Cyclo-cross - L'UCI veut protéger la Coupe du monde, des mesures présentées

Par Nicolas GAUTHIER le 29/02/2024 à 13:46. Mis à jour le 03/03/2024 à 22:09.
Cyclo-cross
Photo : @UCIcyclocrossWC

Devant être l'épreuve phare de la saison de cyclo-cross et celle qui attire tous les regards, la Coupe du monde a vécu un exercice 2023-2024 compliqué ! Arguant du fait que le calendrier hivernal est de plus en plus rempli et que trop de manches sont au programme de cette compétition (il y en avait quatorze cet hiver), plusieurs coureuses et coureurs de renom en ont fait un objectif secondaire de leur saison, préférant se diriger vers des courses comptant pour le Superprestige ou le X2O Badkamers Trofee. Double championne d'Europe et du monde en titre, Fem van Empel (Team Visma | Lease a Bike) n'a par exemple disputé que la moitié des manches de la Coupe du monde 2023-2024, et ce alors qu'elle a fait une saison de cyclo-cross complète.

Vidéo - Van der Poel a gagné 5 étapes de Coupe du monde cette saison

 

Quatre mesures annoncées

Pour remédier à cela et faire en sorte que "sa" Coupe du monde retrouve son lustre d'antan, l'Union Cycliste Internationale (UCI) a décidé de se pencher sur le sujet, et après quelques semaines de réflexion, discussions et consultations, la Fédération internationale de cyclisme a présenté jeudi "des mesures visant à favoriser une participation équilibrée aux épreuves du Calendrier International Cyclo-cross UCI." Les points importants à retenir du communiqué de presse diffusé par l'UCI sont les suivants :

 les coureurs – hommes et femmes – figurant dans les 20 premiers du dernier Classement Cyclo-cross Élite UCI n’auront plus la possibilité de participer à des épreuves nationales

- lors des épreuves de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI, pour toutes les catégories, les deux premières lignes de la zone de départ seront réservées aux coureurs les mieux classés au classement général de la série

Un statut d’ «épreuve protégée » est mis en place pour les événements de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI. L’attribution de ce statut permettra à l’UCI de refuser l’enregistrement au Calendrier International UCI d’une course qui souhaiterait se dérouler la veille ou le jour d’une « épreuve protégée »

l’obligation imposée aux Équipes Cyclo-cross UCI et aux Équipes Professionnelles Cyclo-cross UCI de prendre part aux épreuves de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI est renforcée

 

L'intégralité du communiqué de presse de l'UCI

Le 17 novembre dernier, l’Union Cycliste Internationale (UCI) avait annoncé qu’elle lançait une réflexion sur la participation des athlètes aux manches de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI et aux autres épreuves du Calendrier International UCI de la discipline, l’objectif consistant à garantir une participation équilibrée des athlètes aux différentes catégories d’épreuves de cyclo-cross. Dans cette perspective, plusieurs mesures – approuvées par le Comité Directeur de l’UCI lors de sa récente réunion, tenue à Prague (République Tchèque) du 2 au 4 février dernier – entreront en vigueur le 1er mars prochain.

Dorénavant, les coureurs – hommes et femmes – figurant dans les 20 premiers du dernier Classement Cyclo-cross Élite UCI n’auront plus la possibilité de participer à des épreuves nationales. Cette mesure vise à assurer une cohérence et une structure claire entre les calendriers nationaux et le Calendrier International UCI en incitant les meilleures épreuves, c’est-à-dire celles qui sont capables d’attirer les meilleurs athlètes, à s’enregistrer au niveau international.

Lors des épreuves de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI, pour toutes les catégories, les deux premières lignes de la zone de départ seront réservées aux coureurs les mieux classés au classement général de la série. Cette mesure vise à récompenser les coureurs qui accomplissent les meilleures performances lors des épreuves les plus compétitives et assure une situation équilibrée pour les spécialistes de la discipline et les coureurs pluridisciplinaires.

Un statut d’« épreuve protégée » est mis en place pour les événements de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI. Ce statut sera accordé à un maximum de 50 % des épreuves de la Coupe du Monde UCI et uniquement lorsque l’épreuve revêt une importance particulière pour le développement international du cyclo-cross. L’attribution de ce statut permettra à l’UCI de refuser l’enregistrement au Calendrier International UCI d’une course qui souhaiterait se dérouler la veille ou le jour d’une « épreuve protégée ». L’introduction de ce statut particulier vise à promouvoir l'internationalisation du cyclo-cross et à défendre la prévalence de l’intérêt sportif dans le cadre de la participation aux épreuves de la discipline. Elle soutient en outre les mécanismes de solidarité développés grâce à la Coupe du Monde UCI ayant pour objectif d’accroître le nombre de nations participant aux épreuves de la discipline.

Enfin, l’obligation imposée aux Équipes Cyclo-cross UCI et aux Équipes Professionnelles Cyclo-cross UCI de prendre part aux épreuves de la Coupe du Monde Cyclo-cross UCI est renforcée. Dorénavant, les Équipes Cyclo-cross UCI auront l'obligation de participer avec au moins un coureur – dans la catégorie Femmes Élite ou Hommes Élite – à un minimum de cinq manches de la Coupe du Monde UCI ; les Équipes Professionnelles Cyclo-cross UCI devront quant à elle participer avec au moins trois coureurs – dans la catégorie Femmes Élite ou Hommes Élite – à l’ensemble des manches de la Coupe du Monde UCI.

L’ensemble de ces mesures a pour objectif de renforcer le cyclo-cross dans sa globalité en assurant une structure cohérente entre les différentes épreuves de la discipline. L’UCI continuera d’étudier la situation ainsi que les mesures pertinentes pour soutenir le développement du cyclo-cross.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

CYCLO-CROSS

Vandeputte et Brand lauréats du Prix de Clôture International

CYCLO-CROSS

Poignet fracturé et fin de saison pour Paul Seixas

CYCLO-CROSS

Venturini, Brand, Iserbyt... tous les champions nationaux

L'info en continu

10:19 Flèche Wallonne Alaphilippe, triple lauréat au Mur de Huy, est absent 10:17 Route Matteo Jorgenson trop grand pour briller sur les Grands Tours ? 10:01 Flèche Wallonne La Bahrain Victorious ambitieuse avec Buitrago et Bilbao 10:00 Amstel Gold Race Mathieu van der Poel : "J'espère m'éclater sur Liège..." 09:51 Route Le Challenge Raymond Poulidor... le point résultats et classements 09:32 Route Un coureur d'Euskaltel-Euskadi prend une retraite prématurée à 27 ans 09:15 Tour des Alpes Diffusion TV... sur quelle chaîne et à quelle heure ? 09:00 Route Warren Barguil, une côte cassée : "Tellement de déception..." 08:51 Route Vos pronos Cyclism'Actu sur les courses du calendrier WorldTour 2024 08:20 Tour des Alpes Chris Harper : "Tous les favoris étaient à l'avant..." 07:46 Tour des Alpes Romain Bardet : "C'était une bonne étape inaugurale" 07:10 Infirmerie Clavicule cassée pour Oscar Onley... la 3e en 8 mois ! 15/04 Mondiaux Montréal et le Canada se préparent déjà pour les Mondiaux 2026 15/04 Agenda Flèche Wallonne, Tour des Alpes, Liège... le programme de la semaine 15/04 VTT - CDM Blevins l'a emporté devant Koretzky, Loana Lecomte encore loin 15/04 Tour d'Italie Biniam Girmay sur le Giro... son lieutenant français aussi 15/04 Piste - Coupe des Nations Une ultime journée sans podium pour les Bleus 15/04 Flèche Wallonne BORA-hansgrohe sans Primoz Roglic... mais pas sans atouts 15/04 Amstel Gold Race Lorena Wiebes : "J'ai juste envie de me frapper... " 15/04 Tour de France Intermarché-Wanty viendra sur le Tour avec un pur sprinteur
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ

Nos Partenaires

100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Publicité RM
pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Mathieu van der Poel vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2024, vous y croyez ?







Publicité
Publicité
-
-