USAVAN GARDEREN TejayCCC Team+ 1'22''
20POLMAJKA RafalTinkoffm.t.

Classement général provisoire après la 5è étape

1COLHENAO MONTOYA SergioINEOS Grenadiers21h20'48''
2ESPRODRIGUEZ OLIVER JoaquimKatusha-Alpecinm.t.
3GBRYATES SimonTeam BikeExchange+ 7''
4COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Team+ 12''
5ITASCARPONI MicheleAstana-Premier Tech+ 22''
6SLOSPILAK SimonKatusha-Alpecinm.t.
7RUSZAKARIN IlnurKatusha-Alpecin+ 28''
8ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonMovistar Teamm.t.
9USAVAN GARDEREN TejayCCC Team+ 36''
10FRAPINOT ThibautGroupama-FDJm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quelle est la recrue la plus attendue pour la saison 2022 ?















Partenaires

Publicité
Publicité