Paris-Chauny - Simone Consonni s'impose, Groenewegen 2e, Jason Tesson 3e
Paris-Chauny
Photo : Capture d'écran

Paris-Chauny - Simone Consonni s'impose, Groenewegen 2e, Jason Tesson 3e

Publié le par Arthur De SMEDT

Si le centenaire de Paris-Chauny n'a comme prévu pas échappé à un sprint final ce dimanche, Simone Consonni a en revanche surpris tout son monde dans l'emballage final pour venir cueillir sa première victoire depuis 2018 devant un beau plateau de sprinteurs ! Parfaitement emmené par son équipe Cofidis, l'Italien de 28 ans a su résister pour quelques centimètres au retour tonitruant de Dylan Groenewegen (Team BikeExchange-Jayco), qui signe là son 4e podium en l'espace de deux semaines. Le Français Jason Tesson (St Michel-Auber 93) est venu prendre la troisième place, devant son compatriote Hugo Hofstetter (Arkéa-Samsic). Trop loin à l'amorce du sprint, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a fini 7e.

Vidéo - Première victoire avec Cofidis pour Simone Consonni !

 

4 coureurs échappés avec une faible avance

A peine remis du sacre magistral du Belge Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) et de la médaille d'argent du Français Christophe Laporte (Jumbo-Visma) sur la course en ligen des Mondiaux à Wollongong, le calendrier européen reprenait ses droits ce dimanche après-midi avec Paris-Chauny. Pour le centenaire de la classique française, une échappée de quatre coureurs se forme rapidement et anime la journée. Clément Carisey (Go Sport - Roubaix Lille Métropole), Jorre Debaele (Minerva Cycling Team), Rune Herregodts (Sport Vlaanderen - Baloise) et Ludovic Robeet (Bingoal Pauwels Sauces WB). Ce quatuor comptera jusqu'à 2'20" d'avance sur un peloton en contrôle.

 

Herregodts tente un dernier baroud d'honneur, peloton groupé dans le final

A environ 70 kilomètres du bbut, les coureurs passent une première fois sur la ligne d'arrivée et entrent sur le circuit final à effectuer à deux reprises autour de Chauny et comportant quelques bosses. L'écart est alors réduit à une minute entres les échappés et le peloton. Durant ce premier tour, plusieurs attaques secouent le paquet, mais aucune tentative de contre n'aboutit. La meute reste compacte alors que la cloche du dernier tour retentit (33 km restant. Elle passe avec seulement 30" de retard sur un groupe de fuyards qui s'est désagrégé. Rune Herregodts et Ludovic Robeet ont profité des difficultés du parcours pour partir à deux.

Très vite, Herregodts se montre le plus fort et poursuit en solitaire. Le Belge de 24 ans résiste bien, mais doit rendre les armes une fois entré dans les 20 derniers kilomètres, victime de l'accélération du peloton dans les deux côtes successives du circuit. Le rythme augmente sévèrement, les puncheurs tentant de faire souffrir les sprinteurs sur leur terrain, mais aucune différence ne se créé. La descente favorise un regroupement général. Après de nombreuses relances, l'équipe Arkéa-Samsic prend les choses en main pour Hugo Hofstetter et étire le paquet.

 

Un sprint très nerveux, Consonni devance de peu Groenewegen et s'impose !

Le sprint attendu devrait donc bien avoir lieu, avec tous les favoris encore présents pour l'emballage final. Malgré le tempo élevé des trains de sprinteurs, Anthony Turgis (TotalEnergies) parvient a prendre quelques secondes d'avance dans les ultimes kilomètres. Un beau coup de panache, mais le Français est finalement rappelé à l'ordre par la Groupama-FDJ, qui met en route alors qu'il reste encore 5 bornes à parcourir. Le final en zone urbaine est très rapide et nerveux. Victime d'un ennui mécanique, le tenant du titre Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) ne pourra pas disputer le sprint final. Parfaitement emmené par sa formation Cofidis, Simone Consonni lance en tête et résiste de justesse au retour de Dylan Groenewegen sur la ligne ! L'Italien signe là son premier succès depuis 2018.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

07/12 Média Cyclism'Actu TV, la chaîne pour visionner toutes vos vidéos vélo 07/12 Transfert Le Team DSM promeut Oscar Onley, Lund Andresen et Milesi 07/12 Route UAE Team Emirates sera en stage à Alicante à partir de samedi 07/12 Transfert Sinkeldam chez Alpecin-Deceuninck : "Je suis super motivé" 07/12 Tour de France Femmes Vollering était "un peu déçue du tracé au début" 07/12 Livre Une idée pour Noël... "Le Grand Livre du Cyclisme Français 2022" 07/12 Route Benoît Génauzeau: "On ne recrutera pas de coureurs de B&B Hôtels" 07/12 Média Retrouvez en kiosque le spécial Vélo d'Or 2022 de "Vélo Magazine" 07/12 Route Adrien Garel, ex de B&B Hotels : "Quand on oublie qui on est..." 07/12 Transfert Jesse Vandenbulcke s'engage avec Human Powered Health 07/12 Triathlon Warren Barguil 2e à La Réunion... Julien Absalon 6e ! 07/12 Route Pierre Rolland : "Jérôme Pineau ne voulait pas de cette issue !" 07/12 Transfert India Grangier rejoint finalement Coop-Hitec Products 07/12 ITW/Le Mag Marc Sarreau : "J'ai vraiment envie de performer en 2023" 07/12 Média Intégrer l'équipe de Cyclism'Actu dès décembre, c'est possible 07/12 ITW/Le Mag Benoît Genauzeau : "On est déçus pour Sagan et Latour..." 07/12 Transfert Le Team U Nantes Atlantique fait signer Hubert Grygowski 07/12 Route Les coureurs de la nouvelle équipe de Bas Tietema sont connus ! 07/12 Route L'équipe Plantur-Pura change de nom et devient Fenix-Deceuninck 07/12 Transfert Arensman, Carapaz, Yates... LE transfert à retenir, c'est ?
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Partenaires

pub Deporvillage Finisseur Novembre 2022
Publicité AMS
Publicité
Publicité

Sondage

Selon vous, quel est LE transfert à retenir de cette intersaison ?














Publicité
Publicité
-
-