Interview - Marc Madiot : «Pogacar et le Tour ? Il a un boulevard, là... »

Par Nicolas GAUTHIER le 30/05/2024 à 17:25. Mis à jour le 01/06/2024 à 17:39.
Interview - Marc Madiot : «Pogacar et le Tour ? Il a un boulevard, là... »
TDF
Photos : @Cyclismactu / Sirotti

Au lendemain de la cinquième victoire en 2024 de Lenny Martinez, qui a brillamment remporté la Mercan'Tour Classic Alpes-Maritimes, Cyclism'Actu s'est entretenu avec le patron du jeune grimpeur cannois, Marc Madiot ! Heureux après chaque victoire obtenue par son équipe, le Mayennais avait forcément le sourire lorsqu'on lui a évoqué la performance de son coureur. "C'est toujours intéressant et sympathique de gagner des courses. Elles sont toutes bonnes à prendre, et ce à n'importe quel moment de la saison", souligne le manager général d'une Groupama-FDJ qui a décroché neuf bouquets depuis le début de la saison, soit trois de plus que l'an dernier à la même époque.

Vidéo - Marc Madiot au micro de Cyclism'Actu avant le Dauphiné

 

Marc Madiot sur l'avenir de Lenny Martinez : "On a le droit de ne rien dire"

Plus de la moitié d'entre eux ont été obtenus par Lenny Martinez, dont les performances font le bonheur de Marc Madiot. "Il maîtrise bien les courses en montagne, il est dans son élément. Il a de l'assurance, de la confiance en lui, l'équipe était au rendez-vous pour lui préparer le terrain, et il a magistralement conclu la situation." Malheureusement, les supporters de Lenny Martinez n'auront pas l'occasion de le voir à l'oeuvre lors du prochain Tour de France puisque, comme l'an dernier et à sa demande, le Tour d'Espagne sera le seul Grand Tour à son programme. Une situation frustrante pour le patron de la Groupama-FDJ, qui ne pourra ainsi pas compter sur son meilleur coureur de la saison sur la course la plus importante de l'année ?

 

"Non, car on a prédéfini un programme à l'intersaison et on se tient à ce programme. Il y a d'autres belles épreuves que nous pouvons disputer avec lui, la vie et le cyclisme ne s'arrêtent pas au Tour de France, même si ça reste le sommet de la saison, et surtout pour une équipe française. Il va participer au Tour de Suisse, il fera également le Tour d'Espagne, donc il n'y a pas de frustration particulière", indique le natif de Renazé, également interrogé sur le futur de Lenny Martinez, qui semble s'écrire ailleurs que dans sa formation. "On a le droit de ne rien dire. Suis-je en contact avec lui ? Oui, de par le fait qu'il est dans notre équipe, il y a une relation qui est établie", s'est contenté de nous dire Marc Madiot sur ce sujet.

 

"David Gaudu sur la Mercan'Tour ? Une péripétie alimentaire"

Si Lenny Martinez a brillé mercredi, ça a été plus compliqué pour l'autre grand grimpeur de la Groupama-FDJ, à savoir David Gaudu. Alors qu'il faisait belle impression depuis le début de la course, le Breton a complètement calé dans la seconde partie de l'ascension du col de la Couillole et a franchi la ligne près de 5 minutes après son coéquipier. Cette contre-performance n'inquiète cependant pas Marc Madiot, comme il nous l'a confié. "C'est une péripétie alimentaire, sans doute une fringale. Il y a eu un petit dysfonctionnement à ce niveau-là, mais ce n'est pas très grave car ce qui compte, c'est les jambes. Il a bien travaillé durant le stage, il est confiance, on a fait du bon boulot au niveau du collectif, donc on espère en récolter les premiers fruits dès le Dauphiné, et bien évidemment sur le Tour de France."

 

"On savait que ce serait compliqué sur le Tour d'Italie"

Contrairement aux trois années précédentes, la Groupama-FDJ n'a pas marqué de son empreinte le récent Tour d'Italie, avec seulement trois tops 10 à se mettre sous la dent, ses meilleurs résultats étant les quatrièmes places d'Enzo Paleni sur la 5e étape et de Laurence Pithie sur la 11e. Un petit bilan qui ne surprend pas son manager général au vu de la jeunesse de l'équipe alignée sur ce Giro et du souci physique rencontré avant le départ par son atout numéro un. "Laurence Pithie est arrivé un peu diminué, il avait un petit souci à un genou. Il était en déficit de condition au début, ça s'est mieux terminé. On savait donc que ce serait compliqué. On n'a pas un réservoir exceptionnel au niveau de l'équipe, on a beaucoup de jeunes coureurs et il faut être patient avec les jeunes."

 

Tadej Pogacar et le Tour de France : "À l'instant T, il a un boulevard devant lui"

Un coureur qui n'est pas passé inaperçu durant les trois semaines de course, c'est bien sûr Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), vainqueur du classement général et de six étapes avec une facilité déconcertante. Marc Madiot n'a pas été étonné par la supériorité du Slovène sur cette édition 2024 de la Corsa Rosa. "Je ne pense rien de particulier de la prestation de Pogacar, il n'y a pas de surprise. On savait qu'il serait au-dessus du lot et il l'a été. Il n'y avait pas match", explique-t-il.

Le double vainqueur de Paris-Roubaix (1985 et 1991) a ensuite évoqué le Tour de France, sur lequel on s'attend à une bataille bien plus serrée que sur le Giro puisque le Slovène devra faire face à Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step), Primoz Roglic (BORA-hansgrohe) et Jonas Vingegaard (Team Visma | Lease a Bike) si le Danois s'estime suffisamment préparé pour participer à la Grande Boucle. Marc Madiot n'est cependant pas de cet avis et pressent un Pogacar encore une fois intouchable. "Une belle bagarre sur le Tour ? Non, non. À mon avis, s'il est sur la même lignée que sur le Giro, il sera au même niveau sur le Tour de France et le match sera le même ou à peu près. À l'instant T, il a un boulevard devant lui", conclut-il.

A LIRE AUSSI

INTERVIEW

Julien Jurdie : "Tadej Pogacar ? Je rejoins un peu Marc Madiot..."

INTERVIEW

Stephen Roche : "Tadej Pogacar ne semble pas avoir de limites"

INTERVIEW

L'Entretien Élisabeth Chevanne : "On mérite de devenir WorldTour"

L'info en continu

19/07 Tour de France Les vidéos du Tour à voir et revoir avec Youtube Cyclism'Actu 19/07 Tour de France Jonas Vingegaard : "Je vais juste essayer de suivre Remco..." 19/07 Tour de France Richard Carapaz : "Ce maillot à pois... prestigieux" 19/07 Tour de France Matteo Jorgenson : "J'ai une mauvaise relation avec le Tour" 19/07 Tour de France Tadej Pogacar : "Visma voulait l'étape... mais je l'ai prise" 19/07 Tour de France Guillaume Martin : "Pogacar ? Je suis gêné de vous répondre" 19/07 Tour de France Cristian Rodriguez : "C'était une belle journée pour moi" 19/07 Tour de France La 20e étape, dernier festival en montagne ! Le parcours 19/07 Tour de France Egan Bernal : "On va devoir faire notre auto-critique" 19/07 Tour de France Arnaud Démare, hors délai : "Je me suis battu, je suis fier" 19/07 Tour de France Mauro Gianetti : "5 ans qu'on compare Tadej à Eddy Merckx" 19/07 Tour de France Simon Yates, 3e : "J'ai attendu mon heure, mais..." 19/07 Tour de France Fabien Grelier : "On va essayer de retourner devant samedi" 19/07 Tour de France Sébastien Hinault : "Vingegaard ? Il est sûrement humain..." 19/07 Tour de France Remco Evenepoel : "Vingegaard ne voulait pas collaborer..." 19/07 Tour de France Rolf Aldag : "Primoz Roglic ? On peut encore compter sur lui" 19/07 JO - Paris 2024 L'Irlande avec Ben Healy et Ryan Mullen pour les Jeux 19/07 Tour de France Un an et 9,99 euros... Cyclism'Actu sans pop up et pub 19/07 Tour de France Tadej Pogacar écrase le Tour de France sur la 19e étape ! 19/07 Matériel La collection Sports d'Époque spéciale cyclisme pour la saison 2024
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Jonas Vingegaard qui renverse Tadej Pogacar en 3e semaine du Tour, vous y croyez...









Publicité
Publicité
-
-