Route - Christophe Laporte : «Suis-je capable de gagner un Monument ?»

Par Titouan LABOURIE le 21/02/2024 à 11:55. Mis à jour le 22/02/2024 à 07:10.
Route
Photo : @vismaleaseabike

Ce samedi, le meilleur coureur français du peloton, Christophe Laporte, va débuter sa saison, à l'occasion de l'Omloop Het Nieuwsblad. Après trois semaines en altitude sur le volcan Teide, à Tenerife (Espagne), en compagnie d'une dizaine de ses coéquipiers du Team Visma | Lease a Bike, le Varois va faire son retour à la compétition en Belgique. Laporte va donc entammer sa 3e saison au sein de la formation néerlandaise, qui vise plus que jamais les Classiques Flandriennes, avec un effectif XXL autour du Français, avec Wout Van Aert, Dylan van Baarle, Tiesj Benoot, Matteo Jorgenson, Jan Tratnik... "Je n’ai pas de course de préparation. Là, on entre directement dans le vif du sujet sur les Classiques, toutes les courses sont des objectifs pour moi et pour l’équipe", affirme Laporte auprès de nos confrères de L'Équipe. "J’ai fait trois semaines de stage en altitude à Tenerife (Espagne) pour ces courses-là. C’est la période la plus importante pour moi."

Vidéo - Christophe Laporte... lors de la présentation de Visma | LAB

 

"Les trois, quatre prochaines années sont celles où je vais faire mon palmarès pour toute ma vie"

"J’ai gagné une étape sur le Tour, puis une classique. Le seul pas en avant que je peux faire, c’est un Monument", poursuit Laporte. "Mathieu (Van der Poel) et Wout (Van Aert) sont au-dessus du lot sur les grandes classiques, mais les autres, je suis capable de les battre, je l’ai déjà fait. Un Monument, ça reste la chose la plus dure à gagner. Suis-je capable de le faire ou pas ? Je ne sais pas. Sur un Roubaix, je ne doute pas. Au Tour des Flandres, c’est peut-être un peu plus difficile mais faisable physiquement, selon les circonstances de course."

"Il suffit d’une fois. Je progresse, je ne me donne pas de limite, je ne sais pas quand ça va s’arrêter, je suis dans mes meilleures années, même s’il y aura forcément des saisons moins bonnes", affirme-t-il. "Les trois, quatre prochaines années sont celles où je vais faire mon palmarès pour toute ma vie, des années importantes, et je pense être dans l’équipe parfaite pour ça. Je suis très motivé pour faire tous les sacrifices que demande la quête de résultats. Il y a trois ans, si on m’avait dit que j’en serais là aujourd’hui, je ne l’aurais sans doute pas cru, et je dirai peut-être la même chose dans deux ans. Alors gagner Roubaix, c’est un rêve et j’y croirai jusqu’à la fin de ma carrière", conclut le Champion d'Europe.

 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

ROUTE

Le Challenge Raymond Poulidor... le point résultats et classements

ROUTE

Warren Barguil, une côte cassée : "Tellement de déception..."

ROUTE

Un coureur d'Euskaltel-Euskadi prend une retraite prématurée à 27 ans

L'info en continu

10:01 Flèche Wallonne La Bahrain Victorious ambitieuse avec Buitrago et Bilbao 09:51 Route Le Challenge Raymond Poulidor... le point résultats et classements 09:32 Route Un coureur d'Euskaltel-Euskadi prend une retraite prématurée à 27 ans 09:15 Tour des Alpes Diffusion TV... sur quelle chaîne et à quelle heure ? 09:03 Flèche Wallonne Alaphilippe, triple lauréat au Mur de Huy, est absent 08:51 Route Vos pronos Cyclism'Actu sur les courses du calendrier WorldTour 2024 08:20 Tour des Alpes Chris Harper : "Tous les favoris étaient à l'avant..." 07:46 Tour des Alpes Romain Bardet : "C'était une bonne étape inaugurale" 07:30 Route Warren Barguil, une côte cassée : "Tellement de déception..." 07:10 Infirmerie Clavicule cassée pour Oscar Onley... la 3e en 8 mois ! 15/04 Mondiaux Montréal et le Canada se préparent déjà pour les Mondiaux 2026 15/04 Agenda Flèche Wallonne, Tour des Alpes, Liège... le programme de la semaine 15/04 VTT - CDM Blevins l'a emporté devant Koretzky, Loana Lecomte encore loin 15/04 Tour d'Italie Biniam Girmay sur le Giro... son lieutenant français aussi 15/04 Piste - Coupe des Nations Une ultime journée sans podium pour les Bleus 15/04 Amstel Gold Race Mathieu van der Poel : "J'espère m'amuser sur Liège... " 15/04 Flèche Wallonne BORA-hansgrohe sans Primoz Roglic... mais pas sans atouts 15/04 Amstel Gold Race Lorena Wiebes : "J'ai juste envie de me frapper... " 15/04 Tour de France Intermarché-Wanty viendra sur le Tour avec un pur sprinteur 15/04 Transfert Demi Vollering chez FDJ-SUEZ en 2025... ça serait fait !
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ

Nos Partenaires

Publicité RM
pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Mathieu van der Poel vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2024, vous y croyez ?







Publicité
Publicité
-
-