Mondiaux
Photo : @UCI_cycling / @GettySports

Mondiaux - Incroyable Annemiek van Vleuten... Kopecky 2e et Persico 3e

Publié le par Clément LABAT-GEST

Le cyclisme féminin tient sa nouvelle reine. Du moins, on assiste au nouveau couronnement d'Annemiek Van Vleuten (Pays-Bas / Movistar Team), ce samedi. Victime d’une fracture du coude survenue mercredi après sa chute lors du relais mixte, la Néerlandaise n'était pas certaine de prendre le départ de la course en ligne des championnats du monde. Mais même si elle n'était pas la plus forte, la lauréate du Tour de France Femmes 2022 s'est accrochée et a surpris ses adversaires en anticipant le sprint pour remporter un nouveau titre mondial après 2019 (Harrogate, Angleterre). Elle vivra ainsi sa dernière saison avec le maillot arc-en-ciel. Lotte Kopecky (Belgique / Team SD Worx) règle le sprint des favorites à une seconde de la nouvelle championne du monde. Silvia Persico (Italie / Valcar - Travel & Service) complète le podium juste devant Liane Lippert (Allemagne / Team DSM) qui a été à l'initiative de plusieurs attaques. La Française Juliette Labous (Team DSM) termine 7e.

Vidéo - Annemiek van Vleuten retrouve sa couronne mondiale !

 

Demi Vollering forfait, trois coureuses dans l'échappée, le peloton contrôle

Elles attendent ce moment depuis de nombreuses semaines, voire de nombreux moisCe samedi, à l'occasion de la course en ligne des Mondiaux, on va connaître le nom de la championne du monde 2022. Les principales stars du cyclisme féminin - à l'exeption de Marta Cavalli (Italie / FDJ-Suez-Futuroscope), blessée - se sont ainsi données rendez-vous en Australie, et plus précisement à Wollongong, pour affronter les 164,3 kilomètres du parcours. Néanmoins, avant que la course en ligne débute, on apprend le forfait de trois coureuses, dont celui de Demi Vollering (Pays-Bas / SD Worx) - citée parmi les prétendantes - en raison d'un test positif au Covid. Cela n'a pas empêché les coureuses présentes au départ de cette épreuve internationale d'agiter le début de course pour former l'échappée de ces championnats du monde 2022.

Après plusieurs kilomètres, une échappée parvient enfin à se constituer en tête de course. On retrouve trois coureuses à l'avant : Julie Van de Velde (Belgique / Plantur-Pura), Caroline Andersson (Suède / Team Coop - Hitec Products) et Elynor Bäckstedt (Grande-Bretagne / Trek-Segafredo), dont la petite soeur - Zoe - a remporté le titre mondial chez les juniors, un peu plus tôt dans la matinée. Mais elles n'arrivent pas à prendre une avance conséquente. Plusieurs sélections - Italie, Pays-Bas, Espagne... - veulent ainsi contrôler la course et l'écart pour ne pas laisser trop d'avance au groupe de tête. L'écart oscille entre une et deux minutes d'avance avant d'entrer dans le circuit final comportant l’ascension du mont Pleasant, une montée de 1,1 km à 7,7% de moyenne avec des passages à près de 13%.

 

L'échappée reprise à 50 km de l'arrivée, l'Italie contrôle le rythme

L'équipe de France décide alors de prendre les choses en main. Aude Biannic (Movistar Team) part ainsi en contre. Devant, Caroline Andersson craque et laisse les deux autres coureuses - Julie Van de Velde et Elynor Bäckstedt - seules en tête de course. La Suédoise du Team Coop - Hitec Products est reprise par Aude Biannic, mais la Française ne parvient pas à opérer la jonction avec le groupe de tête. Elle est rattrapée, en compagnie de Caroline Andersson, par le peloton qui continue de maintenir un tempo élevé. À quatre tours du terme de cette course en ligne, l'écart descend sous la minute. Et ce qui devait arriver arriva : l'échappée est reprise par le peloton à 55 kilomètres de l'arrivée. L'Italie, avec dans ses rangs la championne du monde en titre Elisa Balsamo (Trek-Segafredo) prend le contrôle de l'épreuve.

 

Les choses se décantent, Vos et Labous craquent tout comme Annemiek Van Vleuten...

Dans l'une des dernières ascensions du mont Pleasant (1,1 km à 7,7%), certaines coureuses (Elisa Balsamo, Grace Brown, Evita Muzic...) montrent des signes de faiblesse mais elles parviennent, pour la plupart, à s'accrocher. On assiste dès lors à une course décousue durant laquelle plusieurs coureuses, dont les Australiennes (Amanda Spratt, Brodie Chapman...), cherchent l'ouverture pour surprendre les favorites. C'est finalement Sarah Roy (Australie / Canyon//SRAM Racing) qui parvient à s'extirper du peloton. Elle arrive à prendre du champ mais la coureuse de 36 reste sous la menace du peloton toujours contrôlé par l'Italie qui compte également sur Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo) pour briller en Australie.

Et alors que les conditions météorologiques se dégradent, Sarah Roy et le peloton entament l'avant-dernière ascension du mont Pleasant. Les choses se décantent dans ce nouveau passage. La coureuse de tête est reprise, l'Italie accélère le rythme et Katarzyna Niewiadoma (Pologne / Canyon//SRAM Racing) décide de placer une attaque. Elle est notamment suivie par Elisa Longo Borghini et Liane Lippert (Allemagne / Team DSM). En revanche, Elisa Balsamo et Marianne Vos (Pays-Bas / Jumbo-Visma), triple championne du monde (2006, 2012, 2013), ont craqué tout comme la Française Juliette Labous (Team DSM). Tombée sur le relais mixte mercredi, la favorite Annemiek Van Vleuten (Pays-Bas / Movistar Team) est également distancée mais se retrouve quand même proche de la tête de course.

 

Annemiek van Vleuten revient, puis craque à nouveau avant de s'imposer !

En bas de la descente, le duo Longo Borghini Lippert est en tête de la course. Le binôme est rejoint par un trio composé de Katarzyna NiewiadomaCecilie Uttrup Ludwig (Danemark / FDJ-SUEZ-Futuroscope) et Ashleigh Moolman (Afrique du Sud / Team SD Worx). Les poursuivantes, avec notamment Annemiek Van Vleuten, sont pointées à 24 secondes alors qu'on entame le dernier tour de cette course en ligne. Mais les coureuses de tête ne parviennent pas à s'entendre et laissent revenir le groupe de chasse. Profitant d'un moment faible, Marlen Reusser (Suisse / Team SD Worx) s'extirpe du peloton avant la dernière montée du jour.

Dans ce nouveau passage, les cinq coureuses qui avaient fait la différence dans le précédent tour - Elisa Longo BorghiniLiane LippertKatarzyna NiewiadomaCecilie Uttrup Ludwig et Ashleigh Moolman - parviennent à faire un écart avec les favorites et reforment le groupe de tête. Mais elles n'arrivent toujours pas à s'entendre et restent sous la menace d'un groupe qui compte notamment Juliette Labous, Annemiek van Vleuten et Lotte Kopecky (Belgique / Team SD Worx). La jonction s'opère avant le dernier kilomètre. C'est le moment choisi par Annemiek van Vleuten pour placer un démarrage. La Néerlandaise, qui n'était pas la plus forte ce samedi, remporte un nouveau titre mondial après 2019 (Harrogate, Angleterre). Elle vivra ainsi sa dernière saison avec le maillot arc-en-ciel.

Championnats du monde - Course en ligne Elite Femmes - Classement général

1NEDAnnemiek VAN VLEUTENMovistar Team Women4h 24'25''
2BELLotte KOPECKYTeam SD Worx+ 1''
3ITASilvia PERSICOValcar-Travel & Servicem.t
4ALLLiane LIPPERTTeam DSM (F)m.t
5DANCecilie Uttrup LUDWIGFDJ-SUEZm.t
6CUBArlenis SIERRAMovistar Team Womenm.t
7FRAJuliette LABOUSTeam DSM (F)m.t
8POLKatarzyna NIEWIADOMACanyon // SRAM Racingm.t
9SUIElise CHABBEYCanyon // SRAM Racingm.t
10ITAElisa LONGO BORGHINITrek-Segafredo Womenm.t
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

MONDIAUX

La ville de Bruxelles pense à accueillir les Mondiaux 2030

MONDIAUX

Les parcours des Mondiaux 2023 à Glasgow dévoilés

Publicité

L'info en continu

19:16 Étoile de Bessèges Claudine Fangille : "Il n'y avait plus de sécurité" 19:05 Tour de Valence Giulio Ciccone : "J'ai attendu le dernier moment" 18:47 Saudi Tour Ruben Guerreiro, sa 1ère avec Movistar : "Je suis content" 18:40 Étoile de Bessèges Benoît Cosnefroy : "C'était compliqué de repartir" 18:30 Saudi Tour La 5e étape, un sprint royal attendu pour l'ultime journée ? 18:18 Agenda Bessèges, Valence, Mondiaux CX... l'agenda de votre semaine 18:06 Étoile de Bessèges INSIDE avec le CIC U Nantes Atlantique "pas verni" 18:00 Milan-San Remo Le départ de Milan-San Remo désormais à Abbiategrasso ? 17:49 Tour de Valence Femmes Koppenburg et Coston pour la Cofidis Women Team 17:38 Tour de Valence La 2e étape et le maillot... Giulio Ciccone rafle tout 17:28 JO - Paris 2024 Le test event VTT aura lieu les 23 et 24 septembre 17:22 Route Giro, Tour de France, La Vuelta... les courses des stars ? 17:05 Cyclo Teodoro Bartuccio : "Les cyclistes français en danger de mort" 16:52 Tour de Valence Eddie Dunbar n'a pas pris le départ de la 2e étape 16:40 Cyclo-cross - Mondiaux Les Mondiaux à Hoogerheide... voici l'agenda 16:26 UAE Tour 16 World Teams et 4 équipes invitées sur la 5e édition 16:18 Étoile de Bessèges Une chute, la 2e étape neutralisée, pas de vainqueur 16:04 JO - Paris 2024 L'agenda des Jeux Paralympiques de Paris 2024 15:51 Média Cyclism'Actu sans PUB et c'est seulement 9,99 euros par an ! 15:45 Colombie - Route Egan Bernal, incertain : "J'ai toujours mal au genou"
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Nos Partenaires

pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS
Publicité RM
Publicité TMZ

Sondage

Qui va devenir champion du monde de cyclo-cross dimanche ?














Publicité
Publicité
-
-