Coronavirus
Coronavirus - Comme Patrick Lefevere, Jonathan Vaughters est inquiet Photo : Sirotti

Coronavirus - Comme Patrick Lefevere, Jonathan Vaughters est inquiet

Comme Patrick Lefevere, qui a fait part de ses craintes il y a quelques jours concernant l'économie du cyclisme à cause du coronavirus, particulièrement en cas d'annulation du Tour de France, Jonathan Vaughters est inquiet. "Je partage ses préoccupations", a déclaré le patron de l'équipe EF Pro Cycling à Cyclingnews. "On dépend de l'argent des sponsors. Le cyclisme apporte une valeur spectaculaire à ces dollars dépensés, mais si une entreprise ne peut plus fonctionner à cause de cette crise, peu importe la valeur que vous pouvez leur apporter."

Cyrille Guimard a un gros doute sur le Tour de France 2020

Lefevere et Vaughters savent tous les deux à quel point le sponsoring peut-être précaire dans le cyclisme. L'équipe de Vuaghters a failli disparaître il y a quelques années avant que EF Education First n'arrive à la rescousse, tandis que Lefevere doit souvent jongler avec une situation financière délicate alors même que sa formation est l'une des meilleures du monde depuis des années. Est-ce que le cyclisme va parvenir à survivre à la crise du coronavirus ? "Ça va dépendre de la situation de l'économie mondiale, mais toutes les équipes vont être affectées", répond Vaughters. "J’ai lu quelques commentaires disant que les choses iront bien pour les équipes parce qu’elles ont un contrat, mais c’est une chose assez stupide à dire. Quand une entreprise souffre financièrement et cherche une protection juridique, un contrat ne vaut pas grand-chose."

"Nous devons regarder comment, en tant que sport, nous pouvons aider nos sponsors à traverser cette période difficile. Que le Tour de France ait lieu ou non est totalement hors de notre contrôle. Nous devons essayer de créer un contenu intéressant qui soit utile à nos sponsors et à nos fans et qui les maintienne engagés, tournés vers l’avenir et motivés. Nous n’envisageons pas les choses à plus d’une semaine d’avance. D’une manière générale, ça pourrait être l’occasion de prendre du recul et d’examiner vraiment comment le cyclisme fonctionne d’un point de vue stratégique. Il s’est développé de manière organique au fil des années et c’est peut-être une opportunité, de regarder comment le cyclisme professionnel est mis en place. Il se peut que certaines réalités économiques qui accompagnent ce projet amènent tout le monde à examiner ce qui est nécessaire et ce qui ne l’est pas", a conclu Vaughters.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »


L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts


Sondage

Aucune course jusqu'au 1er juin : le Tour de France 2020 peut-il avoir lieu ?







Partenaires