Rétro Classiques - 2022, Biniam Girmay avait écrit l'Histoire à Gand-Wevelgem

Par Martin LARUELLE le 21/03/2024 à 11:03. Mis à jour le 24/03/2024 à 18:42.
Rétro Classiques - 2022, Biniam Girmay avait écrit l'Histoire à Gand-Wevelgem
Rétro Classiques
Photo : Sirotti

Dans ce quatrième épisode de notre série "Rétro Classiques", nous allons retourner seulement deux petites années en arrière pour revivre la première victoire d'un cycliste africain lors d'une grand classique pavée. Gand-Wevelgem regorge de moments marquants, mais la victoire de l'Érythréen Biniam Girmay (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) en 2022 lors de la 84e édition de l'épreuve les surpasse probablement tous, de par son retentissement international et bien au-delà du seul monde de la Petite Reine. Girmay avait parachevé son printemps déjà réussi en remportant ce qui reste sa plus belle victoire à ce jour. Depuis ce 27 mars 2022, Bini, qui était déjà une star en Érythrée, y est désormais devenu un mythe et fait partie des grandes stars du sport cycliste. Retour sur une journée qui a marqué l'Histoire du cyclisme. 

Vidéo - La victoire de Girmay, un moment historique pour le cyclisme

 

L'éclosion du bourgeon 

Au printemps, tout s'éveille. La nature reprend des couleurs, les arbres fleurissent et... le cyclisme reprend ses droits ! En 2022, Girmay est encore une jeune promesse du cyclisme, plutôt vue comme un pari sur l'avenir de la part de la structure Intermarché. Il a déjà terminé 2e des Championnats du Monde Espoirs disputés à Louvain (Belgique) l'année précédente et a remporté le Trofeo Alcudia en début de saison. Mais le printemps va définitivement le faire entrer dans une nouvelle dimension. Son programme est assez léger pour lui permettre de découvrir les grands rendez-vous à son rythme et sans pression. Lors de Milan - San Remo, il termine à une belle 12e place. Mais personne ne s'y attardera vraiment, car tout le monde ne parle que de Matej Mohoric (Bahrain - Victorious) et de sa selle de VTT qui lui a permis de descendre le Poggio à la vitesse d'une fusée. La première grosse impression aux yeux du grand public, ce sera à l'occasion de l'E3 Saxo Bank Classic, qu'il terminera 5e et à l'issue d'une course où il était sans cesse resté avec les meilleurs. Sa forme est d'ailleurs tellement bonne que Bini décide de changer son programme et de postposer son retour au pays pour disputer Gand - Wevelgem le dimanche, où il n'était initialement pas prévu qu'il s'aligne. 

 

Une course menée de main de maitre... ou un peu de chance ?

Au départ, tout le monde ne parle que la Jumbo -Visma après la démonstration de Wout van Aert et Christophe Laporte deux jours plus tôt sur les routes de l'E3 Saxo Bank Classic. Et rien ne semble vouloir perturber ce scénario écrit d'avance. La course se lance dans la première ascension du Mont Kemmel à 80km de l'arrivée. L'offensive est lancée pour décrocher les purs sprinteurs. Girmay sera à chaque fois un rien décramponné lors des multiples passages par le juge de paix de Gand - Wevelgem. Mais patient, il recollera à chaque fois au groupe de tête. Alors, réellement incapable de suivre les meilleurs, ou plutôt coup de poker en tentant de ménager ses forces alors qu'un regroupement reste fort probable vu la distance qui sépare encore le peloton de l'arrivée ? On ne le saura jamais mais quoi qu'il en soit, Bini a su répondre présent dans le final. 

À l'issue des 3 ascensions du Mont Kemmel, l'armada Jumbo - Visma est en position de force avec 3 hommes dans le groupe de tête composé de 8 coureurs : Wout van Aert, Christophe Laporte et Tiesj Benoot. Mais les écarts sont faibles et tout se regroupe à 25 kilomètres de l'arrivée. C'est le moment choisi par Laporte pour repartir à l'offensive. Il emmène dans sa roue Girmay, qui venait de recoller au groupe de tête, ainsi que Dries Van Gestel (TotalEnergies) et Jasper Stuyven (Trek - Segafredo). L'écart ne passera jamais au-delà des 30 secondes, mais le bon coup est parti. Sous la flamme rouge, Laporte mène le petit groupe et fait figure de grand favori pour l'emporter. Mais Girmay va surprendre tout le monde en lançant son sprint très tôt, à plus de 250m de la ligne. Laporte saute dans sa roue mais ne parviendra jamais à le remonter. L'Histoire du cyclisme vient de s'écrire sous nos yeux. Girmay devient le premier cycliste africain à remporter une grande classique de printemps. Quelques mois plus tard, il remportera une étape d'anthologie au Tour d'Italie devant Mathieu van der Poel (Alpecin - Deceuninck). La légende est en marche. 

A LIRE AUSSI

RéTRO CLASSIQUES

Les "Cloches de Pâques", piégées à Liège-Bastogne-Liège

RéTRO CLASSIQUES

L'avènement d'un phénomène à l'Amstel... Van der Poel !

RéTRO CLASSIQUES

Quand Bernard Hinault avait mis les points sur les "i"...

L'info en continu

14/07 Tour de France Les vidéos du 111e Tour à revoir sur Dailymotion Cyclism'Actu 14/07 Tour de France Vingegaard: "Une des meilleures perfs de ma vie, et Tadej..." 14/07 Tour de France L'auteur du jet de chips a été relâché par la police 14/07 Tour de l'Ain Jefferson Alexander Cepeda a fait coup double sur la 2e étape 14/07 Tour de France Remco Evenepoel : "Visma a compris, Pogacar est imbattable" 14/07 Tour de France Joao Almeida : "On voulait laisser l'échappée mais Visma..." 14/07 Tour de France Un abandon et un seul hors délais sur cette 15e étape 14/07 Tour de France Guillaume Martin : "Il ne faut pas être trop mauvais perdant" 14/07 Tour de France Arnaud Démare, proche de la sortie : "Une mauvaise stratégie" 14/07 Tour de France Kévin Vauquelin : "Le spectacle... Nous on ne le voit pas" 14/07 Tour de France Jordan Jegat : "C'est un peu frustrant et décourageant" 14/07 Tour de France Pogacar : "J'ai senti que Vingegaard n'avait pas les jambes" 14/07 Tour de France Lenny Martinez : "Le niveau est tellement élevé..." 14/07 Tour de France Analyse : Pogacar réalise la meilleure performance all-time 14/07 Tour de France Richard Carapaz : "Le peloton ne nous a pas laissé d'écart" 14/07 Tour du Lac Qinghai Eric Fagundez la 8e étape, Alveiro Cepeda le général 14/07 Tour de France Tadej Pogacar assomme le Tour et Vingegaard sur la 15e étape 14/07 Tour d'Italie Femmes Lotte Kopecky, 2e : "C'est un bel exploit, mais..." 14/07 Tour d'Italie Femmes Elisa Longo Borghini : "Ce maillot rose est le mien" 14/07 Tour de France 9,99, 1 an, pour votre Cyclism'Actu sans pub et sans pop up
fleche bas fleche haut
Publicité TMZ
Publicité PM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub STOP PUB

Sondage

Qui va remporter le Tour de France 2024 ?










Publicité
Publicité
-
-