Rétro Classiques - Les «Cloches de Pâques», piégées à Liège-Bastogne-Liège

Par Martin LARUELLE le 16/04/2024 à 20:00. Mis à jour le 20/04/2024 à 21:00.
Rétro Classiques - Les «Cloches de Pâques», piégées à Liège-Bastogne-Liège
Rétro Classiques
Photo : @LiegeBastogneL

Nous voici, déjà, arrivés au dernier épisode de Rétro Classiques ! Vous avez été très nombreux à nous suivre dans notre rétrospective des moments inoubliables que seules les grandes classiques peuvent nous offrir. Merci pour votre fidélité et ce, depuis le premier épisode couvrant l'Omloop Het Nieuwsblad. Pour cette dernière, place à La Doyenne ! L'édition la plus marquante est sans aucun doute celle de 1980, disputée sous la neige dans des conditions apocalyptiques et qui voyait Bernard Hinault (Renault - Elf - Gitane) l'emporter, près de 10 minutes devant son plus proche poursuivant Hennie Kuiper (Peugeot - Esso - Michelin) et où seulement 21 coureurs avaient rallié l'arrivée. Mais nous avons décidé de vous faire revivre une autre édition. En effet, tous les fans de vélo ont déjà entendu parler à maintes reprises de ce Liège-Bastogne-Liège hivernal. Et puis, nous avions déjà évoqué Le Blaireau et son mental de guerrier à l'occasion de l'épisode sur Paris-Roubaix. Retour dans le temps pour s'arrêter en 1987, plus exactement le 19 avril, jour du dimanche de Pâques. 

Vidéo - Pogacar, son retour sur route à Liège, et un nouveau solo ?

 

Moreno Argentin en épouvantail au départ

Double tenant du titre, le coureur italien Moreno Argentin (Gewiss - Bianchi), maillot arc-en-ciel sur les épaules, vise le triplé sur sa course préférée et est le grand favori au départ. Parmi les coureurs régulièrement cités, on retrouve également le régional de l'étape, Claudy Criquielion (Hitachi - Marc) qui rêve d'inscrire Liège-Bastogne-Liège à son palmarès. Il a réalisé trois top 10 de suite - 7e en 1984, 2e en 1985 et 4e en 1986 - et le public belge espère que cette fois-ci, ce sera la bonne. Pour ce faire, il faudra se débarrasser également de Laurent Fignon (Système U) et de ses coéquipiers, les frères Yvon et Marc Madiot, ainsi que du duo irlandais Stephen Roche (Carrera Jeans - Vagabond) et Sean Kelly (Kas - Miko), déjà vainqueur en 1984. On peut également citer le trio néerlandais Adrie van der Poel (PDM - GIN MG - Ultima - Concorde), 2e l'année précédente, et son équipier Gert-Jan Theunisse ainsi que Joop Zoetemelk (Superconfex - Kwantum - Yoko). Les prétendants sont donc nombreux sur la ligne de départ, où l'on s'attend à une épreuve disputée. 

 

Un coup de poker, un coup dans l'eau

La course s'animera une première fois dans la mythique Côte de la Redoute. Un quatuor se dégage avec le grand favori Argentin, flanqué de Criquielion, Roche et Theunisse. Ils seront rapidement revus par le groupe de poursuivants, mais cela permet aux suiveurs d'identifier les hommes forts du jour. La décision semble se faire un peu plus tard, dans la Côte des Forges. Criquielion sait qu'il sera battu au sprint par Argentin et tente donc d'anticiper en décrochant l'Italien. Et surprise ! Il y parvient. Seul Roche parvient à rester dans sa roue. Le duo de tête s'entend parfaitement. Ils savent tous les deux qu'il est dans leur intérêt de creuser l'écart afin d'éliminer totalement Argentin de l'équation. Malgré quelques escarmouches, les deux hommes parviennent à collaborer efficacement et entrent dans Liège avec une avance confortable sur leurs poursuivants.

 

Et là, c'est le coup de théâtre. Les deux candidats à la victoire entament une partie de surplace. Personne ne veut lancer le sprint. "Nous n’étions pas spécialistes du sprint et j’avais pleinement conscience, comme Claudy, que si j’emmenais l’emballage final, j’étais battu. Nous l’avons joué à l’influence, mais aucun de nous n’a craqué" a déclaré Stephen Roche quelques années plus tard, dans une interview reprise sur le site de la RTBF. Mauvaise communication ou mauvaises informations, on ne le saura jamais vraiment. Mais les deux hommes sont totalement surpris de voir revenir sur eux leurs trois poursuivants, dont le champion du monde. "Lorsque j’ai vu Argentin nous doubler, j’étais totalement anéanti…" continue Roche. Le triplé de l'Italien était devenu inévitable, il règle facilement le sprint du petit groupe et signe le triplé dans les rues de la Cité Ardente. Criquielion et Roche n'ont que leurs yeux pour pleurer et les journalistes de l'époque ne sont pas tendres avec eux. L'un des quotidiens de l'époque titrant même "Les cloches de Pâques" en Une, en référence aux deux coureurs qui se sont avoir comme des bleus. 

Mathieu van der Poel vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2024, vous y croyez ?



  •  
  •  
  •  

A LIRE AUSSI

RéTRO CLASSIQUES

L'avènement d'un phénomène à l'Amstel... Van der Poel !

RéTRO CLASSIQUES

Quand Bernard Hinault avait mis les points sur les "i"...

RéTRO CLASSIQUES

Il était une fois... Jacky Durand au Ronde, le 5 avril 1992

L'info en continu

20/05 BMX Racing - Mondiaux Joris Daudet, c'est désormais trois titres mondiaux 20/05 Boucles de la Mayenne Les deux meilleures équipes en 2024 seront présentes 20/05 Dopage Un Irlandais suspendu par l'UCI suite à un contrôle positif à l'EPO 20/05 Route - États-Unis Kristen Faulkner et Sean Quinn sacrés aux USA 20/05 Tour de Norvège Le retour de Wout van Aert, c'est jeudi : "Aucune attente" 20/05 L'Entretien Élisabeth Chevanne : "Le cyclisme féminin a énormément évolué" 20/05 Tour du Limbourg Arnaud De Lie : "Quand vous êtes obligé de freiner..." 20/05 Tour d'Italie Des mesures spéciales liées à la météo sur la 16e étape 20/05 Tour d'Italie Profil de la 16e étape... pas de Stelvio mais ça reste dur 20/05 Tour du Limbourg Dylan Groenewegen : "C'est bon pour la confiance" 20/05 Tour d'Italie Pogacar : "Finir le Giro en bonne forme et après... le Tour" 20/05 GP Mazda Schelkens L'Italienne Martina Fidanza s'impose à Borsbeek 20/05 Transfert Le frère de Joshua Tarling rejoint la Conti d'Israel-Premier Tech 20/05 Tour du Limbourg Groenewegen retrouve la victoire, un podium pour De Lie 20/05 Tour d'Italie Enrico Gasparotto : "On ne peut pas comparer Pogacar à Merckx" 20/05 4 Jours de Dunkerque Sam Bennett : "Je me prépare pour le Tour de France" 20/05 Tour d'Italie Daniel Felipe Martinez : "L'étape du Monte Grappa..." 20/05 Tour d'Italie Nairo Quintana : "La journée de dimanche me redonne confiance" 20/05 Tour d'Italie Ben O'Connor vise le podium : "Je n'ai pas peur du tout" 20/05 Route Thibau Nys, cash : "Les sprinteurs sont des salauds..."
fleche bas fleche haut
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Qui finira 2e du Giro derrière Tadej Pogacar ?










Publicité
Publicité
-
-