Rétro Classiques - L'avènement d'un phénomène à l'Amstel... Van der Poel !

Par Martin LARUELLE le 10/04/2024 à 20:00. Mis à jour le 14/04/2024 à 14:23.
Rétro Classiques - L'avènement d'un phénomène à l'Amstel... Van der Poel !
Rétro Classiques
Photo : Sirotti

Même Mathieu van der Poel (Corendon - Circus) ne parvient pas à y croire en passant la ligne devant un public en délire. Il vient de remporter l'Amstel Gold Race devant ses supporters au terme d'un final totalement fou. Rétro Classiques se devait donc de revenir sur cet épisode complètement dingue de la course néerlandaise qui se déroulait en 2019. Surtout que ces dernières années, l'épreuve s'est surtout distinguée pour les mauvaises raisons. Souvenons-nous du double épisode de la photo-finish avec la paire Wout Van Aert - Tom Pidcock en 2021 et Benoit Cosnefroy - Michal Kwiatkowski en 2022, ainsi que de l'aspiration offerte à Tadej Pogacar par le directeur de course en 2023. Espérons que la course se déroule sans controverse cette année, mais d'ici là, revenons sur une édition qui restera dans les annales pour les bonnes raisons, grâce au show signé MVDP

Vidéo - Mathieu van der Poel, LE coureur du début de saison 2024 !

 

Le roi du cyclo-cross se révèle sur la route

Remettons-nous un peu dans le contexte de l'époque. Au début de la saison 2019, Mathieu van der Poel est plein de promesses, mais est encore très loin de son statut actuel de roi du peloton. Bien que déjà le roi dans les labourés et champion du monde en titre après 3 succès de rang de Wout van Aert, il n'a pas encore décroché un tout gros succès sur la route.  Il compte tout de même déjà 12 victoires à son palmarès, dont un titre de champion des Pays-Bas décroché l'année précédente. Mais le printemps va lui permettre de se révéler aux yeux du grand public avec sa première victoire WorldTour, sur une classique pavée de surcroît, acquise sur les routes d'À Travers la Flandres. Ensuite, il aurait pu (dû?) s'imposer lors de son premier Tour des Flandres mais une lourde chute aura raison de ses ambitions. Il échouera malgré tout au pied du podium et tout le monde se rend compte que l'on se trouve sans doute face à un futur grand. Confirmation le mercredi précédant l'Amstel Gold Race, où il remporte La Flèche Brabançonne. Il se présente donc au départ de sa classique "à la maison" plein de confiance et avec le maillot de champion national sur les épaules. 

 

Une longue liste de prétendants

Néanmoins, en 2019, il est loin d'être l'ultra-favori comme il le sera au départ de l'Amstel cette saison. Il fait bien entendu partie des coureurs régulièrement cités, mais l'on s'attend plutôt à la victoire de Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick Step), que MVDP a pourtant battu au sprint lors de La Flèche Brabançonne. Parmi ses adversaires les plus coriaces sur papier, on retrouve le champion du monde Alejandro Valverde (Movistar Team), Michal Kwiatkowski (Team Sky), Tim Wellens (Lotto Soudal) ou encore Michael Matthews (Team Sunweb). 

 

Une attaque lointaine pour tout "faire péter"

En 2019, Mathieu van der Poel est déjà un coureur d'instinct qui n'hésite pas à attaquer alors que l'arrivée est encore loin. Il l'avait fait lors de ses deux succès à La Flèche Brabançonne et À Travers la Flandres, et remet le couvert lors de l'Amstel Gold Race avec une première grosse accélération à plus de 40 kilomètres de l'arrivée dans le Gulpeberg. Seul Gorka Izagirre (Astana Pro Team), alors champion d'Espagne, se glisse dans sa roue. Les équipiers des principaux leaders se chargent de la poursuite et reviennent facilement sur le champion des Pays-Bas, qui a déjà tiré sa première cartouche et dépensé beaucoup d'énergie. Et lorsque Julian Alaphilippe attaque dans le Eyserbosweg, il n'est pas capable de le suivre. C'est à nouveau un coureur Astana, en la personne de Jakob Fuglsang, qui parvient à suivre. Le duo travaille parfaitement à l'avant et creuse rapidement un écart de plus d'une minute. Les dés semblent jetés, mais nous sommes pourtant sur le point d'assister à l'un des plus grands come-backs de l'Histoire du cyclisme. 

 

La légende est en marche

Á environ 5 kilomètres de l'arrivée, il est presque certain que victoire se jouera entre Alaphilippe et Fuglsang, qui comptent 40 secondes d'avance sur le champion de Pologne Michal Kwiatkowski (Team Sky) et le champion d'Europe Matteo Trentin (Mitchelton - Scott), suivis de près par Max Schachmann (BORA-hansgrohe). Á environ une minute de la tête de course, on retrouve un autre duo composé de Bauke Mollema (Trek - Segafredo) et Simon Clarke (EF Education First). Mathieu van der Poel se retrouve seulement dans le 4e groupe, pointé à plus d'une minute. Même le podium semble injouable. Mais l'on connait désormais la mentalité du gaillard. Il décide de se lancer dans une course-poursuite infernale, sans jamais se faire relayer par les autres coureurs du groupe que sont Romain Bardet (AG2R La Mondiale), Valentin Madouas (Groupama - FDJ), Alessandro De Marchi (CCC Team) et le regretté Bjorg Lambrecht (Lotto - Soudal). Ils revient rapidement sur le duo Mollema - Clarke mais se trouve toujours à 50 secondes de la tête de course à seulement 2,5 kilomètres de l'arrivée. 

 

Mais c'est là que l'impensable va se produire. À l'avant, Alaphilippe et Fuglsang se sont lancés dans une séance de surplace bien trop rapidement. Le Danois, après avoir plusieurs fois tenté de se débarrasser de Loulou, refuse de prendre le relais, se sachant battu au sprint. Derrière, la locomotive van der Poel est en marche et revient sur le 2e groupe au prix d'un effort incroyable. Devant, les deux coureurs de tête continuent leur séance de surplace alors qu'ils n'ont pas encore dépassé la flamme rouge ! En vue de l'arrivée, van der Poel continue sa folle poursuite et revient comme un boulet de canon. L'impensable s'est produit, un groupe de 10 coureurs va se jouer la victoire. Le champion des Pays-Bas semble le favori pour s'imposer au sprint, mais quelles sont encore ses forces après l'effort monumental qu'il vient de produire ? Il décide de lancer le sprint à un peu plus de 200 mètres de l'arrivée, dépasse tout le monde et remporte l'Amstel Gold Race devant un public qui explose comme un stade de foot après un but ! Nous venons d'assister à l'un des finals les plus mémorables de l'Histoire. La légende Mathieu van der Poel a commencé à s'écrire ce 21 avril 2019. Et même aujourd'hui, nous sommes encore loin d'avoir parcouru tous les chapitres. 

A LIRE AUSSI

RéTRO CLASSIQUES

Les "Cloches de Pâques", piégées à Liège-Bastogne-Liège

RéTRO CLASSIQUES

Quand Bernard Hinault avait mis les points sur les "i"...

RéTRO CLASSIQUES

Il était une fois... Jacky Durand au Ronde, le 5 avril 1992

L'info en continu

15:42 Tour de Burgos Lorena Wiebes la 3e étape, encore une énorme chute 15:16 Route Le junior Karl Sagnier va rejoindre La Conti Groupama-FDJ dès 2025 14:46 Tour d'Espagne Monaco va accueillir le Grand Départ de La Vuelta en 2026 14:04 Critérium du Dauphiné Le 76e Critérium du Dauphiné... c'est dans 2 semaines 13:32 Média Cyclism'Actu sans pub et pop-up, pour 9,99 euros et pour 1 an 12:44 Tour d'Italie La 14e étape ! Parcours, horaires et ordre de départ du chrono 12:34 Tour de Burgos Lucinda Brand critique l'UCI après la chute de Balsamo 12:21 Transfert Axel Zingle pourrait rejoindre la Team Visma | Lease a Bike 12:15 Tour d'Italie Pogacar : "Avec les mêmes sensations qu'au dernier chrono..." 12:12 Transfert Tom Pidcock vers la Red Bull-BORA-hansgrohe l'an prochain ? 11:57 Média Vos vidéos à voir et revoir sur Dailymotion Cyclism'Actu ! 11:30 Tour d'Italie Stanislaw Aniolkowski : "Très heureux de ce come-back" 11:15 Tour d'Italie Lefevere : "Julian Alaphilippe ? J'avais toujours confiance" 11:00 Tour d'Italie Phil Bauhaus abandonne pour une raison... sportive 10:28 Tour d'Italie Hugo Hofstetter, 5e : "J'aurais pu aller chercher le podium" 10:09 Tour d'Italie Costiou, Riou et Dekker touchés, le bulletin médical d'Arkéa 10:08 Tour de Grèce Riccardo Zoidl s'est offert l'étape reine, doublé autrichien ! 09:51 4 Jours de Dunkerque Warre Vangheluwe : "J'ai dû attendre anxieusement..." 09:29 4 Jours de Dunkerque Sam Bennett: "Je pensais vraiment que j'avais gagné..." 09:00 Tour d'Italie Vos pronostics de la 107e édition du Giro avec Cyclism'Actu
fleche bas fleche haut
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Qui finira 2e du Giro derrière Tadej Pogacar ?










Publicité
Publicité
-
-