Route
Photo : Sirotti

Route - L'UCI a changé la règle contre la fraude sur les contre-la-montre

Publié le par Titouan LABOURIE

Après l'agitation causée cette année par les voitures d'équipes remplies de vélos de rechanges sur les contre-la-montre, l'UCI a agi pour éviter cette "triche" avec un changement de règle. À partir de début 2023, les voitures des directeurs sportifs devront rester à 15 mètres de leur coureur, alors que c'était de 10 mètres jusqu'à présent. Les avantages aérodynamiques d'avoir une voiture devant vous pendant que vous roulez sont évidents, mais il y a aussi un avantage, bien que moins important, d'en avoir une derrière. C'est pour cette raison que certaines équipes ont commencé à empiler plusieurs vélos sur le toit de la voiture suiveuse ces dernières années, afin de maximiser la surface de la traînée. Selon nos confrères de CyclingNews, une voiture standard suivant à 10 mètres équivaudrait à une réduction de 0,23% du coefficient de traînée, se traduisant par un gain de 0,078 seconde par kilomètre.

Vidéo - David Lappartient à l'issue du Congrès UCI 2022 à Monaco !

 

L'UCI et sa lutte contre la fraude technologique

Toute présence d'un vélo non conforme aux dispositions de l'article 1.3.010, dans le cadre ou en marge d'une compétition cycliste, constitue une fraude technologique de la part de l'équipe et du coureur. La fraude technologique est passible d'une sanction disciplinaire. La lutte contre la fraude technologique est l'une des priorités de l'Union Cycliste Internationale (UCI) pour garantir l'intégrité, la crédibilité et l'équité des résultats des compétitions. Pour la saison 2022, l'UCI mettra en œuvre un ensemble d’outils reposant sur des méthodes de détection très efficaces. 

L'UCI a récemment décidé de renforcer son arsenal de la lutte contre la fraude technologique. Après l'introduction des tablettes magnétométriques en 2016 et de la technologie des rayons X en 2018, un troisième outil a été adopté en 2021 pour détecter toute utilisation éventuelle de moteurs cachés dans les tubes et autres composants des vélos. Au cours de la saison dernière en effet, un appareil utilisant les technologies de rétrodiffusion et de transmission combinant les avantages des deux outils déjà utilisés par l'UCI ont rejoint la gamme d'équipements à disposition de la Fédération. Pas trop gros, et relativement léger (un peu plus de 3 kg), cet élément technologique semblable à une caméra peut être facilement transporté et manipulé par les contrôleurs. Il fournit des images instantanées de l'intérieur des sections examinées, qui peuvent être transmises, à distance, directement aux Commissaires de l'UCI.

 

L'équipement à rayons X est totalement sûr pour ses opérateurs et le public. Il est transporté de course en course tout au long de la saison. Capable de produire une image radiographique d'un vélo complet en seulement cinq minutes, cette technologie est utilisée pour valider les performances des coureurs de tête et lever toute suspicion sur les résultats des courses. Cette technique a reçu les autorisations nécessaires pour être utilisée dans les pays accueillant les événements phares du cyclisme.

Grâce à l’ensemble de ces outils, l'UCI est en mesure de mettre en œuvre le plan d'action le plus solide jamais mis en place pour lutter contre la fraude technologique, avec des tests prévus sur 150 jours de course sur les cinq continents. Toutes les disciplines et catégories d'âge seront couvertes. Afin de renforcer ses moyens de lutte contre la fraude technologique, l'UCI a également l’intention de développer un système de traçabilité des équipements (cadres et roues) basé sur l'identification par radiofréquence (RFID).

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

ROUTE

Gougeard : "Revenir chez les pros n'est pas le seul objectif..."

ROUTE

Filippo Ganna : "Je ne m'attendais pas à bien commencer 2023"

ROUTE

Elizabeth Deignan : "Atteindre mon pic de forme sur le Tour"

Publicité

L'info en continu

05/02 Média Toutes vos vidéos de vélo se trouvent sur Cyclism'Actu TV 05/02 Route Gougeard : "Revenir chez les pros n'est pas le seul objectif..." 05/02 UAE Tour Une 5e édition avec 16 équipes du World Tour et 4 Pro Teams 05/02 Route Filippo Ganna : "Je ne m'attendais pas à bien commencer 2023" 05/02 Cyclo-cross - Mondiaux Léo Bisiaux : "J'aurai 18 ans le 14 février... " 05/02 Route Elizabeth Deignan : "Atteindre mon pic de forme sur le Tour" 05/02 Étoile de Bessèges Marc Madiot : "Tout ne s'est pas passé comme prévu" 05/02 Média Cyclism'Actu sans la Pub et pour seulement 9,99 euros par an 05/02 Etoile de Bessèges Powless-Jensen, le Mag... la seconde qui change tout 05/02 Route Aude Biannic, ses deux dernières saisons : "Fin 2024, j'arrête" 05/02 Tour de Valence Rui Costa : "C'est un début de saison fantastique !" 05/02 Cyclo-cross - Mondiaux Mathieu van der Poel : "Difficile de décrire..." 05/02 Étoile de Bessèges Mattias Skjelmose : "C'est parfois ça le cyclisme" 05/02 Colombie - Route Chaves sacré devant Martinez et... Nairo Quintana 05/02 Étoile de Bessèges Mads Pedersen : "Pas fan des chronos normalement" 05/02 Étoile de Bessèges Neilson Powless : "Je peux être un leader... " 05/02 Tour du Sahel Ed Doghmy s'offre la der, El Arbaoui remporte le général 05/02 Étoile de Bessèges Thibaut Pinot, 6e du général : "Une bonne reprise" 05/02 Etoile de Bessèges Kévin Vauquelin : "Satisfait de mes sensations" 05/02 Tour de Valence Femmes Floortje Mackaij : "Ça donne beaucoup de moral"
fleche bas fleche haut

Nos Partenaires

pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS
Publicité RM

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023
Publicité TMZ

Sondage

Qui va devenir champion du monde de cyclo-cross dimanche ?














Publicité
Publicité
-
-