Record de l'Heure
Record de l'Heure - F. Lamiraud : 'Mon dernier challenge' Photo : YPMédias

Record de l'Heure - F. Lamiraud : "Mon dernier challenge"

 

François Lamiraud, recordman de France de l'Heure

Le 11 avril 2015, François Lamiraud devenait à Roubaix le nouveau recordman de France de l'Heure en 49,908 kilomètres. Une véritable performance puisqu'il effaçait des tablettes la marque de Roger Rivière établie en 1958 (47,346 kilomètres). Mais le Marseillais de 31 ans n'est pas rasasié. Il a en effet annoncé une nouvel essai en septembre 2015 pour améliorer sa propre performance. Présent sur le Tour de l'Ain, l'intéressé s'est confié à Cyclism'Actu

 

On vous avait quitté en avril dernier avec un record de France de l'heure amélioré à 49,408 kilomètres. Cinq mois plus tard, vous retentez le record de l'heure en septembre, au Mexique cette fois-ci ?

Oui je savais que j'avais pas mal de marge de progression, en travaillant sur le matériel, sur la position et également sur le choix du vélodrome. C'est pour ça qu'on a choisi Aguascalientes au Mexique qui est à 1 887 mètres d'altitude. L'objectif c'est d'aller plus vite, de battre ce record. On vise également les 50km/h et battre le record mondial amateur. La première tentative sera le 20 septembre prochain. Il y aura deux tentatives. On compte bien profiter du voyage et des conditions, donc il y a une première tentative le 20 et une seconde le 24. Je serai prêt pour enchaîner les deux efforts. De plus, j'aurai tout un staff autour de moi, on part à dix personnes. J'aurai un soigneur, un mécanicien, un entraîneur avec moi donc je serai bien entouré. On va essayer de tout anticiper.

 

Après Roubaix, vous avez choisi de vous exiler au Mexique. Pourquoi le choix de cette piste ?

Déjà c'est en altitude. La pression de l'air est plus basse en altitude donc la résistance de l'air est moindre. C'est pour ça qu'on a choisi cette piste. C'est à mon avis la plus rapide du monde à l'heure actuelle. François Pervis, le recordman du monde actuel du 200 mètres lancés et du kilomètre a battu ses records là-bas. J'ai d'ailleurs beaucoup parlé avec Pervis et Vivien Brisse qui connaissent bien la piste. Ils m'ont confirmé que c'était une piste rapide et ils m'ont donné quelques conseils pour m'adapter et pour travailler en fonction.

 

Le travail pour ce record a commencé depuis plusieurs semaines. Où en êtes-vous dans votre préparation ?

Là je vais partir en altitude jeudi pour plusieurs jours pour m'habituer et m'entraîner en altitude. J'ai commencé le spécifique sur la piste, il y a une dizaine de jours. Ensuite, on va continuer à aller regulièrement sur la piste pour prendre le coup de pédale et travailler l'effort spécifique qui est demandé pour le record de l'heure. Il me reste une course par étapes sur route, les quatre jours des As, fin août. Ce sera ma dernière course sur route avant la fin de la saison. Maintenant, j'ai la tête à la piste et c'est dur de concilier la route et la piste en même temps.

Au niveau des fillières énergétiques, ce n'est pas du tout les mêmes efforts. Il faut se concentrer sur une chose à la fois et ne pas s'éparpiller, donc les courses sur route c'est presque fini pour moi.

 

Comme vous l'avez précisé sur votre blog, votre position sur votre vélo sera différente par rapport à la première tentative ?

J'ai changé ma position par rapport à la tentative précédente. La force contre laquelle on lutte en premier c'est la résistance à l'air donc on a optimisé cette position pour avoir moins de résistance. C'est à dire pédaler à autant de watts mais aller plus vite. Justement, on a été à Paris en soufflerie pour travailler cette position.

 

Cet effort maximal c'est d'abord une aventure humaine avec votre staff. Que retenez-vous de cette aventure ?

C'est une belle aventure qui continue. J'apprends beaucoup. Ce sera le dernier challenge de ma carrière car je vais arrêter le vélo de haut niveau la saison prochaine donc c'est intéressant de vivre ces choses là une dernière fois et de vivre son rêve à fond. On a vécu une aventure humaine extraordinaire avec les personnes du staff. J'ai pratiquement plus appris en un an qu'en dix ans de carrière. C'est beaucoup de plaisir, beaucoup d'émotions et d'apprentissage durant cette année. On a été surpris par beaucoup de choses pendant cette aventure.

 

On sait votre préparation très scientifique et très millimétré. On imagine que vous avez un chiffre précis en tête pour le 20 septembre ?

Non, je ne m'avancerai pas sur un chiffre précis. Bien sûr que dans ma tête, secrètement, je pense à une performance. L'objectif c'est de battre la meilleure performance mondiale amateur détenu par un Américain avec 50,052 kilomètres en une heure. L'expérience de ma première tentative va beaucoup compter. L'entraînement également, avec la saison sur route dans les jambes qui va permettre d'avoir plus de force. On part confiant. L'idée de retenter ce record m'est venu le lendemain de ma première tentative. Dès que je me suis levé le 12 avril, je me suis dit qu'il fallait que je le retente. Déjà pour l'aventure humaine que ça représente et aussi parce que je pense aller plus vite.

 

Pensez vous une troisième aventure possible ensuite ?

Non, ça risque d'être compliqué. Au niveau budget et au niveau du temps c'est énormément de sacrifices. Après, j'ai pris la décision de faire du vélo différemment. Je suis sûr de moi, je n'ai aucun regret. J'ai vécu une super année et je veux rester là dessus.

 

Propos recueillis par Romain MICHEL pour Cyclism'Actu.

 

La Vuelta 2015 en LIVE EXCLUSIF cliquez ICI

Tous vos pronostics sur La Vuelta 2015 cliquez ICI

 

POUR TELECHARGER L'APPLI CYCLISM'ACTU :

- Google Play : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.mytriber.cyclismactu

- App Store : https://itunes.apple.com/app/triber/id1007505719

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Romain MICHEL

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Que retenez-vous le plus du 74e Tour d'Espagne ?










Partenaires