Tour de France
Tour de France - David Gaudu : «On aura à coeur de conjurer le sort» Photo : Sirotti

Tour de France - David Gaudu : «On aura à coeur de conjurer le sort»

Il est l’un des pions essentiels de la formation de Marc Madiot. A seulement 23 ans, David Gaudu sera l’un des fers de lance de l’équipe Groupama-FDJ. Il avait marqué les esprits l’année dernière, impressionnant de facilité dans la montée du légendaire Col du Tourmalet. Le Finistérien disputera cette année son troisième Tour de France. Comme l’ensemble de l’écurie française, il sera dévoué corps et âme pour son leader Thibaut Pinot.

David Gaudu réagit au report du Tour de France

David Gaudu s’est longuement confié dans une interview accrodée au média Ouest-France : “On a repris les entraînements depuis un petit moment donc c’est cool. Là, je vais partir en stage en fin de semaine à Tignes pour une dizaine de jours. Après, on va faire quelques reconnaissances dans les Alpes avec l’équipe. On va reconnaître l’étape du col de la Loze. Après je ne sais plus lesquelles on fera, je n’ai pas encore eu le détail.”

 

“Les Alpes et les Vosges vont être terribles”

Le coureur de la Groupama-FDJ sent une motivation décuplée au sein de sa formation. “Mon rôle sera le même que l’année passée avec Thibaut. Je pense qu’on aura tous le même rôle auprès de lui cette année et qu’on aura à cœur de conjurer le sort de l’année dernière. Tout le monde a envie de mettre sa pierre à l’édifice cette année, encore une fois, et de mettre encore plus d’envie que l’année dernière. On a vu ce qui s’est passé. Ça s’est malheureusement terminé tristement pour nous. On a envie de réussir ce goût d’inachevé” explique-t-il.

David Gaudu donne également son avis sur le parcours de la Grande Boucle : “C’est un Tour difficile, un peu à l’image d’une Vuelta ou d’un Giro, avec des étapes dures dès le début. Ce n’est pas pour nous déplaire. Ça va nous permettre de nous mettre dans le bain directement. Même si je ne suis pas sûr que les grands leaders utilisent des grosses cartouches dès les premières étapes. Je pense que le milieu de Tour, quand on remontera vers Poitiers, ce sera des étapes piégeuses, où les équipiers auront fort à faire. Après, les Alpes et les Vosges vont être terribles…”

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Lucas DUPONT

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter Milan-San Remo le 8 août ?



















Publicité

Partenaires

Publicité