Route - Juan Ayuso, le meilleur grimpeur de 19 ans de tous les temps ?
Route
Photo : Sirotti

Route - Juan Ayuso, le meilleur grimpeur de 19 ans de tous les temps ?

Publié le par Titouan LABOURIE

À l'occasion de La Vuelta cette année, Juan Ayuso (UAE Team Emirates) est devenu le deuxième plus jeune coureur de l'histoire à terminer sur le podium d'un Grand Tour, Henri Cornet étant le plus jeune vainqueur du Tour de France en 1904. Après un début de saison plutôt convaincant, avec une cinquième place sur le Tour de Catalogne et une quatrième place sur le Tour de Romandie, Ayuso a été lancé dans le grand bain sur le Tour d'Espagne et a répondu aux attentes. Nos confrères de LanterneRouge ont analysé ses performances, et en ont déduit qu'il était sûrement le meilleur grimpeur de 19 ans de tous les temps, surpassant même Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl), Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) ou encore Cian Uijtdebroeks (BORA-hansgrohe) au même age.

Vidéo - Juan Ayuso, 3e de cette 77e Vuelta a Espana

 

Une puissance développée et une régularité impressionnante

Le Pico Jano, lors de la sixième étape, a été le premier véritable test en montagne de cette 77e Vuelta, et le théâtre de la première très grosse performance d'Ayuso. Il a devancé un groupe avec Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Jai Hindley (BORA-Hansgrohe) et même son coéquipier Joao Almeida de 42 secondes, terminant à la quatrième place derrière des Jay Vine (Alpecin-Deceuninck), Remco Evenepoel et Enric Mas (Movistar Team) intouchables, et développant près de 6,23 watts/kg sur 31 minutes, des chiffres qui parleront aux spécialistes. Mais ce qui est le plus impressionnant, c'est sa capacité à répéter ce genre de performances, et sur différentes longueurs de montées. Que ce soit sur Les Praeres (6,56 w/kg sur 16 minutes) ou sur les Penas Blancas (6,13 w/kg sur 46 minutes), le prodige espagnol a su se montrer régulier tout au long des trois semaines.

 

Comparaison avec Evenepoel et Pogacar

Le vainqueur du Tour d'Espagne 2022, Remco Evenepoel, était lui-même un adolescent prodige, remportant les Championnats du Monde Juniors et la Clasica San Sebastian à 19 ans. En même temps que cette Vuelta, se déroulait le Tour de l'Avenir, que la star en devenir du cyclisme belge, Cian Uijtdebroeks, a remporté au même age. Cependant, aucun des deux n'a atteint le niveau et la régularité d'Ayuso. Concernant son coéquipier, Tadej Pogacar, il a peu couru lorsqu'il avait 19 ans, mais il a participé à son premier Grand Tour, La Vuelta, en 2019 alors qu'il avait 20 ans. Ses performances sont comparables à celles d'Ayuso, avec un avantage pour le Slovène sur des montées de moins de 25 minutes et un avantage pour l'Espagnol sur des ascensions plus longues, alors que Pogacar avait un an de plus. En résumé, nous n'avons jamais vu de coureur aussi fort en montagne qu'Ayuso à cet age là, il lui reste maintenant à passer un cap afin de jouer la gagne sur les Grands Tours !

 

Ayuso : "Après avoir été sur le podium, vous pouvez commencer à penser à battre tout le monde"

Le prodige espagnol s'est exprimé auprès d'ElPais, sur ses objectifs pour les années à venir. "En 2023, je reviendrais sur La Vuelta. Puis, en 2024, je changerais mon programme et commencerais à penser au Tour d’Italie et au Tour de France. En Espagne cette année, j’ai terminé 3e, pourquoi ne pas rêver de gagner ? Après avoir été sur le podium, vous pouvez commencer à penser à battre tout le monde. Sur la Vuelta, je me suis rendu compte que je récupérais très bien des efforts et la 3e semaine a été celle où je me suis le mieux senti. Cela me donne beaucoup de confiance pour l’an prochain car c’est ce qui détermine les coureurs de Grands Tours".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

16:57 Cyclo-cross - CDF Anaïs Morichon et Gerben Kuypers gagnent le général 16:48 Route Contrôles, renseignement... l'UCI intensifie la lutte antidopage 16:41 Cyclo-cross - CDM Van der Poel : "J'ai fait tout ce qu'il fallait" 16:23 Matériel Cyclism'Actu a utilisé Finisseur Gravel, la nouvelle gamme ! 16:14 Transfert Siebe Roesems s'engage avec Alpecin-Deceuninck Development 16:00 Cyclo-cross - CDM Wout Van Aert : "Van der Poel ? J'ai vite compris..." 15:47 Trophée Madiot Retour sur le Trophée Madiot - Crédit Mutuel 2022 ! 15:40 ITW/Le Mag Ben O'Connor : "La saison 2022 a été un succès pour moi" 15:32 Cyclo-cross - CDM Fem van Empel : "J'ai pu élever mon niveau..." 15:15 Cyclo-cross - CDM Van der Poel vainqueur devant Van Aert, Pidcock 8e 14:59 Transfert Stefano Museeuw, fils de Johan, rejoint Go Sport-Roubaix 14:40 Transfert Chris Lawless quitte TotalEnergies et rejoint WiV SunGod 14:18 Omloop Het Nieuwsblad Une arrivée totalement inédite pour la course 13:59 Route Chris Froome : "Non, je n'ai pas encore dit mon dernier mot... " 13:48 Transfert Franck Bonnamour, proche de rejoindre la Team TotalEnergies ? 13:44 Matériel Niels Brouzes et Sorius: "Message à la grande famille du vélo" 13:30 Cyclo-cross - CDM Fem van Empel mate Puck Pieterse et s'impose à Anvers 13:19 Route L'équipe Trek-Segafredo a dévoilé ses nouveaux maillots pour 2023 13:00 Cyclo-cross - CDM LIVE VIDÉO : la manche Cyclo-cross avec #lequipeLIVE 12:51 Livre "Le Grand Livre du Cyclisme Français 2022" à ne pas manquer !
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Partenaires

pub Deporvillage Finisseur Novembre 2022
Publicité AMS
Publicité
Publicité

Sondage

Selon vous, quel est LE transfert à retenir de cette intersaison ?














Publicité
Publicité
-
-