Trophée Madiot - Mauro Keppens la Pévèle Classics, Gabriel Genter 2e et leader

Par Jean-François QUÉNET le 01/04/2024 à 12:51. Mis à jour le 03/04/2024 à 23:00.
Trophée Madiot - Mauro Keppens la Pévèle Classics, Gabriel Genter 2e et leader
Trophée Madiot
Photo : Gruvan Sévenou / Trophée Madiot

Le Belge Mauro Keppens (Isorex) a réussi l’exploit, unique à ce jour, de remporter deux fois la Pévèle Classics dans la même catégorie, faisant suite à la victoire de son compatriote Jasper Schoofs en junior au terme d’une échappée solitaire de 80 km, deux ans après son succès en cadets. Relevant de maladie, le champion des Flandres s’est joué au sprint de ses deux derniers compagnons d’échappée, Gabriel Genter, qui prend la tête du Trophée Madiot-Crédit Mutuel après deux manches, et Jinze Joris, qui était le grand favori.  "Ça représente beaucoup pour moi de m’imposer ici deux années de suite car la Pévèle Classics est une très grande course à laquelle j’ai hâte d'être toute l’année", a réagi le vainqueur dans un excellent anglais et avec une précision dans l’analyse qui rappelle Remco Evenepoel.

Vidéo - Marc Madiot au micro de Cyclism'Actu en début d'année

 

"Le cyclisme belge peut apprendre beaucoup du Trophée Madiot"

"Les 20 km en moins par rapport à l’an passé ont rendu la course différente. Sur un parcours plus boueux, elle était plus dure l’an passé, et c’est pourquoi on est arrivé au sprint cette fois, mais j’étais confiant car j’ai gagné beaucoup de sprints et je suis le plus rapide de Belgique. Le cyclisme belge peut apprendre beaucoup du Trophée Madiot. Nous avons l’équivalent avec la top compétition, mais l’organisation ici est d’une dimension bien supérieure avec, en plus, une participation internationale qui n’est pas autorisée en Belgique. C’est vraiment très beau de gagner sur le Trophée Madiot."

 

Gabriel Genter a battu un Belge... mais pas deux

Le premier coureur en action a été Maxence Chavanel, seul en tête après la première boucle de 9 km (et 25e à l’arrivée) sous les yeux de son père, Sylvain, et une sélection s’est opérée sur les secteurs pavés, dont celui de Mons-en-Pévèle, classé 5 étoiles à Paris-Roubaix, portant treize hommes en tête. De ce groupe, le vététiste Seff Van Keckhove, de nationalité belge mais titulaire d’une licence espagnole car il vit en Catalogne et découvrait les pavés (!), s’est extirpé à moins de 30 km de l’arrivée.

Il a été ramené à la raison au bout de 10 km avant de tenter de nouveau l’aventure une fois le groupe divisé en deux, Maxime Mortier étant attardé sur incident mécanique. Le Sud-Africain Josh Johnson, lui aussi venu du VTT, semblait très à l’aise sur les pavés mais a vu ses espoirs s’envoler sur crevaison. Sortis à trois du dernier franchissement du secteur pavé de Mons-en-Pévèle, Mauro Keppens, Gabriel Genter et Jinze Joris se sont présentés ensemble à Mérignies. Le Lorrain a placé une accélération à 600 m de la ligne mais n’a pas surpris les Belges.

 

La prochaine manche à Châteaubriant, en Loire-Atlantique

Il avait probablement les moyens physiques de devenir le premier Français vainqueur de la Pévèle Classics, il se console avec la première place au classement général du Trophée Madiot-Crédit Mutuel, dont la troisième manche se déroulera à Châteaubriant (Loire-Atlantique), comprenant le contre-la-montre habituel et une course en circuit, le 28 avril, et la quatrième à Lannilis (Nord-Finistère), en ouverture du célèbre Tro Bro Leon, le 5 mai. Le Trophée Madiot-Crédit Mutuel 2024 est à suivre sur Instagram/tropheemadiot, Facebook/Tropheemadiot, Twitter @tropheemadiot, la chaîne YouTube du Trophée Madiot, où un reportage vidéo sera posté dans la semaine, et sur TikTok @tropheemadiot.

 

Classement de la Pévèle Classics (157 partants, 91 classés)

1. Mauro Keppens (Bel, Isorex), les 60km en 1h37’30’’ (moy. : 36,98km/h)
2. Gabriel Genter (VC Eckwersheim)
3. Jinze Joris (Bel, Acrog-Tormans), t.m.t.
4. Kyano Cottignies (Bel, Acrog-Tormans), à 4’’
5. Robin Brugier (Orléans LC)
6. Sindre Orholm-Lønseth (Nor, Isorex)
7. Seff Van Kerckhove (Bel, Crabbé-Dstny), t.m.t.
8. Jules Lefebvre Fournier (VC Roubaix), à 22’’
9. Maxime Mortier (AC Besançon), m.t.
10. Augustin Fahy (JS Ferté-Gaucher), à 24’’
11. Maxence Detre (Team Factory 80), à 36’’
12. Timéo Louison (AC Besançon), à 59’’
13. Yasu Vervoort (Bel, Isorex), à 1’08’’
14. Simon Van der Voort (Bel, Team Kempen), à 1’16’’
15. Simon Defrance (PSF Niort), m.t.
16. Mattis Lebreton (Le Mans SV), à 1’18’’
17. Seppe Martens (Bel, Isorex), à 1’20’’
18. Thibault Warrant (Bel, Crabbé-Dstny)
19. Stan Kahn (Bel, Acrog-Tormans)
20. Cedric Lambert (Bel, Acrog-Tormans)
21. Noé Raekelboom (ES Arques), t.m.t.
22. Olivier Mertens (Bel, Crabbé-Dstny), à 1’22’’
23. Arthur Eck (CC Nogent-sur-Oise), à 1’37’’
24. Sander Baelen (Bel, Team Kempen), m.t.
25. Maxence Chavanel (AC Châtellerault), à 1’39’’

 

Classement général du Trophée Madiot-Crédit Mutuel après deux manches

1. Gabriel Genter (VC Eckwersheim), 123 points
2. Robin Brugier (Orléans LC), 113
3. Maxime Mortier (AC Besançon), 93
4. Simon Defrance (PSF Niort), 85
5. Paul Hawrylak (AL La Chapelle-St-Ursin), 85
6. Mauro Keppens (Bel, Isorex), 80
7. Mattis Lebreton (Le Mans SV), 78
8. Clément Bouyssou (IBC Isle-Jourdain), 70
9. Jinze Joris (Bel, Acrog-Tormans), 70
10. Quentin Menanteau (La Roche-sur-Yon VC), 50
11. Kyano Cottignies (Bel, Acrog-Tormans), 49
12. Sindre Orholm-Lønseth (Nor, Isorex), 47
13. Clément Le Fur (AC Gouesnou), 46
14. Seff Van Kerckhove (Bel, Crabbé-Dstny), 46
15. Jules Huber (VCC Hettange), 45
16. Jules Lefebvre Fournier (VC Roubaix), 45
17. Nathan Zamparutti (AS Villemur), 44
18. Augustin Fahy (JS Ferté-Gaucher), 43
19. Tristan Hardy (Île Maurice, CV Montastruc), 43
20. Nicolas Dejour (AS Romillé), 42
21. Maxence Detre (Team Factory 80), 42
22. Timéo Louison (AC Besançon), 41
23. Yasu Vervoort (Bel, Isorex), 40
24. Jean Groussin (Team Vallée du Cher), 39
25. Simon Van der Voort (Bel, Team Kempen), 39
26. Lancelot Gayant (EC Ambazac), 38
27. Sasha Flahaut (VC La Pomme Marseille), 37
28. Lucas Bulteau (VC Les Essarts), 36
29. Seppe Martens (Bel, Isorex), 36
30. Joseph Raffo (US Colomiers), 35
31. Thibault Warrant (Bel, Crabbé-Dstny), 35
32. Stan Kahn (Bel, Acrog-Tormans), 34
33. Paul Hélion (UV Descartes), 34
34. Cedric Lambert (Bel, Acrog-Tormans), 33
35. Malo Suire (Nantes DVS), 33

A LIRE AUSSI

TROPHéE MADIOT

Maxime Mortier était sans artifice à Châteaubriant

TROPHéE MADIOT

Paul Hawrylak sur la 1ère manche et il a imité Jason Tesson

L'info en continu

26/05 Média Vos vidéos vélo sont à voir et revoir sur Youtube Cyclism'Actu 26/05 Tour de France Plugge : "Jonas Vingegaard sur le Tour ? Il va bien, mais..." 26/05 Tour d'Italie Tadej Pogacar... on n'avait plus vu ça sur le Giro depuis 1965 26/05 Média Cyclism'Actu sans pub, sans pop-up... c'est 9,99 euros et pour 1 an 26/05 Tour d'Italie Jonathan Milan : "C'est la pire chose qui peut arriver" 26/05 Tour d'Italie Tadej Pogacar : "Il est difficile de décrire ce moment..." 26/05 Saint-Lary La statue de Poulidor, les mots de Van der Poel lus par Prudhomme 26/05 Tour d'Italie Tim Merlier : "Une victoire un peu étrange..." 26/05 Critérium du Dauphiné C'est dans 7 jours... le 76e Critérium du Dauphiné 26/05 Tour d'Italie Geraint Thomas : "Comment on court de nos jours..." 26/05 Route Matthew Brennan promu chez la Visma | Lease a Bike en 2025 26/05 RideLondon Classique Lorena Wiebes remporte la dernière étape et le général 26/05 Tour d'Italie Tim Merlier la 21e étape, Tadej Pogacar sacré à Rome 26/05 Boucles de la Mayenne Valentin Retailleau : "On fait une saison énorme..." 26/05 VTT Pauline Ferrand-Prévôt arrêtera le VTT à la fin de l'année 26/05 Tour du Pays de Vaud Paul Seixas remporte le général, Sparfel la 4e étape 26/05 Critérium du Dauphiné Evenepoel et Roglic en têtes d'affiche du Dauphiné 26/05 VTT - CDM Tom Pidcock triomphe sur le XCO de Nove Mesto et imite "PFP" 26/05 Média Les vidéos à voir et revoir sur Dailymotion Cyclism'Actu ! 26/05 Boucles de la Mayenne Valentin Retailleau la der, Alberto Bettiol le général
fleche bas fleche haut
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

L'ultra-domination de Tadej Pogacar a-t-elle gâché le 107e Giro ?







Publicité
Publicité
-
-