ITW - Léo Bisiaux : «Le Tour de France ? Il reste encore du temps»

Par Clément LABAT-GEST le 15/02/2023 à 22:18

ITW - Léo Bisiaux : «Le Tour de France ? Il reste encore du temps»
Photo : @AG2RCITROENTEAM

Une graine de champion ! Il y a quelques jours, Léo Bisiaux a remporté le titre mondial en cyclo-cross dans la catégorie des juniors après une saison maitrisée du début à la fin : champion d'Europe, 13 victoires sur les 18 épreuves où il a été présent cet hiver, vainqueur de la Coupe du monde de sa catégorie... Le couronnement d'un futur très grand. Alors qu'il va atteindre la majorité ce mardi (il va fêter ses 18 ans le 14 février, ndlr), le Français a tout pour devenir la nouvelle grande star du cyclisme tricolore, d'autant qu'il est aussi à l'aise sur la route (4e de l'Ain Bugey Valromey Tour 2022). Actuellement dans le nord de l'Espagne, non loin de Barcelone, en stage avec ses coéquipiers d'AG2R Citroën U19 Team pour d'une douzaine de jours, il prépare sa saison sur route. Léo Bisiaux en conférence de presse ce lundi et avant de fêter ses 18 ans... et de faire sa grande rentrée sur la route, le 26 mars, pour Gand-Wevelgem en Belgique.

Vidéo - Léo Bisiaux va fêter ses 18 ans... ce mardi 14 février !

 

"Je ne me fixe jamais qu'un seul objectif, j'en ai toujours d'autres en tête"

"Lors du stage avec mes coéqquipiers, je ne vais pas faire tous les entraînements. Mon programme sera un peu allégé. [...] Je vais vraiment couper pendant quinze jours, durant la dernière semaine de février et la première de mars. C'est nécessaire pour se changer les idées et bien se reposer. Parce qu'après il faudra repartir sur de bonnes bases en vue de la saison sur route", explique Léo Bisiaux qui sort d'un hiver bien chargé dans les sous-bois avec son titre de champion du monde juniors. "Je ne me fixe jamais qu'un seul objectif, j'en ai toujours d'autres en tête. C'est important pour toujours avancer à l'entraînement, progresser... Ce n'est pas parce que les championnats du monde de cyclo-cross sont passés, que je n'ai plus aucun objectif. J'ai toujours des ambitions. Pour cette année, je vais attaquer ma deuxième saison en Juniors 2 avec des buts importants pour moi et l'équipe, et puis il y a un travail préparatoire à faire pour les prochaines années car cela arrive très bientôt."

 

"Je me détache de ce qu'il se dit sur les réseaux sociaux, dans les médias..."

Forcément avec un titre de champion du monde - le premier pour la France depuis Clément Venturini en 2011 -, Léo Bisiaux est considéré comme la nouvelle pépite du cyclisme tricolore et s'inscrit dans la lignée de Wout Van Aert (Team Jumbo Visma) ou celle de Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) : "Ce sont des exemples à suivre. Ils sont la vitrine du cyclo-cross. Quand on voit que 45 000 personnes viennent voir des championnats du monde, c’est juste énorme… Le cyclo-cross se développe, on le voit aussi dans les équipes françaises. Chez nous, Clément (Venturini) fait de plus en plus de cyclo-cross par exemple, on a pu pas mal discuter. Les Français peuvent être devant en cyclo-cross, c’est juste une question de temps. Je pense que dans deux ou trois ans, des Français seront devant, même en Élite."

Le pensionnaire d'AG2R Citroën U19 Team, également licencié au Vélo Club Riomois, se qualifie comme un "grimpeur..." :  "Oui, je suis plutôt un grimpeur, qui aime les ascensions assez longues, de vingt-trente minutes. J’aime bien essayer tout type d’effort, chrono, sprint… Je veux progresser partout. Je fais 55 kg, je ne suis pas le meilleur sprinter (rires). Mais il faut progresser, car même en haut d’un col, ça peut arriver au sprint. Je ne suis pas très explosif, donc le cyclo-cross m’aide à me débrider un peu et à travailler ce qui n’est pas ma qualité première." Tout en étant cosncient désormais de l'attente autour de ses performances : "Je me détache de ce qu'il se dit sur les réseaux sociaux, dans les médias... Cela m'arrive de regarder bien évidemment, mais je ne m'attarde pas dessus. J'essaie d'avancer comme je le pense avec l'équipe et mon entraîneur pour faire les choses comme il le faut."

"Il ne faut pas se presser. Le Tour de France, je ne le ferai pas l’année prochaine (rires). Il me reste encore du temps, après c'est sûr que cela va vite. Forcément, je sais que cela fait très longtemps qu'un coureur français n'a pas remporté le Tour de France et que le public français attende cela... J'espère que ce sera dans les prochaines années, mais déjà il faut que je fasse une bonne année en Juniors", déclare Léo Bisiaux. En attendant un jour le Tour de France, le jeune tricolore est parti dans le nord de l'Espagne, non loin de Barcelone, rejoindre ses coéquipiers d'AG2R Citroën U19 Team pour un stage d'une douzaine de jours, avant de faire sa grande rentrée sur la route, le 26 mars, pour Gand-Wevelgem en Belgique. "Il y a encore des victoires et des titres à aller chercher sur la route en juniors et après en espoirs et Élite. Il y a encore de belles choses à faire."

A LIRE AUSSI

ITW

Vuillermoz : "La sécurité ? Le vecteur, c'est la retransmission télé"

ITW

Stéphane Heulot : "Wout Van Aert... ça fait couler beaucoup d'encre"

ITW

Stéphen Delcourt : "Mon job... empêcher que la SD Worx gagne tout !"

L'info en continu

01:08 Tour de France Pour un an, 9,99 euros, Cyclism'Actu sans pub et sans pop up 00:51 Tour de France Adrie van der Poel : "Mathieu à Paris 2024, je suis confiant" 00:49 Tour de France Sandy Dujardin : "J'espère revenir sur le Tour sans fracture" 00:38 Tour de France Patrick McQuaid : "Le vélo, l'un des sports les plus propres" 00:20 Tour de France La collection Sports d'Époque spéciale cyclisme, c'est ici 00:03 Tour de France Philippe Gilbert : "ASO s'il vous plait... pour Evenepoel !" 21/07 Tour de France Les vidéos du Tour à voir et revoir via Youtube Cyclism'Actu 21/07 Tour de France Julien Jurdie : "Des doutes ? Je fais confiance à Pogacar" 21/07 Tour de France Tom Steels : "Evenepoel est fait pour le Tour, il l'a montré" 21/07 Tour de France Gianetti : "Le doublé Giro-Tour... Pogacar est un phénomène" 21/07 Tour de France Tadej Pogacar : "La plus belle époque de l'histoire du vélo" 21/07 Tour de France Biniam Girmay : "L'impression de planer, c'est merveilleux" 21/07 Tour de France Richard Carapaz : "Très fier de pouvoir ramener ce maillot" 21/07 Tour de France Matxin Fernandez : "Tadej Pogacar, il bat tous les records" 21/07 Tour de France Emmanuel Hubert : "Gagner sur le Tour, ça classe une équipe" 21/07 Tour de France Jonas Vingegaard : "Tadej Pogacar était toujours meilleur..." 21/07 Tour de France Tiesj Benoot : "C'est incroyable ce qu'a fait Vingegaard" 21/07 Tour du Val d'Aoste Pablo Torres la 5e étape, Jarno Widar fait le doublé 21/07 Tour de France Remco Evenepoel : "Il y a un gros écart avec Pogacar mais..." 21/07 Tour de France Vincent Lavenu : "Les objectifs n'ont pas été atteints"
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Lorsqu'il évolue à ce niveau, Tadej Pogacar est-il imbattable sur un Tour de France ?







Publicité
Publicité
-
-