Route - Romain Bardet : «Le Giro ? C'est la victoire qui me manque»

Par Titouan LABOURIE le 21/06/2024 à 15:27. Mis à jour le 24/06/2024 à 07:43.
Route - Romain Bardet : «Le Giro ? C'est la victoire qui me manque»
Route
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Une page du cyclisme français va définitivement se tourner à l'été 2025. En effet, Romain Bardet a annoncé ce vendredi qu'il arrêtera sa carrière à l'issue du Critérium du Dauphiné 2025. Une grande nouvelle pour les fans du tricolore, mais une nouvelle à laquelle on s'attendait. Le natif de Brioude avait déjà évoqué sa future retraite à de nombreuses reprises et semblait y songer de plus en plus. Voilà donc qui est officiel. En fin de contrat avec son équipe dsm-firmenich PostNL, Bardet a donc prolongé pour un an, soit jusqu'à fin 2025, avec la formation néerlandaise. Même s'il se retirera du cyclisme sur route à l'issue du Critérium du Dauphiné, l'Auvergnat continuera d'évoluer sur un vélo... de gravel. Il aura notamment pour objectif de briller sur les Championnats de Monde qui se tiendront à Nice en 2025.  "2024 sera la dernière saison complète sur route pour Romain. En 2025, DSM-Firmenich PostNL et Romain vont participer au Tour d’Italie et il disputera ensuite sa dernière course World Tour pendant le Critérium du Dauphiné, une course dans son pays à laquelle il est particulièremment attaché", a indiqué DSM dans un communiqué.

Vidéo - Cyclisme - Romain Bardet prendra sa retraite en 2025

 

"C’est la façon dont je rêvais de terminer ma carrière"

Malgré des résultats mitigés ces dernières années, Bardet reste le meilleur Français au classement mondial UCI, avec une 27e position. 2e de Liège-Bastogne-Liège et 9e du Giro cette année, il est désormais attendu sur le Tour de France, qui sera donc son dernier, où il visera des victoires d'étapes.  "J’ai vraiment apprécié mon temps passé avec l’équipe jusqu’à présent, donc pour moi, c’était une évidence de continuer avec eux ou de mettre un terme à ma carrière", a déclaré Bardet

"Je suis très reconnaissant de la relation que j’ai avec tous les membres de l’équipe et de la confiance que la direction m’accorde. Je n’étais pas vraiment sûr de vouloir continuer à faire du vélo, mais je sens toujours que je peux apporter de la valeur et continuer à courir après de gros résultats avec l’équipe, donc je suis heureux que nous entamions une nouvelle année ensemble pour faire quelque chose d’un peu spécial. Pour moi, c’est la façon dont je rêvais de terminer ma carrière. J’espère encore courir après de grandes victoires avec l’équipe en 2025, notamment sur le Giro, pour essayer d’y décrocher la victoire d’étape qui me manque. Je sens aussi que je veux redonner quelque chose à l’équipe dans cette course après l’avoir fait ensemble trois fois. Je continuerai également à travailler avec les jeunes coureurs de l’équipe et à les aider à progresser vers leurs objectifs de classement général."

 

"Je ne voulais pas m'arrêter dans l'ombre mais pas non plus avec les lumières du Tour de France"

"Le Dauphiné sera ma dernière course sur route, car c’est ma course préférée du calendrier. C’est vraiment montagneux et proche de chez moi. Ce sont les routes sur lesquelles je m’entraînais beaucoup, donc je ne pouvais pas trouver de meilleur endroit pour terminer ma carrière sur route. Après cela, je suis vraiment impatient de relever un nouveau défi et de faire des courses sur gravier avec le soutien de l’équipe. Ce sera une sorte de transition pour moi, mais je ferai de mon mieux dans certaines Coupes du monde et j’espère également bien faire aux Championnats du monde à Nice en 2025", explique-t-il.

Dans une interview accordée au journal L'Équipe, Romain Bardet a justifié le fait qu'il ne ferait pas le Tour de France l'année prochaine alors qu'il sera un mois plus tôt sur les routes du Dauphiné. "Je ne voulais pas m'arrêter dans l'ombre mais pas non plus avec les lumières du Tour de France [...] Refaire un dernier Tour de France en 2025 m'aurait causé énormément de lassitude. J'aspire maintenant à passer plus de temps en famille et à vivre une transition un peu douce vers la suite, avec de nouveaux objectifs un peu hors de la route", conclut le natif de Brioude.

 

Retour sur la carrière de Romain Bardet

A l'issue de la saison 2025, Bardet aura donc passé 14 années dans les rangs professionnels. Pour rappel, après une formation au sein de l'antichambre Chambéry Cyclisme Formation, il avait rejoint la WorldTour AG2R La Mondiale en 2012. C'est sous les couleurs de l'équipe française - où il a évolué pendant 9 ans - que Bardet a été chercher ses meilleurs résultats. Deux podiums du Tour de France (2e en 2016 et 3e en 2017), trois victoires d'étapes et un maillot à pois sur le Tour, mais aussi des succès sur le Tour de l'Ain, la Drôme Classic ou encore une étape du Critérium du Dauphiné.

Après des saisons 2019 et 2020 relativement décevantes, l'Auvergnat avait décidé de changer d'air en rejoignant l'équipe néerlandaise du Team DSM (aujourd'hui Team dsm-firmenich PostNL), où il a là aussi été chercher de beaux résultats, comme une victoire sur La Vuelta, sur le Tour de Burgos ou encore le classement général du Tour des Alpes. Il a également découvert le Giro, où il s'est classé 7e en 2021 et a été contraint à l'abandon alors qu'il jouait la victoire finale en 2022.

A LIRE AUSSI

ROUTE

Deux ans de plus chez Burgos-BH pour l'Espagnol Mario Aparicio

ROUTE

Bart Lemmen a déjà prolongé son contrat avec la Visma | Lease a Bike

ROUTE

Après 16 ans en pro, Michael Morkov va prendre sa retraite

L'info en continu

14/07 Tour de France Les vidéos du 111e Tour à revoir sur Dailymotion Cyclism'Actu 14/07 Tour de France Vingegaard: "Une des meilleures perfs de ma vie, et Tadej..." 14/07 Tour de France L'auteur du jet de chips a été relâché par la police 14/07 Tour de l'Ain Jefferson Alexander Cepeda a fait coup double sur la 2e étape 14/07 Tour de France Remco Evenepoel : "Visma a compris, Pogacar est imbattable" 14/07 Tour de France Joao Almeida : "On voulait laisser l'échappée mais Visma..." 14/07 Tour de France Un abandon et un seul hors délais sur cette 15e étape 14/07 Tour de France Mauro Gianetti : "Chapeau à Jonas Vingegaard et aux Visma" 14/07 Tour de France Guillaume Martin : "Il ne faut pas être trop mauvais perdant" 14/07 Tour de France Romain Bardet : "Les écarts... Incroyable, je suis ébahi" 14/07 Tour de France Arnaud Démare, proche de la sortie : "Une mauvaise stratégie" 14/07 Tour de France Kévin Vauquelin : "Le spectacle... Nous on ne le voit pas" 14/07 Tour de France Jordan Jegat : "C'est un peu frustrant et décourageant" 14/07 Tour de France Pogacar : "J'ai senti que Vingegaard n'avait pas les jambes" 14/07 Tour de France Felix Gall : "Je n'ai pas passé la meilleure nuit, donc..." 14/07 Tour de France Lenny Martinez : "Le niveau est tellement élevé..." 14/07 Tour de France Analyse : Pogacar réalise la meilleure performance all-time 14/07 Tour de France Romain Grégoire : "On a tous vécu un sale moment" 14/07 Tour de France Egan Bernal : "J'ai un rhume et une grippe depuis 2 jours..." 14/07 Tour de France Carlos Rodriguez : "J'ai voulu m'accrocher et je l'ai payé"
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Qui va remporter le Tour de France 2024 ?










Publicité
Publicité
-
-