Route - «Changement de date forcé» en 2024 pour la Flèche Ardennaise

Par Cyclism'Actu le 07/12/2023 à 11:58. Mis à jour le 08/12/2023 à 14:29.
Route
Photo : @FlecheArdennaise

Les organisateurs de la Flèche Ardennaise l'ont fait savoir ce jeudi via un communiqué de presse. Habituellement prévue le premier dimanche de mai, la Flèche Ardennaise est contrainte de reculer au calendrier en 2024. La concurrence inattendue a poussé l'organisation à changer de date pour assurer un plateau sportif de qualité. Après de multiples péripéties, la classique pour Elites et Espoirs se déroulera le dimanche 12 mai 2024 à Stavelot. La faute à ? "Nous regrettons vivement qu'ASO ait joué de son statut pour mettre des bâtons dans les roues d'une plus petite organisation qui doit se débrouiller avec des moyens incomparables pour promouvoir le cyclisme de demain. De plus, la demande de changement de date était un "one shot" afin de pouvoir sauver l'édition 2024 de la Flèche Ardennaise, a expliqué l'organisation de la course belge. Voilà le communiqué de presse de la Flèche Ardennaise.

Vidéo - La Flèche Ardennaise... avec Jean-Michel Guidez

 

Comme de coutume depuis plusieurs années maintenant, lors de la demande d’inscription de la Flèche Ardennaise à l'UCI au calendrier de la saison suivante, la Doyenne des épreuves de classe 2 UCI en Belgique confirme sa volonté d’organiser l’épreuve le premier dimanche du mois de mai, ce que  l'UCI a approuvé pour le dimanche 5 mai 2024.

Hélas, en découvrant les prémices du calendrier 2024, nous avons vu apparaitre plusieurs courses réputées du même niveau à la même date. Des épreuves également réputées notamment pour leur sélectivité. Ainsi, la Ronde de l'Isard (France), le Circuito Del Porto (Italie), le Tour des Carpates (Pologne), le GP Ringerike (Norvège), le Trophée Maarten Wynants et le Elfstedenronde Brugge (Belgique). Comment l'UCI a-t-elle pu accepter autant de courses de ce niveau le même jour ? Pourquoi l'UCI ne nous a-t-elle pas protégée et ne protège-t-elle pas les épreuves dites "plus historiques" ? Conséquence direct : aucune équipe digne de ce nom n'a rentré de candidature officielle pour participer à la Flèche. Face à une telle concurrence, surtout les épreuves par étapes privilégiées par les équipes car il y a plus de jours de course, nous avons été contraints de solliciter un changement de date à l'UCI.

 

"Le veto d'ASO...."

Pour choisir une nouvelle date, nous avons dû tenir compte quatre calendriers différents : le calendrier UCI, le calendrier de la Belgian Cycling (fédération cycliste belge), le calendrier de la Ville de Stavelot et le calendrier du circuit de Spa-Francorchamps.

Après une longue analyse, seule une date possible est ressortie : le samedi 20 avril, veille de Liège-Bastogne-Liège professionnel. Cette date était idéale pour différentes raisons essentiellement sportives (aucune autre épreuve au calendrier, date idéale dans la saison, ...) et logistiques (les équipes WorldTour étant présentes pour LBL, elles ont déjà leurs bus, camions, voitures, leur staff, .. sur place et peuvent les déléguer à leurs équipes de développement). Du reste, pas moins de 25 équipes pros et continentales avaient répondu favorablement à notre invitation avec beaucoup d'enthousiasme.

Malgré toutes les garanties nécessaires (accords des autorités communales de Stavelot et avoisinantes et de la police fédérale) pour pouvoir organiser la course ce jour-là, l'UCI et la Belgian Cycling ont décidé de refuser cette date après avoir pourtant validé la date dans un premier temps. En fait, ASO, organisatrice de Liège-Bastogne-Liège, a mis son veto, refusant l'organisation de la Flèche Ardennaise, une course pourtant réservée aux espoirs, la veille de la Doyenne. Les motifs avancés par ASO nous ont surpris : en effet, les deux courses ont seulement 25 kilomètres de parcours en commun, les itinéraires vont dans le même sens, le défléchage est assuré directement après le passage des coureurs, aucune structure ne doit être installée sur les 25 kilomètres en question, et rien ne figure au calendrier du samedi 20 avril.

"Nous regrettons vivement qu'ASO ait joué de son statut pour mettre des bâtons dans les roues d'une plus petite organisation qui doit se débrouiller avec des moyens incomparables pour promouvoir le cyclisme de demain. De plus, la demande de changement de date était un "one shot" afin de pouvoir sauver l'édition 2024 de la Flèche Ardennaise, a expliqué l'organisation de la course belge. 

 

Le 12 mai...pour éviter une année blanche

Après réflexion et pour éviter l'annulation de la Flèche Ardennaise, ce qui a longtemps germé dans notre esprit, nous avons finalement opté pour le dimanche 12 mai 2024, soit une semaine plus tard que la date initiale. C'est "la moins mauvaise date" possible, estime notre organisation. Cependant, l'épreuve souffrira malgré tout d'une certaine concurrence : Flèche du Sud (Luxembourg), Gran Premio Industrie del Marmo (Italie) ou encore le championnat de France Espoirs, ... Le plateau sportif risque donc hélas d'en subir les conséquences. Plusieurs équipes ont d'ailleurs déjà annoncé leur forfait. Nous le déplorons. Car depuis plusieurs années, nous mettons un point d'honneur à réunir les meilleures équipes continentales possibles (belges et étrangères) et, malheureusement, il sera difficile de pouvoir relever ce défi en 2024.

L’ASBL organisatrice a dès lors décidé, au vu de sa réputation, que si le plateau s’avérait trop faible en raison de la concurrence, l’édition 2024 serait purement et simplement annuléePour 2025 et les années suivantes, il a été précisé auprès de l'UCI de pouvoir retrouver le premier dimanche du mois de mai et d'être protégé afin que cette situation ne se reproduise plus.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

ROUTE

Philipsen, Laurance... le calendrier des leaders d'Alpecin-Deceuninck

ROUTE

Mathieu van der Poel a son programme... seulement 7 jours de course

ROUTE

Lafay, Martin, Martinez... attendus sur le tryptique franc-comtois

L'info en continu

09:30 Kuurne-Bruxelles-Kuurne Parcours, profil, favoris... La 76e édition ! 09:05 Pronostic Vos pronostics sur Cyclism'Actu pour les épreuves WorldTour 08:35 Infirmerie Attaqué par un chien, Frederik Frison indisponible un moment 07:54 Paris-Nice À J-7 du départ de Paris-Nice... le parcours et les profils 07:10 Route Philipsen, Laurance... le calendrier des leaders d'Alpecin-Deceuninck 07:00 Omloop Het Nieuwsblad Julian Alaphilippe a chuté : "Ça a l'air d'aller" 24/02 Médias Abonnez-vous à Youtube Cyclism'Actu et pour revoir vos vidéos vélo 24/02 Agenda UAE Tour, Kuurne, Gran Camino... le programme de dimanche 24/02 ITW Stéphen Delcourt : "Mon job... empêcher que la SD Worx gagne tout !" 24/02 Boucles Drôme-Ardèche Parcours, profils, favoris... La Faun Drôme Classic 24/02 Omloop Het Nieuwsblad Fracture de la clavicule pour Florian Sénéchal 24/02 Coupe de France FDJ Le calendrier de la Coupe de France FDJ, la LNC innove 24/02 Faun Ardèche Classic Romain Grégoire : "Forcément un peu déçu, mais..." 24/02 O Gran Camino Jonas Vingegaard : "Une journée fantastique pour l'équipe" 24/02 Omloop Het Nieuwsblad Wout Van Aert, 3e : "On a osé, on est récompensé" 24/02 Omloop Het Nieuwsblad Nils Politt, 2e : "Tratnik a un peu joué avec moi" 24/02 Route Mathieu van der Poel a son programme... seulement 7 jours de course 24/02 UAE Tour Tim Merlier dans l'histoire de l'UAE Tour : "C'est magnifique" 24/02 Omloop Het Nieuwsblad Jan Tratnik : "Je suis un peu surpris de gagner" 24/02 Omloop Het Nieuwsblad Marianne Vos s'offre Lotte Kopecky et sa 251e !
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Qui va remporter l'Omloop Het Nieuwsblad ?














Publicité
Publicité
-
-