Paris-Camembert - Benoît Cosnefroy : «La chute... la faute à pas de chance»

Par Erwan GUEGUENIAT le 27/03/2024 à 19:09. Mis à jour le 28/03/2024 à 08:01.
Paris-Camembert - Benoît Cosnefroy : «La chute... la faute à pas de chance»
Paris-Camembert
Photo : @LNC_CYCLISME

Malgré une nouvelle grosse chute sur cette Coupe de France 2024 et une interruption de la course, c’est bien Benoît Cosnefroy (Decathlon AG2R La Mondiale) qui s’est imposé au sprint dans un petit groupe de costauds. Une deuxième victoire en autant de participations donc pour le puncheur, décidemment en très grande condition dans cette première partie de saison après sa victoire finale sur le Tour des Alpes-Maritimes et une belle 6e place sur les Strade Bianche. Le Normand a pris soin de décortiquer sa course et sa victoire sur ses terres au micro de l’organisation à l’arrivée.

Vidéo - Paris-Camembert 2024 - Benoi?t Cosnefroy vainqueur

 

"C’est toujours dommageable de s’arrêter une heure en plein milieu de la course"

Benoît Cosnefroy est tout d’abord revenu sur la chute intervenue à mi-parcours et la longue attente qui s’en est suivie. "Je n’ai pas vu la chute, car j’étais devant. Il y avait des décisions à prendre ensuite et j’ai eu l’impression que ça avait été plutôt bien géré. C’est sûr que c’est toujours dommageable de s’arrêter une heure en plein milieu de la course, surtout au seul moment où il a plu. Il faisait très très froid", a d’abord commenté le vainqueur du jour. "C’est la faute à pas de chance et la décision des commissaires était la bonne. Ensuite ça a modifié un peu les tactiques, mais on ne peut pas dire que ça a effacé les kilomètres parcourus avant", a ensuite relativisé l’ancien vainqueur de la Bretagne Classic.

Puis, il a détaillé ses sensations avant l’emballage final : "Je viens deux fois, je gagne deux fois. La première fois j’avais des jambes de feu contrairement à aujourd’hui, mais j’ai réussi à bien me placer dans le final pour l’emporter au sprint donc je suis très heureux de gagner, surtout qu’il y avait beaucoup de monde que je connais ici dont mes parents". Un bon test donc pour le Français et un plein de confiance avant ses principaux objectifs du printemps. Après quelques autres épreuves dans l’Hexagone, on le retrouvera bientôt sur l’Amstel Gold Race (14 avril), la Flèche Wallonne (17 avril) et Liège-Bastogne-Liège (21 avril).

 

le résumé de Paris-Camembert

Sur des routes étroites et détrempées sous une forte pluie, une grosse chute survient dans le peloton à environ 100 kms de l'arrivée, alors qu'un regroupement général venait de s'opérer après des derniers kilomètres animés et plusieurs coup de bordures. Les organisateurs prennent la décision d'arrêter les coureurs vers 13h30, le temps de faire le point sur les blessés et d'assurer la sécurité de tous. Jason Tesson (TotalEnergies) est notamment contraint à l'abandon.

Après un nouveau départ fictif donné une heure plus tard, Ewen Costiou (Arkéa - B&B Hotels) sort en costaud en compagnie de Morne Van Niekerk dans la Côte des Champeaux. le Sud-Africain est rapidement décramponner, incapable de suivre le Breton, qui se lance dans un raid en solitaire très ambitieux. Dans la Cavée de Crouttes, à un peu plus de 30 kms, Guillaume Martin (Cofidis) tente de revenir sur la tête, sans succès. Au moment de passer une première fois sur la ligne d'arrivée à Livarot-Pays-d'Auge et d'entrer sur le circuit final, long de 18 bornes, Costiou compte encore 25 secondes de marge.

Malgré une belle résistance dans la nouvelle ascension de la Côte de l’Angleterre, le Brestois finit par se faire reprendre par un groupe d'attaquants dans l'ultime difficulté du jour, la Butte des Fondits. On y retrouve notamment Guillaume MartinBenoît CosnefroyCostiou et Clément Venturini. Le peloton est pointé à seulement 10 secondes sur cette portion finale plate, le suspense est entier ! Mais l'entente est bonne devant, et c'est donc un sprint à 8 qui va conclure cette 85e édition. Et à ce jeu-là, c'est Cosnefroy qui se montre le plus fort, devant Clément Venturini (Arkéa - B&B Hotels) et Alexandre Delettre. 

Paris-Camembert - Classement général

1FRABenoit COSNEFROYDecathlon AG2R La Mondiale Team4h26'11"
2FRAClement VENTURINIArkea-B&B Hotelsm.t.
3FRAAlexandre DELETTRESt Michel-Mavic-Auber93m.t.
4ITAMartin MARCELLUSIVF Group-Bardiani CSF-Faizanem.t.
5NORFredrik DVERSNESUno-X Mobilitym.t.
6FRAGuillaume MARTINCofidism.t.
7FRAEwen COSTIOUArkea-B&B Hotels+ 4"
8FRAJoris DELBOVESt Michel-Mavic-Auber93+ 8"
9IRLRory TOWNSENDQ36.5 Pro Cycling Team+ 14"
10CZEMatyas KOPECKYTeam Novo Nordiskm.t.

A LIRE AUSSI

PARIS-CAMEMBERT

Clément Venturini : "Il me manque encore une place..."

PARIS-CAMEMBERT

REPLAY : Benoît Cosnefroy, chez lui et le plus fort !

PARIS-CAMEMBERT

La course neutralisée puis relancée après une chute massive

L'info en continu

20/05 BMX Racing - Mondiaux Joris Daudet, c'est désormais trois titres mondiaux 20/05 Boucles de la Mayenne Les deux meilleures équipes en 2024 seront présentes 20/05 Dopage Un Irlandais suspendu par l'UCI suite à un contrôle positif à l'EPO 20/05 Route - États-Unis Kristen Faulkner et Sean Quinn sacrés aux USA 20/05 Tour de Norvège Le retour de Wout van Aert, c'est jeudi : "Aucune attente" 20/05 L'Entretien Élisabeth Chevanne : "Le cyclisme féminin a énormément évolué" 20/05 Tour du Limbourg Arnaud De Lie : "Quand vous êtes obligé de freiner..." 20/05 Tour d'Italie Des mesures spéciales liées à la météo sur la 16e étape 20/05 Tour d'Italie Profil de la 16e étape... pas de Stelvio mais ça reste dur 20/05 Tour du Limbourg Dylan Groenewegen : "C'est bon pour la confiance" 20/05 Tour d'Italie Pogacar : "Finir le Giro en bonne forme et après... le Tour" 20/05 GP Mazda Schelkens L'Italienne Martina Fidanza s'impose à Borsbeek 20/05 Transfert Le frère de Joshua Tarling rejoint la Conti d'Israel-Premier Tech 20/05 Tour du Limbourg Groenewegen retrouve la victoire, un podium pour De Lie 20/05 Tour d'Italie Enrico Gasparotto : "On ne peut pas comparer Pogacar à Merckx" 20/05 4 Jours de Dunkerque Sam Bennett : "Je me prépare pour le Tour de France" 20/05 Tour d'Italie Daniel Felipe Martinez : "L'étape du Monte Grappa..." 20/05 Tour d'Italie Nairo Quintana : "La journée de dimanche me redonne confiance" 20/05 Tour d'Italie Ben O'Connor vise le podium : "Je n'ai pas peur du tout" 20/05 Route Thibau Nys, cash : "Les sprinteurs sont des salauds..."
fleche bas fleche haut
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Qui finira 2e du Giro derrière Tadej Pogacar ?










Publicité
Publicité
-
-