Tour d'Espagne - Les favoris de La Vuelta décryptés par Cyclism'Actu !
Tour d'Espagne
Photo : Sirotti

Tour d'Espagne - Les favoris de La Vuelta décryptés par Cyclism'Actu !

Publié le par Clément LABAT-GEST

Qui va remporter le Tour d'Espagne 2022 ? Vainqueur des trois dernières éditions, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) peut marquer l'histoire en s'adjugeant une quatrième Vuelta consécutive ce qui constituerait un exploit inédit. Mais tombé sur la dernière Grande Boucle, le Slovène aura-t-il suffisamment récupéré de sa chute ? La grande attraction de cette 77e édition (19 août - 11 septembre) demeure Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team). En très grande condition, le coureur belge peut logiquement viser une bonne place au classement général, voire un podium. Simon Yates (Team BikeExchange-Jayco), vainqueur en 2018, et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) font également partie des favoris.

Vidéo - Julian Alaphilippe avant le départ du 77e Tour d'Espagne !

 

Almeida, Higuita, Lopez... ils font partie des prétendants !

Une chose est sûre : ces quatre coureurs font clairement partie des favoris. Mais ils ne seront pas les seuls à briguer la victoire finale. Sergio Higuita (BORA-Hansgrohe), Miguel Angel Lopez (Astana Qazaqstan Team), Joao Almeida (UAE Team Emirates) ou encore Enric Mas (Movistar Team) font aussi partie des prétendants au classement général. Et quid de Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) ? Le grimpeur français vise en priorité les victoires d'étapes, mais il possède les qualités pour jouer un bon classement. Le sort en est jeté... rendez-vous le 11 septembre prochain !

 

Quel est votre favori pour la 77e édition de La Vuelta ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Joao Almeida (UAE Team Emirates / 24 ans)

Nombre de participations (avant celle de 2022) : Aucune participation

Meilleur résultat : Aucun résultat

À 24 ans, le coureur portugais, qui n'est plus un inconnu pour les amoureux de la petite reine, est encore un coureur en devenir. Après un début de saison qui se révélait très correct (3e du Tour de Catalogne, 6e de Paris-Nice), Joao Almeida a vu sa progression stoppée lors de la 18e étape du Giro par la Covid alors qu'il occupait la 4e place du classement général et était porteur de la tunique du meilleur jeune. Le coureur semble cependant s'être bien remis en attestent son titre de champion du Portugal et sa récente 2e place au Tour de Burgos.

Même si la Vuelta sera une découverte pour lui, Almeida jouit déjà d'une réputation de coureur solide sur les courses à étape (4e et 6e des Giro 2020 et 2021), mais il sait également rouler (champion du Portugal 2021 de la spécialité). Le ntaif de Caldas da Rainha pourra en outre compter sur le soutien de Brandon McNulty, Jan Polanc ou encore Marc Soler. Mais aussi sur le jeune Juan Ayuso (19 ans) qui découvrira les joies des épreuves de trois semaines. Le coureur ibérique pourrait même prendre les commandes de l'équipe émiratie en cas de défaillance du Portugais.

 

Richard Carapaz (INEOS Grenadiers / 29 ans)

Nombre de participations : 4 (2017, 2018, 2020, 2021)

Meilleur résultat : 2e en 2020

Au sein d'un collectif toujours impressionnant et acteur majeur sur les Grands Tours, Richard Carapaz - qui a terminé 2e du Tour d'Italie en mai dernier - aura à coeur de bien figurer sur ce Tour d'Espagne (19 août - 11 septembre). À 29 ans, le coureur équatorien d'INEOS Grenadiers est arrivé à maturité et tentera de faire mieux qu'en 2020 où il avait terminé à la seconde place du classement général derrière l'intouchable Primoz Roglic (Jumbo-Visma), non sans avoir porté le maillot rouge pendant plusieurs jours.

Déjà vainqueur d'un Tour d'Italie en 2019 et auteur de plusieurs podiums sur les Grands Tours (3e Tour de France 2021, 2e Tour d'Italie 2022), celui qui s'était imposé à la surprise générale lors de la course en ligne des Jeux Olympiques de Tokyo l'année dernière voudra enrichir sa vitrine d'un nouveau trophée. Il pourra notamment s'appuyer sur le Français Pavel Sivakov vainqueur du Tour de Burgos il y a deux semaines... à moins que ce dernier n'ait sa carte personnelle à jouer en cas de défaillance de son leader. Carlos Rodriguez et Tao Geoghegan Hart devraient également être des soutiens importants pour l'Équatorien.

 

Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team / 22 ans)

Nombre de participations : Aucune participation

Meilleur résultat : Aucun résultat

C'est la grande inconnue de ce Tour d'Espagne 2022: Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) sera-t-il en mesure de jouer les troubles fêtes et de s'inviter sur le podium le 11 septembre prochain à Madrid ? Avec son visage juvénile, la réputation du jeune Belge n'est plus à faire. Révélé en 2019 aux yeux du grand public lors de sa victoire sur la Clasica San Sebastien, le coureur de 22 ans a, cette saison, remporté le Tour de Norvège, Liège-Bastogne-Liège et récidivé à San Sebastian.

Si le talent du coureur belge ne fait aucun doute, spécialement sur les chronos, il ne faut pas oublier qu'il n'a disputé qu'un Grand Tour (Giro 2021), qu'il n'a pas terminé. Le pensionnaire de Quick-Step Alpha Vinyl Team a aussi montré ses limites à plusieurs reprises sur des courses par étapes d'une semaine. Rien que cette année, il a terminé 4e sur le Tour du Pays Basque et 11e au Tour de Suisse. Des résultats décevants. Le Belge a d'ailleurs déclaré que son objectif était de ramener deux étapes et qu'il ne faisait pas du classement général un objectif. Mais avec un tel talent, on ne sait jamais... Il fera notamment équipe avec le champion du monde Julian Alaphilippe.

 

Sergio Higuita (BORA-Hansgrohe / 25 ans)

Nombre de participations : 1 (2019)

Meilleur résultat : 14e en 2019

L'équipe BORA-Hansgrohe alignera deux figures de proue sur ce 77e Tour d'Espagne. Et si le leadership devrait selon toute vraisemblance échoir à Jai Hindley, Sergio Higuita pourrait bien également sortir son épingle du jeu et pourquoi pas viser un top 10, voire mieux. Le petit grimpeur colombien est un redoutable adversaire quand la route s'élève. Celui qui a remporté sa première course World Tour cette saison lors du Tour de Catalogne se souviendra qu'il a déjà terminé l'épreuve ibérique à la 14e place en 2019 et voudra sans nul doute améliorer cette marque. Seul bémol : sa faiblesse lors des chronos où le coureur de 25 ans perd souvent du temps sur ses adversaires.

 

Miguel Angel Lopez (Astana Qazaqstan Team / 28 ans)

Nombre de participations : 5 (2016, 2017, 2018, 2019, 2021)

Meilleur résultat : 3e en 2018

Souvent cité parmi les outsiders à l'aube des Grands Tours, Miguel Angel Lopez (Astana Qazaqstan Team) sera sans nul doute encore un acteur sur cette course par étapes. Même si sa saison, perturbée par une affaire de dopage, toujours en cours, demeure irrégulière, avec une 3e place au Tour d'Andalousie, mais aussi un abandon sur le dernier Giro, l'ancien maillot blanc de l'épreuve espagnole (2017) a quelques atouts à faire valoir, notamment en montagne. Il ne faudra cependant pas oublier que Lopez a souvent abandonné sur les Grands Tours (5 abandons sur 11 participations) et qu'il partira avec peu de repères, si ce n'est sa 3e place au Tour de Burgos, pour sa course de reprise après sa réintégration. Vincenzo Nibali pour son dernier Grand Tour ainsi qu'Alexey Lutsenko seront de précieux alliés dans la course à un top 10.

 

Enric Mas (Movistar Team / 27 ans)

Nombre de participations :4 (2017, 2018, 2020, 2021)

Meilleur résultat : 2e en 2018 et 2021

Voilà un coureur qui part avec de sérieuses prétentions. Enric Mas (Movistar Team) a l'expérience des Grands Tours et peut se targuer d'avoir déjà goûté à deux reprises au podium final à Madrid. Si l'on ajoute à cela deux top 10 sur la Grande Boucle (5e en 2020, 6e en 2021), on peut considérer que l'Espagnol a l'étoffe pour succéder à son compatriote et équipier Alejandro Valverde comme porte étendard du cyclisme espagnol. Oui mais seulement, Mas partira avec des doutes. Lui qui n'a eu aucun résultat probant en 2022, abandonnant Tirreno-Adriatico et le Dauphiné sur chute et le Tour de France à cause de la Covid. Les récentes déclarations de son manager (Eusebio Unzué) auront possiblement entamé son capital confiance. Reste qu'il sera à domicile et pourra compter sur l'appui du public.

 

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ / 32 ans)

Nombre de participations : 4 (2013, 2014, 2018, 2020)

Meilleur résultat : 6e en 2018

Le coureur français sera l'une des deux meilleures chances tricolores sur cette édition, avec son compatriote Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers). Étant passé par quelques instants de gloire mais aussi beaucoup de déchéances au cours de sa carrière, passé tout proche d'arrêter le vélo, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) semble avoir retrouvé un certain plaisir cette saison. Son dos semblant définitivement le laisser tranquille, le Franc Comtois a regoûté à la victoire sur le Tour des Alpes, mettant ainsi fin à une longue disette. Une véritable délivrance pour le coureur de 32 ans qui a également remporté une étape sur le Tour de Suisse.

Après un Tour de France en demi-teinte, échappé à de nombreuses reprises mais manquant d'un soupçon de réussite pour lever les bras, Thibaut Pinot a prouvé qu'il savait encore grimper. À l'occasion de cette 77e édition du Tour d'Espagne (19 août - 11 septembre) devrait dans un premier temps se concentrer sur une victoire d'étape avant de penser à un top 10 qui reste envisageable. À l'image de ce qu'il a déjà pu faire sur La Vuelta 2018 où il avait remporté deux victoires d'étapes terminé 6e du classement général. Bis repetita ?

 

Primoz Roglic (Jumbo-Visma / 32 ans)

Nombre de participations : 3 (2019, 2020, 2021)

Meilleur résultat : triple vainqueur de la Vuelta (2019, 2020, 2021)

Est-il encore vraiment utile de présenter le coureur slovène ? Triple tenant du titre sur l'épreuve ibérique, et n'ayant jamais connu d'autre marche que la plus haute à Madrid,  Primoz Roglic (Jumbo-Visma) briguera évidemment un quatrième sacre consécutif, chose qui n'a jamais été vue encore sur La Vuelta. À bientôt 33 ans, l'ancien sauteur à ski avait idéalement débuté sa saison en remportant Paris-Nice puis le Critérium du Dauphiné, avant d'abandonner sur le Tour de France à la suite d'une chute sur les pavés, actant un second échec consécutif sur l'épreuve française.

Pour contrer une adversité aux dents longues, Primoz Roglic pourra compter sur un collectif, une nouvelle fois, très fort, et composé notamment de fidèles lieutenants comme Sepp Kuss, Robert Gesink ou Rohan Dennis. Il se réjouira également des forfaits de son coéquipier Jonas Vingegaard et celui de Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) qui l'auraient sans nul doute gêné dans sa quête de victoire. Mais sera-t-il prêt physiquement à jouer les premiers rôles ? Le Slovène n'a repris l'entraînement que depuis quelques jours suite à sa blessure au dos contracté lors de la dernière Grande Boucle.

 

Simon Yates (Team BikeExchange-Jayco / 28 ans)

Nombre de participations : 3 (2016, 2017, 2018)

Meilleur résultat : vainqueur en 2018

Le lauréat de l'édition 2018 devrait être l'un des acteurs majeurs et principaux adversaires de Primoz Roglic sur cette Vuelta. Ayant réalisé des top 10 sur chacun des Grands Tours (3e Giro 2021, 7e Tour de France 2017), Simon Yates (Team BikeExchange-Jayco) est un coureur robuste et complet. Auteur d'une bonne saison, qui l'aura vu s'imposer sur le Tour de Castille et Leon et finir 2e à Paris-Nice, il aura joué de malchance sur le Tour d'Italie devant renoncer lors de la 17e étape après avoir chuté, non sans avoir remporté deux étapes au préalable. Pouvant s'appuyer sur une équipe solide, ce qui lui sera très précieux dans le chrono par équipes, le natif de Bury semble avoir toutes les cartes en main pour animer cette course jusqu'à Madrid et rapporter un deuxième trophée à la maison.

 

Jai Hindley (BORA-hangsrohe / 26 ans)

Nombre de participations : 1 (2018)

Meilleur résultat : 32e en 2018

Le vainqueur surprise du Tour d'Italie en mai dernier s'avance forcément comme l'un des principaux prétendants à la victoire finale sur cette 77e Vuelta. A 26 ans, Jai Hindley semble avoir définitivement atteint une certaine maturité et pourrait rentrer encore un peu plus dans l'histoire. Après être devenu le premier Australien à remporter le Giro, son objectif sera de rééditer cette performance en Espagne, ce qui ferait alors de lui le 4e homme seulement à réussir un tel doublé - après Eddy Merckx en 73, Giovanni Battaglin en 81 et Alberto Contador en 2008.

Pour l'aider dans cette tâche, il pourra compter sur une solide équipe BORA-hansgrohe avec Wilco Kelderman et Sergio Higuita. Un trio qui devrait faire des étincelles. Mais le natif de Perth devra aussi répondre à ceraines inteerogations. Comment l'Aussie gèrera-t-il son nouveau statut de vainqueur de Grand Tour ? Arrivera-t-il à s'exporter en dehors de l'Italie, pour le moment terre de tous ses exploits ? Supportera-t-il physiquement son premier enchaînement de deux Grands Tours dans la même saison ? Des questions auxquelles Jai Hindley - 7e du récent Tour de Burgos dans sa préparation - tentera de répondre au cours des trois prochaines semaines.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

11:33 Tour de Lombardie La der de Vincenzo Nibali pour Astana Qazaqstan Team 11:14 Route Geoffrey Soupe a annoncé sa prolongation chez Team TotalEnergies 11:06 Route Anthony Roux se confie : "Je n'étais plus amoureux de la course" 10:43 Dopage Sept coureurs de l'équipe W52-FC Porto sanctionnés 10:28 Tour de France Jakobsen : "Le Tour en 2023 ? Ça dépendra de Evenepoel" 10:16 Tour de Lombardie Arkéa Samsic avec Kévin Vauquelin et Warren Barguil 09:53 Paris-Bourges Ramon Sinkeldam fait ses adieux à l'équipe Groupama-FDJ 09:45 Tour de Lombardie Valverde : "Je devrais peut-être continuer, non ?" 09:37 Matériel Quand IBM s'investit désormais dans le vélo avec... Sorius ! 09:30 Paris-Bourges Donavan Grondin aura été le seul à tenter dans le final 09:07 Tour de Romandie Féminin Tout sur la grande 1ère du Romandie féminin 09:00 Paris-Bourges Arnaud Démare 2e : "Les mecs ont fait du bon travail"" 08:48 Paris-Tours Benoît Cosnefroy: "Je n'y arrive pas sur le Tour de France" 08:42 Tour de Lombardie Molard, Storer, Pacher... l'équipe Groupama-FDJ 08:31 Agenda Gravel, Paris-Tours, Lombardie... votre fin de semaine vélo ! 08:16 Tour de Lombardie AG2R Citroën Team avec Berthet, Champoussin... 08:01 Mondiaux - Piste Corentin Ermenault : "Oui, on a eu peur de me perdre" 07:53 Transfert Pello Bilbao rempile chez Bahrain-Victorious jusqu'en 2024 07:30 Transfert Alexis Guérin s'est engagé avec Bingoal Pauwels Sauces WB 07:07 Tour de Lombardie David Gaudu, absent : "Je ne suis pas à 100%... "
fleche bas fleche haut
100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Tour de Lombardie 2022
Pogacar TadejVingegaard Jonas
3.256
Mas Nicolau EnricValverde Alejandro
6.510
Alaphilippe JulianYates Adam
1717
Clôture des paris le 08/10 à 11:05

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Partenaires

Publicité
Publicité

Sondage

Qui va remporter le Tour de Lombardie 2022 ?














Publicité
Publicité
-
-