Piste - Benjamin Thomas : «2024... l'année où il ne faut pas se louper»

Par Arthur DE SMEDT le 10/12/2023 à 10:49. Mis à jour le 24/12/2023 à 18:05.
Piste - Benjamin Thomas : «2024... l'année où il ne faut pas se louper»
Piste
Photo : @Cyclism'Actu / CyclismActu.net

Comme il le dit lui-même : "2024, c'est l'année où il ne faut pas se louper ! " En tant que principal fer de lance de l'équipe de France sur piste ces dernières années, Benjamin Thomas aborde à 28 ans une année charnière dans sa belle carrière de pistard avec les Jeux Olympiques de Paris 2024, organisés du 5 au 11 août au Vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines. Rencontré par Cyclism'Actu lors de la présentation de son équipe Cofidis en vue de la prochaine saison, le natif de Lavaur s'est montré très serein à notre micro à l'aube d'une saison qui s'annonce passionnante et remplie de défis. Sur la piste bien sûr, mais aussi sur la route.

Vidéo - Benjamin Thomas, lors de la présentation de l'équipe Cofidis

 

"Faire au moins quarante jours de course avant les JO"

"La saison va commencer petit à petit avec ce premier stage puis les premières courses qui vont vite arriver", commence par dire Benjamin Thomas, les yeux forcément tournés vers l'olympiade parisienne, l'évènement d'une vie. "C'est l'aboutissement d'un long parcours. On a hâte d'y être ! Les choses se mettent en place, les derniers préparatifs, pour l'instant tout se passe bien". De là à délaisser totalement la saison sur route avec Cofidis ? "Au contraire, j'espère qu'on me verra sur la route, notamment en début de saison. Même si les Jeux restent l'évènement de la saison pour moi, je n'oublie pas les courses sur route avant, où j'aimerais aussi briller et gagner pour Cofidis. L'idée est de faire au moins quarante jours de course avant les JO. Mais c'est sûr qu'à partir du mois de juillet, je vais un peu disparaître des radars pour vraiment entamer la préparation finale."

 

"Il y aura de la pression à Paris... mais je me sens serein"

Après des Mondiaux sur piste plus que réussis fin 2022 dans ce même vélodrome - champion du monde de l'américaine, médaille d'argent sur l'omnium - le défi sera d'un tout autre niveau cet été. "Ce sera différent des Championnats du monde. Les Mondiaux, ça reste bien sûr une compétition importante, mais il y avait moins de pression, c'était vraiment du bonus. Là, ce sera autre chose. On s'y prépare déjà mentalement depuis très longtemps pour éviter de subir au maximum la pression. On sait qu'il y en aura forcément à Paris. Mais on est bien entouré pour ça. Je me sens serein, c'est la clé. Pourquoi se compliquer la vie quand on peut faire les choses simples ? Si les JO de Paris étaient arrivés quatre ans plus tôt, j'aurais été beaucoup plus destabilisé et stressé. Là, j'ai quand même le recul et l'expérience de la dernière olympiade", explique Benjamin Thomas avant de parfaitement résumer ce qui l'attend ces prochains mois : "2024, c'est l'année où il ne faut pas se louper ! Il faut réussir les objectifs qu'on s'est fixé, ne pas avoir de regrets et prendre du plaisir surtout".

A LIRE AUSSI

PISTE

Borras, Gros, Helal... le casting des 3 Jours de Grenoble 2024

PISTE

Les Championnats du monde sur Piste 2025, ça sera à Santiago au Chili

PISTE

Laura Kenny, la championne olympique, a annoncé prendre sa retraite

L'info en continu

14/07 Tour de France Les vidéos du 111e Tour à revoir sur Dailymotion Cyclism'Actu 14/07 Tour de France Vingegaard: "Une des meilleures perfs de ma vie, et Tadej..." 14/07 Tour de France L'auteur du jet de chips a été relâché par la police 14/07 Tour de l'Ain Jefferson Alexander Cepeda a fait coup double sur la 2e étape 14/07 Tour de France Remco Evenepoel : "Visma a compris, Pogacar est imbattable" 14/07 Tour de France Joao Almeida : "On voulait laisser l'échappée mais Visma..." 14/07 Tour de France Un abandon et un seul hors délais sur cette 15e étape 14/07 Tour de France Mauro Gianetti : "Chapeau à Jonas Vingegaard et aux Visma" 14/07 Tour de France Guillaume Martin : "Il ne faut pas être trop mauvais perdant" 14/07 Tour de France Romain Bardet : "Les écarts... Incroyable, je suis ébahi" 14/07 Tour de France Arnaud Démare, proche de la sortie : "Une mauvaise stratégie" 14/07 Tour de France Kévin Vauquelin : "Le spectacle... Nous on ne le voit pas" 14/07 Tour de France Jordan Jegat : "C'est un peu frustrant et décourageant" 14/07 Tour de France Pogacar : "J'ai senti que Vingegaard n'avait pas les jambes" 14/07 Tour de France Felix Gall : "Je n'ai pas passé la meilleure nuit, donc..." 14/07 Tour de France Lenny Martinez : "Le niveau est tellement élevé..." 14/07 Tour de France Analyse : Pogacar réalise la meilleure performance all-time 14/07 Tour de France Romain Grégoire : "On a tous vécu un sale moment" 14/07 Tour de France Egan Bernal : "J'ai un rhume et une grippe depuis 2 jours..." 14/07 Tour de France Carlos Rodriguez : "J'ai voulu m'accrocher et je l'ai payé"
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Qui va remporter le Tour de France 2024 ?










Publicité
Publicité
-
-