Route/Bilan - Hindley, Vlasov... la BORA-hansgrohe a très bien muté !

Par Clément LABAT-GEST le 27/12/2022 à 16:25

Route/Bilan - Hindley, Vlasov... la BORA-hansgrohe a très bien muté !
Photo : Sirotti / @BORAhansgrohe - @sprintcycling

Créée en 2010, l'équipe BORA-hangsrohe courait derrière un premier Grand tour depuis plus de dix ans. La formation allemande a enfin décroché un succès sur une épreuve de trois semaines. Cette victoire est notamment l'oeuvre de Jai Hindley, l'une des recrues phares de la dernière intersaison. Ce succès valide donc le recrutement de l'écurie du World Tour qui a ainsi réussi sa transition après les années Peter Sagan (parti en 2021), d'autant qu'Aleksandr Vlasov et Sergio Higuita ont également fait briller les couleurs de la formation BORA-hansgrohe pour leur première saison. Avec un Sam Bennett en demi-teinte et des coureurs un peu en deçà des attentes (Maximilian Schachmann, Emanuel Buchmann, Nils Politt, Lennard Kämna...), tout n'a pas été réussi pour l'équipe allemande, mais le bilan est plus que positif avec notamment 30 succès (même nombre qu'en 2021).

Vidéo - Aleksandr Vlasov, un des belles recrues de BORA !

 

Jai Hindley : le sacre tant attendu par BORA-hansgrohe !

Qui aurait parié sur une victoire de Jai Hindley (26 ans) sur le Giro ? Pas grand monde. Et pourtant, le grimpeur australien - 2e du Tour d'Italie 2020 - a fait l'étalage de sa classe en mai dernier en s'imposant devant des grands noms du cyclisme international (Richard Carapaz, Mikel Landa, Vincenzo Nibali...). Et si on ajoute sa 10e place sur La Vuelta, sans oublier ses autres places d'honneur (5e de Tirreno-Adriatico, 14 de l'UAE Tour, 18e des Strade Bianche...), on peut dire que le natif de Perth a clairement réussi ses débuts avec l'équipe BORA-hansgrohe. Ces performances viennent ainsi valider le recrutement de la formation allemande qui n'était toujours pas parvenue à remporter un Grand tour depuis sa création en 2010. Le coup parfait.

 

Aleksandr Vlasov et Sergio Higuita, deux recrues également performantes

Si Jai Hindley a brillé en remportant le Tour d'Italie 2022, on peut également en dire autant de deux autres recrues : Aleksandr Vlasov (26 ans) et Sergio Higuita (25 ans). Constant toute l'année, le premier cité s'est rapidement imposé comme l'un des leaders majeurs de l'écurie du World Tour. Et même s'il peut être déçu par son Tour de France (5e, mais l'ancien champion de Russie avait chuté en début d'épreuve), l'ancien pensionnaire d'Astana a prouvé sa régularité sur les courses importantes d'une semaine : vainqueur du Tour de Romandie, 3e du Tour du Pays basque ou encore 4e de l'UAE Tour, sans parler qu'il a levé les bras à cinq reprises cette année.

Sergio Higuita a lui aussi performé en 2022. Le champion de Colombie a été à la hauteur des attentes en confirmant (enfin !) son potentiel sur des épreuves d'envergure : lauréat du Tour de Catalogne, 2e du Tour de Suisse, 4e du Tour de Lombardie... On peut donc dire que l'équipe BORA-hansgrohe, qui a dû gérer l'après-Peter Sagan, a réussi son dernier mercato et sa transition. Dans le rayon des bons investissements, on peut également mentionner l'expérimenté Marco Haller (31 ans), vainqueur de la Bemer Cyclassics en août dernier, Danny van Poppel (29 ans), qui a réalisé de belles performances, et le jeune Cian Uijtdebroeks (19 ans), lauréat du Tour de l'Avenir et auteur de bons résultats pour sa première année chez les professionnels.

 

Sam Bennett, un retour en demi-teinte

Deux ans après son départ pour rejoindre Deceuninck-Quick Step (désormais Quick-Step Alpha Vinyl Team), Sam Bennett (32 ans) faisait son retour dans l'équipe BORA-hansgrohe. On peut néanmoins parler d'un retour en demi-teinte pour l'ancien champion d'Irlande. Le natif de Wervik - qui était arrivé avec un nouveau train (Ryan Mullen, Shane Archbold, Jonas Koach) - a raté son début de saison. Un coureur comme Jordi Meeus (24 ans) - vainqueur à deux reprises en 2022 - avait même pris sa place en tant que sprinteur numéro un. Il a ainsi dû attendre le mois de mai, et une victoire sur l'Eschborn-Frankfurt, pour enfin lancer son année. Le sprinteur de 32 ans a par la suite eu plus de réussite comme sur le Tour d'Espagne où il s'est adjugé deux victoires d'étape avant d'abandonner. L'Irlandais a terminé sa saison sur une 3e place sur Paris-Tours. Une belle fin de saison qui ne fait tout de même pas oublier son début d'année difficile.

 

Kämna, Buchmann, Schachmann, Politt... du bon mais peut (largement) mieux faire !

Leaders de la formation BORA-hansgrohe depuis quelques années, Lennard Kämna (26 ans), vainqueur d'une étape sur le Giro, Emanuel Buchmann (29 ans), Maximilian Schachmann (28 ans) et Nils Politt (28 ans) ont laissé une impression mitigée cette saison. Certes, ils ont tous obtenu des résultats mais ils ont surtout manqué de chance et de constance dans leurs performances. Dans ce même registre, on peut également citer Wilco Kelderman (31 ans), qui n'a pas été épargné par les problèmes physiques, Patrick Konrad (31 ans), le champion d'Autriche Felix Grossschartner (28 ans) et le jeune Ide Schelling (24 ans) qui n'a pas confirmé sa belle saison 2021, durant laquelle il avait remporté sa première victoire professionnelle. Dommage.

 

Quid de la saison 2023 pour BORA-hansgrohe ?

Après une saison 2022 réussie sur le plan comptable - 30 succès (même nombre qu'en 2021) - et sublimée par la victoire de Jai Hindley sur le Tour d'Italie, la formation BORA-hansgrohe devra maintenir un tel niveau de performance l'an prochain. Avec des leaders confirmés (Hindley, Vlasov, Higuita...) et des jeunes pousses en devenir (Cian Uijtdebroeks, Giovanni Aleotti...), l'écurie du World Tour semble armée pour viser les premières équipes du classement UCI [elle a terminé la saison à la 4e place]. Concernant le mercato, la formation allemande a décidé de se renforcer avec les arrivées de Bob Jungels (AG2R Citroën), Nico Denz (Team DSM) et Florian Lipowitz (Tirol KTM Cycling Team). Dans le sens des départs, Wilco Kelderman, Felix Grossschartner et Lukas Pöstlberger ont quitté le navire germanique.

L'info en continu

21:36 Chronique Daniel Mangeas, ses 50e et derniers France: "Venez faire la fête" 21:06 Tour de France Pogacar, Ayuso, Yates... UAE Team Emirates sur le Tour 20:33 Tour de France Nouvelle collection aux sommets avec la Gamme Maillot Jaune 20:00 Route - France Parcours, profil, favoris... les Championnats de France 2024 19:33 Route France, Slovaquie... le programme de Julian Alaphilippe avant les JO 19:28 Route France, Italie, Belgique, Espagne... tous les champions nationaux 18:44 Tour d'Autriche Profil et parcours du Tour d'Autriche... du 2 au 7 juillet 18:00 Route - Suisse Noemi Rüegg titrée sur les Championnats de Suisse 17:31 Route - Italie Elisa Longo Borghini conserve son titre... le 5e ! 16:57 Route Une coureuse américaine décide d'interrompre sa carrière à 29 ans 16:30 Route - France Juliette Labous : "La première fois que j'ai couru juste..." 16:17 Media Web 9,99 euros, 1 an... pour Cyclism'Actu sans pop up et sans pub 16:01 VTT - CDM Tom Pidcock gagne la short-track de Crans-Montana, les Bleus loin 15:33 Route - Allemagne Franziska Koch prive Liane Lippert du hat-trick 15:13 Route - Espagne David De la Cruz, sacré sur le chrono : "Heureux et fier" 14:45 Route - France Juliette Labous championne de France... la FDJ-Suez battue 13:50 Route - Portugal Antonio Morgado champion du Portugal sur le chrono 13:26 Route - Espagne Usoa Ostolaza enchaîne et devient championne d'Espagne 13:01 Dopage L'équipe EF Education-EasyPost a résilié le contrat d'Andrea Piccolo 12:49 Route Grace Brown, vainqueure de Liège, va prendre sa retraite fin 2024
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Jonas Vingegaard sera-t-il le principal rival de Tadej Pogacar sur le Tour ?







Publicité
Publicité
-
-