Chronique
Chronique - Guimard : «Fallait-il changer les dates du Tour de France» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Chronique - Guimard : «Fallait-il changer les dates du Tour de France»

Les dates du nouveau calendrier World Tour ont été dévoilées par l'UCI et tout le monde du cyclisme s'en réjouit. La saison recommencera en août, et jusqu'à début novembre, il y aura des grandes courses chaque jour ou presque. Tout cela dépend bien sûr de la situation sanitaire, car si la pandémie de coronavirus n'est pas encore maîtrisée ou s'il y a une deuxième vague, on peut facilement imaginer que toutes les épreuves - et toutes les manifestations publiques en général - seront annulées.

Vidéo - Cyrille Guimard : "Est-ce qu'on n'est pas allé trop vite ?"

La deuxième vague, c'est une expression qui revient très souvent actuellement et qui fait peur à beaucoup le monde. Pourtant, plusieurs experts de renom - et pas seulement le médiatique Didier Raoult - pensent qu'il n'y aura pas de deuxième vague et que la pandémie touche à sa fin. C'est le cas notamment du professeur Jean-François Toussaint, directeur de l’Institut de Recherche biomédicale et d’Épidémiologie du Sport. Pour lui, en se basant sur les chiffres publiés par Santé Publique France et d'autres instituts, "la deuxième vague ne se confirme dans aucun pays du monde", et il estime que le déconfinement est devenu "une urgence", comme il l'a affirmé sur CNews. En entendant ces propos, Cyrille Guimard, chroniqueur sur Cyclism'Actu, se pose alors une question qui pourrait fâcher certains : était-il utile de déplacer les dates du Tour de France ? "Je ne dis pas qu'il ne fallait pas le faire, je me pose juste la question", assure Guimard.

 

"Maintenant que le calendrier est défini, ça ne va pas bouger"

"Le nouveau calendrier vient de sortir. Il n'y a pas grand chose à dire. Maintenant, c'est un peu comme un menu, chacun va essayer de trouver le menu qui lui va le mieux. Je ne suis pas certains que toutes les épreuves présentes dans ce calendrier pourront être organisées, et on se retrouve avec trois Grands Tours à la suite, dont deux qui se chevauchent. Mais bon, on a essayé de faire le mieux possible pour satisfaire le plus de monde, une fois que le Tour avait ses dates. Maintenant que ce calendrier est défini, ça ne va pas bouger, point. Mais la vrai question, celle que je me pose aujourd'hui en écoutant les propos de certains spécialistes comme le professeur Jean-François Toussaint, c'est est-ce qu'il fallait changer les dates du Tour de France et de tout le calendrier ?", s'interroge Guimard.

"On a filé une telle frayeur aux gens que tout le monde est tétanisé"

"Est-ce qu'aujourd'hui, le Tour ne pourrait pas partir à ses dates normales en juillet, avec les précautions d'usage ? On veut connaître la réalité. Aujourd'hui, on a filé une telle frayeur aux gens que tout le monde est tétanisé. Donc je me pose la question : est-ce que le Tour de France ne pourrait pas se dérouler aux dates initialement prévues ? Bon, maintenant il y a un calendrier qui est mis en place et je ne pense pas qu'on va le changer, bien que... Mais est-ce qu'on n'est pas allé trop vite ? Est-ce qu'on n'est pas dans la surenchère ? Je pose simplement les questions, et il y en a énormément à se poser", conclut Le Druide.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité