Tour d'Italie - Evenepoel, Roglic, Pinot... nos favoris du 106e Giro !

Par Clément LABAT-GEST le 03/05/2023 à 17:50. Mis à jour le 06/05/2023 à 10:29.
Photo : @VoltaCatalunya / @giroditalia

"Il n'y a pas d'autres coureurs capables de venir titiller Remco Evenepoel et Primoz Roglic." Notre chroniqueur Cyrille Guimard est catégorique avant ce Tour d'Italie 2023. Le champion du monde et le Slovène sont les deux grands favoris du Giro qui débute ce samedi 6 mai. Mais derrière ces deux grandes stars du cyclisme, trois autres coureurs semblent en mesure de jouer la gagne : Joao Almeida (UAE Team Emirtaes), Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) et Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe), sans oublier la horde de prétendants qui sont prêts à bousculer la hiérarchie établie (Thibaut Pinot, Jay Vine, Santiago Buitrago Tao Geoghegan Hart, Jack Haig, Thymen Arensman, Brandon McNulty, Damiano Caruso, Domenico Pozzovivo, Eddie Dunbar, Pavel Sivakov...).

Vidéo - Remco Evenepoel... avant de débuter le 106e Giro d'Italia !


Qui est LE grand favori pour remporter le Tour d'Italie 2023 ?

  •  
  •  
  •  
  •  

 

Joao ALMEIDA (POR / UAE Team Emirates)

Résultats majeurs en 2023 : 2e de Tirreno-Adriatico, 3e du Tour de Catalogne, 6e du Tour de l'Algarve...

Son historique sur le Giro : trois participations (4e en 2020, 6e en 2021, abandon en 2022)

En trois participations au Tour d'Italie, Joao Almeida (UAE Team Emirates) a toujours été un client. Révélation de l'édition 2020, avec son aventure en Rose et sa 4e place au classement général, le coureur portugais a ensuite confirmé avec une 6e place en 2021, avant de connaître son premier échec l'an dernier (abandon lors de la dernière semaine alors qu'il jouait une place sur le podium). Epaulé par Brandon McNulty et Jay Vine, le natif de Caldas da Rainha, qui a réalisé de bonnes performances depuis le début de la saison (2e de Tirreno-Adriatico, 3e du Tour de Catalogne, 6e du Tour de l'Algarve...), semble désormais en mesure de briguer la troisième place du podium derrière les deux grands favoris : Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) et Remco Evenepoel (Soudal-Quick Step).

 

Remco EVENEPOEL (BEL / Soudal-Quick Step)

Résultats majeurs en 2023 : vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, lauréat de l'UAE Tour, 2e du Tour de Catalogne

Son historique sur le Giro : une participation (abandon en 2021)

C'est sans doute LE grand favori du Giro 2023. Vainqueur de la Vuelta l'an dernier, Remco Evenepoel (23 ans) va tenter d'enchaîner avec une deuxième victoire consécutive sur un Grand tour. Oublié le souvenir du Tour d'Italie 2021, où il a dû abandonner prématurément en raison d'une préparation écourtée (il avait repris la compétition directement sur le Giro, neuf mois après sa grosse chute sur le Tour de Lombardie), le pensionnaire de Soudal-Quick Step s'avance avec un autre statut, maillot de champion du monde sur les épaules, et en confiance avec de bons résultats réalisés en début de saison (lauréat de l'UAE Tour, 2e du Tour de Catalogne...).

Le Belge vient surtout de dominer la concurrence sur Liège-Bastogne-Liège. D'après son entraîneur, Koen Pelgrim, Remco Evenepoel est "proche de son meilleur niveau". "Dans un Grand Tour, il faut être en forme pendant trois semaines, donc on ne peut pas être trop excessif avec l’intensité de la préparation. Nous voulons que sa base soit aussi large que possible. Et nous avons également amené l’entraînement en altitude aussi près que possible du Giro. On espère que cela va porter ses fruits durant la troisième semaine", déclarait Pelgrim à Sporza, il y a quelques jours. Reste maintenant à voir si cela sera suffisant pour remporter le Tour d'Italie 2023...

 

Primoz ROGLIC (SLV / Team Jumbo-Visma)

Résultats majeurs en 2023 : lauréat de Tirreno-Adriatico et du Tour de Catalogne

Son historique sur le Giro : deux participations (58e en 2016, 3e en 2019)

De son propre chef, Primoz Roglic (33 ans) estime que "le coureur le plus complet remportera le Giro 2023". Comment ne pas penser au natif de Trbovlje ? Dans un peu moins d'une semaine, le leader du Team Jumbo-Visma prendra le départ du Tour d'Italie 2023. Et c'est dans le costume d'un favori à la victoire finale que le coureur slovène de 33 ans, qui a notamment remporté Tirreno-Adriatico et le Tour de Catalogne en ce début de saison, se présentera au départ du Giro, tout comme son grand rival Remco Evenepoel (Soudal-Quick Step).

""Les résultats parlent d’eux-mêmes. Remco Evenepoel n’avait plus à me prouver à quel point il est bon et fort, a récemment déclaré Primoz Roglic dans une interview exclusive accordée à RTV SLOLa troisième semaine du Giro est très difficile, donc je voulais prendre aucun risque en risquant une chute sur Liège-Bastogne-Liège. J’ai sept semaines d’entraînement en altitude derrière moi, ça devrait suffire. C’est une question d’entraînement, de repos et de préparation. Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre le départ du Giro. Au fil des ans, j’ai vieilli et je me suis détendu. Tout le monde me mentionne, moi et Remco, mais il y a beaucoup d’autres coureurs." En deux participations au Giro, le Slovène de 33 ans a notamment pris la 3e place en 2019.

 

Geraint THOMAS (GBR / INEOS Grenadiers)

Résultats majeurs en 2023 : 15e du Tour des Alpes

Son historique sur le Giro : quatre participations (118e en 2008, 80e en 2012, deux abandons en 2017 et 2020)

En regardant ses performances réalisées en 2023, on peut se poser la question : Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) est-il à l'heure actuelle un favori du 106e Giro ? Clairement en manque de confiance, et sans doute loin des deux grands favoris - Remco Evenepoel (Soudal-Quick Step) et Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma), le Gallois n'en reste pas moins un coureur expérimenté qui se connaît parfaitement. Preuve en est, sa 3e place obtenue sur la Grande Boucle 2022 à... 36 ans. Au sein d'une équipe INEOS Grenadiers qui aura d'autres arguments à faire valoir (Geoghegan Hart, Sivakov, Arensman...), le natif de Cardiff devra se faire sa place avant de pouvoir prétendre au podium, voire mieux. Mais il possède les qualités pour performer sur l'épreuve italienne, avec notamment deux chronos individuels. Les premiers jours seront décisifs...

 

Aleksandr VLASOV (RUS / BORA-hansgrohe)

Résultats majeurs en 2023 : 9e de Tirreno-Adriatico, 5e du Tour de Valence

Son historique sur le Giro : deux participations (abandon en 2020, 4e en 2021)

À l'image d'un Joao Almeida (UAE Team Emirates), l'ancien champion de Russie prend de l'expérience au fil des ans. Suffisant pour jouer la victoire finale ? Rien n'est moins sûr, mais Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe) fait clairement partie des clients pour un top 5. Il y a deux ans, le coureur de 26 ans avait pris la 4e place sur le Tour d'Italie. Toujours à la recherche de son premier podium sur un Grand tour (également 5e du Tour de France 2022), le natif de Vyborg, qui n'a pas été forcément en réussite en ce début de saison (9e de Tirreno-Adriatico et 5e du Tour de Valence), pourra notamment compter sur une équipe solide à ses côtés, avec des coureurs expérimentés et performants comme Lennard Kämna, Patrick Konrad ou Bob Jungels.

 

Geoghegan Hart, Mäder, Pinot, Vine... quid des autres prétendants ?

Quels sont les coureurs capables de déjouer les pronotics ? Derrière les cinq coureurs précédemment citées, plusieurs autres prétendants se détachent à commencer par le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), récent 5e du Tour de Romandie. "Les victoires d'étapes ou le général pour Pinot ? C'est l'ambiguïté. C'est d'ailleurs souvent le cas pour les coureurs qui peuvent faire un top 10 voire un top 5, mais qui sont aussi capable d'aller chercher le maillot de meilleur grimpeur et des étapes. Je serais Pinot, les premières étapes je finirais dans l'autobus et après je joue, comme faisait Richard Virenque. Mais ce n'est pas évident de se dire qu'il faut se relever les premiers jours", explique Cyrille Guimard dans sa chronique pour Cyclism'Actu. Ils sont ainsi nombreux à être dans le même cas : Jack Haig, Santiago Buitrago, Damiano Caruso (Bahrain Victorious), Pavel Sivakov, Tao Geoghegan Hart, Thymen Arensman (INEOS Grenadiers), Lennard Kämna (BORA-hansgrohe), Brandon McNultyJay Vine (UAE Team Emirates), Domenico Pozzovivo (Israël-Premier Tech), Eddie Dunbar (Team Jayco-AlUla)... voici les noms qui devraient souvent revenir sur ce Tour d'Italie 2023.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

TOUR D'ITALIE

Fabio Jakobsen perd un membre de son train pour le Giro

TOUR D'ITALIE

Blessé, Nairo Quintana espère être rétabli pour le Giro

TOUR D'ITALIE

Biniam Girmay sur le Giro... son lieutenant français aussi

L'info en continu

21/04 Route Une petite opération à un genou pour Lennert Van Eetvelt 21/04 Tour de Romandie Giulio Ciccone : "L'envie de courir est très forte" 21/04 Tour de Turquie Giovanni Lonardi, 4e : "J'ai déclenché mon sprint trop tôt" 21/04 Circuit de Borsele (J) Cat Ferguson a gagné le général devant une Française 21/04 Tour de Romagne Antonio Morgado : "Je devais faire quelque chose de grand" 21/04 Liège-Bastogne-Liège Demi Vollering : "Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça" 21/04 Liège-Bastogne-Liège Mathieu van der Poel : "Je dois être réaliste..." 21/04 Liège-Bastogne-Liège Carlos Canal souffre d'un traumatisme crânien 21/04 Liège-Bastogne-Liège Mauri Vansevenant : "Un joli résultat qui me rend fier" 21/04 Liège-Bastogne-Liège Tadej Pogacar : "J'ai couru pour la maman d'Urska" 21/04 Liège-Bastogne-Liège Grace Brown, son 1er Monument : "J'étais très stressée" 21/04 Liège-Bastogne-Liège Maxim Van Gils : "Triste d'avoir raté de peu le podium" 21/04 Liège-Bastogne-Liège Romain Bardet : "Comme quoi, il faut toujours y croire" 21/04 Gand-Wevelgem Huub Artz s'impose en Espoirs, une Française 3e en Juniors 21/04 Média Vos vidéos sont sur Dailymotion Cyclism'Actu, abonnez-vous ! 21/04 Liège-Bastogne-Liège Grace Brown offre son 1er Monument à la FDJ-SUEZ ! 21/04 Liège-Bastogne-Liège Egan Bernal : "Ce sera pour l'année prochaine" 21/04 Liège-Bastogne-Liège Yvon Ledanois : "Une Doyenne à oublier pour nous..." 21/04 Liège-Bastogne-Liège Aurélien Paret-Peintre : "J'ai dû changer de vélo..." 21/04 Tour de Romandie Tudor Pro Cycling avec Alberto Dainese et Marco Brenner
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ

Nos Partenaires

100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Publicité RM
pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Quel Monument de 1ère partie de saison vous a le plus fait vibrer ?









Publicité
Publicité
-
-