Tour de France - Gaudu, Pinot... L'équipe Groupama-FDJ sur le Tour

Par Nicolas GAUTHIER le 21/06/2023 à 12:16. Mis à jour le 21/06/2023 à 19:00.
Photo : @GroupamaFDJ

Si on savait que David Gaudu, Thibaut Pinot, Valentin Madouas, Stefan Küng et Kevin Geniets étaient certains d'être au départ du Tour de France 2023 (1er-23 juillet), les trois coureurs qui allaient les accompagner n'avaient pas encore été désignés. C'est finalement ce mercredi midi que la Groupama-FDJ a dévoilé sa sélection complète pour la Grande Boucle, et les heureux élus se nomment Quentin Pacher, Olivier Le Gac et Lars van den Berg ! Tandis que le premier va disputer son troisième Tour et que le deuxième est aligné pour la quatrième fois sur la plus grande course du monde, ce sera une grande première pour le Néerlandais, qui - et c'est la surprise de cette composition - va ainsi découvrir le Tour de France à 24 ans. Ces huit coureurs seront dirigés par Thierry Bricaud, Sébastien Joly et Philippe Mauduit. Ce dernier s'est exprimé dans un communiqué de presse.

Vidéo - Marc Madiot sur la présence de Pinot et l'absence de Démare

 

Philippe Mauduit : "Cette année, l’ambition reste le podium"

"Nous partons sur le Tour de France avec David Gaudu comme leader. L’an dernier, nous avions décroché une prometteuse quatrième place. Cette année, l’ambition reste le podium. Autour de David, nous avons une équipe très compétitive et ambitieuse. Nous avons des coureurs qui pourront servir le collectif, mais qui auront aussi des occasions pour s’exprimer. Nos coureurs sont capables de jouer le général et d’être acteurs sur les étapes." Les huit coureurs sélectionnés ont également chacun livré quelques mots suite à l'annonce de cette sélection, marquée par les absences d'Arnaud Démare, Michael Storer ou encore Bruno Armirail.

 

Les réactions des huit coureurs de la Groupama-FDJ pour le Tour de France

David Gaudu

"Je suis très heureux de disputer ce Tour de France. Nous avons à nouveau une très belle équipe. Je suis particulièrement content de pouvoir vivre la dernière participation de Thibaut (Pinot) à ses côtés, après tout ce qui a pu me lier à lui sur cette épreuve depuis toutes ces années. L’année dernière, nous avons atteint la quatrième place du classement général. Chaque année, l’objectif est de progresser. Nous allons essayer de gagner une place, c’est peut-être l’une des choses les plus difficiles à faire. Nous sommes tous prêts à nous battre pour ce défi. J’ai confiance en l’équipe qui m’entoure. J’ai déjà hâte que le Tour commence."

 

Valentin Madouas

"C’est la course sur laquelle on veut tous briller. L’équipe a très bien préparé cet objectif, maintenant on veut en découdre. Sur le Tour, je suis passé par toutes les émotions : un premier sous le signe de la découverte, un deuxième compliqué avec des chutes et un Tour 2022 exceptionnel. J’avais de très bonnes sensations, on avait une belle ambiance en dehors du vélo et on a décroché un résultat important avec David (Gaudu). On a tous gardé ça dans un coin de notre tête pour se projeter de la meilleure des manières sur le Tour 2023. Personnellement, j’espère être encore plus fort cette année. Je vais me sacrifier pour David, pour qu’il puisse aller chercher ce podium. C’est l’objectif principal, mais si je peux me battre pour une victoire d’étape, je ne me priverai pas non plus."

 

Stefan Küng

"On ressent l’importance du Tour de France. Tous les coureurs sont prêts à 100%, l’implication de l’équipe est totale, l’attention du public et des médias est décuplée. Nos attentes sont élevées. Nous visons un bon classement général avec David (Gaudu). Nous allons tout faire pour qu’il gagne cette petite place qui le sépare du podium. Personnellement, je suis déçu qu’il n’y ait pas un chrono pour spécialiste. Je n’ai pas encore gagné sur le Tour, c’est un objectif. J’aurai peut-être une opportunité, il faudra la saisir."

 

Thibaut Pinot

"Je suis évidemment très heureux de disputer mon dernier Tour de France, avec David (Gaudu), avec cette belle équipe. Malgré un Giro éprouvant, je me sens prêt pour ce défi. J’avais envie de faire partie de cette équipe en juillet. Je rentre d’un stage à La Clusaz où j’ai pu reconnaitre certaines étapes. J’espère avoir les mêmes jambes qu’en fin de troisième semaine de Giro. J’ai envie de m’exprimer une dernière fois à 100% sur cette épreuve. J’espère faire le plus beau Tour possible. Avec l’équipe alignée, on peut aller chercher de très beaux résultats."

 

Kevin Geniets

"J’ai disputé mon premier Tour de France l’année dernière. Je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. C’est hors catégorie. Pendant trois semaines, on voit des gens heureux au bord des routes, tout est décuplé. L’objectif était d’y retourner le plus rapidement possible. J’ai retiré beaucoup de positif de l’année dernière, notamment avec ce que nous avons réussi à faire avec David (Gaudu). Il y avait un fort esprit d’équipe : nous n’oublierons pas ce Tour de France. Cette année, je veux encore donner mon maximum pour David. Pour certains d'entre nous, le Tour a commencé il y a deux mois avec le stage à Teide. Nous sommes dans la dernière ligne droite. Je me sens prêt."

 

Quentin Pacher

"Pour moi, il n’y a rien au-dessus du Tour. C’est la course qu’on attend. Y revenir après un an d’absence est une belle satisfaction, mais tout reste à écrire. Sur le Tour, si tu es dans une bonne spirale, l’engouement te porte pendant trois semaines. Je m’attends à retrouver une équipe soudée, qui prend des initiatives et qui veut être actrice de son Tour. Je suis à la disposition du collectif. J’espère qu’on aura l’opportunité d’être de grands animateurs du mois de juillet autour de David (Gaudu). J’ai aussi une pensée pour le dernier Tour de Thibaut (Pinot), ça va être quelque chose à vivre."

 

Olivier Le Gac

"Le Tour de France est la plus grande course du monde. Il faut l’avoir disputée une fois pour se rendre compte, de l’intérieur, de l’engouement que cela génère. C’est magnifique, surtout en tant que Français. C’est une grande satisfaction de disputer le prochain Tour de France, mais aussi une responsabilité. J’étais de l’aventure l’année dernière lorsque David (Gaudu) avait accroché la quatrième place du général. Cette année encore, nous y allons avec de belles ambitions pour David. Nous allons donner notre maximum pour atteindre notre objectif. Mon rôle est d’être équipier, effectuer le travail que l’on ne voit pas forcément à la télé. Je dois faire plein de petits efforts : protéger mes équipiers du vent, me bagarrer pour garder notre place, aller chercher des bidons. Notre leader peut ainsi préserver ses forces pour l’effort décisif."

 

Lars van den Berg

"C’est un rêve. C’est incroyable. Je n’aurais jamais pensé être au départ du Tour cette année. C’est une surprise, je ne voulais pas imaginer cela possible. Dans une semaine, je vais tout donner pour mon leader sur la plus grande course du monde : je n’en reviens pas. J’étais avec mon frère, Marijn, quand j’ai appris ma sélection. C’était très émouvant de partager ce moment avec lui. Enfants, on allait voir la course au bord des routes, et cette année je vais être dans le peloton du Tour. Ce sera spécial. J’ai connu pas mal de pépins physiques, une commotion qui m’a beaucoup embêté l’année dernière et j’ai dû abandonner le Giro sur maladie… Finalement, la roue a tourné pour moi. J’ai du mal à trouver les mots. Je vais tout donner."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

TOUR DE FRANCE

À 118 jours du Grand Départ du 111e Tour de France

TOUR DE FRANCE

Skoda a renouvelé jusqu'en 2028 son partenariat avec le Tour

TOUR DE FRANCE

Jean Deguerry, nouveau référent des Départements de France

L'info en continu

11:55 Tirreno-Adriatico Alaphilippe : "Samedi soir, ce n'était pas évident..." 11:40 Paris-Nice Mathieu Burgaudeau : "L'objectif, c'est de rester à l'attaque" 11:21 Route Rudy Molard de retour à l'entraînement : "Ça fait du bien" 11:11 Classement UCI La dauphine d'UAE Team Emirates est une équipe française ! 11:04 Grand Prix de Lillers Emmanuel Morin et sa première victoire en Classe 2 10:42 Tour de Hongrie La participation de Peter Sagan officialisée ! 10:12 Paris-Nice Dylan Groenewegen, 3e : "Je me suis retrouvé un peu coincé" 10:00 Les carnets secrets Marc Fayet: "Pogacar, je ne hurlerai pas avec les loups" 09:47 Tirreno-Adriatico Jonathan Milan, 3e : "Un effort intense et utile" 09:27 Paris-Nice La 3e étape... le parcours du chrono par équipes à Auxerre 09:17 Paris-Nice Laurence Pithie : "Je ne m'y attendais pas à ce maillot... " 09:09 Pronostics Vos pronostics Cyclism'Actu pour toutes les courses WorldTour 09:00 Tirreno-Adriatico Vingegaard et son casque, 9e : "Il y a d'autres étapes" 08:55 Tirreno-Adriatico La 2e étape... un parcours idéal pour les sprinteurs ? 08:40 JO - Paris 2024 Voilà, les affiches des Jeux Olympiques et Paralympiques 08:29 Route Le petit frère de Biniam Girmay arrive chez Wanty-ReUz-Technord 08:14 Sport Jean-Claude Blanc, d'Ineos Sport : "On a Français, ce côté de râler" 08:00 Paris-Nice Diffusion TV... sur quelle chaîne et à quelle heure, ce mardi 07:07 Tirreno-Adriatico Diffusion TV... quelle chaîne et à quelle heure, ce mardi 07:00 Transfert Lenny Martinez quitterait la Groupama-FDJ à la fin de la saison ?
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Est-ce que les Strade Bianche devraient être un Monument ?









Publicité
Publicité
-
-