Route
Route - Pevenage : 'Ma relation avec Jan Ullrich ne mourra jamais' Photo : Sirotti

Route - Pevenage : "Ma relation avec Jan Ullrich ne mourra jamais"

Les vieux démons du cyclisme semblent actuellement resurgir ! Alors qu'un documentaire sur Lance Armstrong va être diffusé les 24 et 31 mai prochain sur ESPN et que le Néerlandais Michael Boogerd s'est exprimé sur son passé de tricheur, c'est désormais Rudy Pevenage, l'ancien mentor de Jan Ullrich, qui refait son apparition dans l'actualité. Déjà à la une des journaux il y a quelques mois lorsque quelques extraits de son livre avaient été révélés - et notamment des secrets sur les techniques de dopage - le Belge s'est confié à Cyclingnews sur ce livre.

"30 for 30 - LANCE": le trailer du documentaire Armstrong

"Il y a eu beaucoup de mauvaises réactions. La présentation de mon livre a été un succès, mais l'un des problèmes est que la presse flamande n'a eu qu'un aperçu et n'a pris que les deux pages dans lesquelles je parle de dopage. Mais ce n'est pas un livre sur le dopage. C'est un livre sur mon histoire". Revenant quelque peu sur les éléments qui apparaissent dans son livre - "la canette de coca contenait un médicament pour soigner la bronchite de Jan Ullrich [...] Le frigo supplémentaire à Liège était pour les autres équipes, Rabobank, CSC, Liberty Seguros..." - Rudy Pevenage a expliqué que s'il "écrivait un jour un livre sur le dopage, ce serait fou".

 

"Telekom n'était pas comme les autres équipes"

L'homme de 65 ans a également abordé les pratiques dopantes en vigueur dans les années 1990, pratiques qui étaient obligatoires pour obtenir des résultats. "Il n'y avait pas d'autres choix. Un gros sponsor nous appuyait et nous avions un grand coureur payé pour gagner le Tour (Jan Ullrich, ndlr). Si vous n'obtenez aucun résultat, le sponsor dira stop. Vous vous dites alors que vous devez faire comme les autres gars [...] Mais Telekom n'était pas comme les autres équipes. Lorsque Bjarne Riis est arrivé en 1996, il venait d'une équipe italienne (la Gewiss-Ballan, ndlr) et il disait alors que l'équipe était un jardin d'enfants", explique Pevenage pour préciser que la formation allemande était bien moins avancée sur ce plan que certaines autres équipes.

 

"Le nom de Michele Ferrari est désormais Testarossa"

Très loquace, le maillot vert du Tour de France 1980 - qui estime que "le cyclisme d'aujourd'hui est très propre" et qu'il est "le sport le plus testé" - a pourtant révélé que "le docteur Michele Ferrari (impliqué dans plusieurs affaires de dopage et banni à vie du cyclisme, ndlr) travaillait toujours". "Je ne sais pas ce qu'il fait mais je sais qu'il travaille toujours à Tenerife au Mont Teide (lieu d'entraînement de beaucoup de coureurs du peloton actuel, ndlr). Je le sais alors que je ne suis plus dans le cyclisme. Son nom est désormais Testarossa".

 

"Ma relation avec Jan Ullrich ne mourra jamais"

Rudy Pevenage est enfin revenu sur ses relations avec Jan Ullrich, dont l'état de santé serait en nette amélioration après avoir été en proie à de nombreux coups de folie ces dernières années. "Ma relation avec Jan ne mourra jamais. Nous avons fait trop de choses ensemble, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Je sais qu'il a été un peu bouleversé à la sortie de mon livre et en colère contre la mauvaise traduction qui en a été faite [...] Je pense toujours que Jan peut être l'image d'une marque. Je ne pense pas en revanche qu'il veuille revenir dans le cyclisme professionnel. Cela ne l'intéresse pas".

 

"Armstrong était venu voir Ullrich pour sa propre image"

Et qu'a pensé l'ancien directeur sportif de la Telekom du soutien apporté à Jan Ullrich par Lance Armstrong (l'Américain avait notamment rendu visite à l'Allemand en 2018, ndlr)? "Je ne crois pas qu'Armstrong soit venu en Allemagne pour voir Jan. C'était pour son propre bénéfice, pour sa propre image et pour rester dans l'actualité. Jan est allé aux États-Unis pendant une semaine, mais pas avec la personne que Armstrong lui avait conseillée", conclut Rudy Pevenage.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

publicité

Sondage

Si Chris Froome quitte la Team Ineos, dans quelle équipe il pourrait aller ?



















publicité

Partenaires