Mondiaux - L'argent pour la France en relais mixte, la Suisse sacrée

Par Arthur DE SMEDT le 08/08/2023 à 17:06

Photo : @UCI_cycling

La 4e édition du relais mixte aux Championnats du monde a vu la Suisse conserver son titre ce mardi à Glasgow ! Deuxième sacre consécutif pour Stefan KüngMarlen ReusserStefan BisseggerMauro Schmid, Nicole Koller et Elise Chabbey - qui composaient déjà l'équipe helvète à Wollongong en Australie - avec un temps de 54 minutes et 16 secondes pour effectuer les 40,3 km du parcours écossais. Mais les favoris à leur propre succession ont eu chaud suite à une chute de Reusser et face à une magnifique équipe de France, qui vient échouer à seulement sept secondes de l'or mais prend malgré tout une très belle médaille d'argent. Rémi CavagnaBruno Armirail, Bryan Coquard, Juliette LabousAudrey Cordon-Ragot et Cédrine Kerbaol - ces trois dernières réalisant même le meilleur temps chez les femmes - offrent au clan tricolore sa toute première breloque dans cette jeune discipline. L'Allemagne complète le podium et s'empare du bronze avec 51 secondes de retard sur les Suisses. Vice-championne du monde mais orpheline de Filippo Ganna, l'Italie échoue à la 5e place (+ 1'17"), derrière les Britanniques (+ 1'03").

Vidéo - La Chronique Guimard sur ces Mondiaux de Glasgow 2023 !

 

La France prend les devants après un très beau relais

Le premier pays à prendre le départ de cette épreuve atypique est l'Afghanistan à 14h, suivi par d'autres nations mineures comme l'Ouzbékistan, l'équipe du Centre Mondial du Cyclisme UCI, la Chine, l'Île Maurice et l'Ukraine. Les six représentants de l'Ouzbékistan - trois hommes puis trois femmes - sont les premiers à passer sous la minute sur ce parcours de 40,3 kilomètres autour de Glasgow, avec un temps de 59'42". Une deuxième vague de départ avec de sérieux outsiders débute à partir de 14h50 avec le Kazakhstan. L'Espagne, la Pologne puis les États-Unis font successivement baisser la meilleure marque, les Américains plaçant la barre à 56 minutes et 2 secondes. Les Autrichiens échouent à 12 secondes, mais pas l'équipe de France !

Le trio composé de Rémi CavagnaBruno Armirail et Bryan Coquard lancent parfaitement leurs homologues féminines avec un temps intermédiaire de 25'59". Juliette LabousAudrey Cordon-Ragot et Cédrine Kerbaol concluent le travail et en terminent avec un excellent temps de 54'23", soit 1'38" de mieux que les Américains ! De très bon augure alors qu'il reste une dernière vague de six pays à prendre le départ, avec les principaux favoris. Les Pays-Bas et l'Australie connaissent un premier relais compliqué avec les chutes respectives de Daan Hoole et de Luke Plapp. Un relayeur en moins pour ces deux équipes, même si tout n'est pas perdu puisque les temps sont pris sur le deuxième coureur. Au premier intermédiaire, l'Allemagne (+ 9"), les Pays-Bas (+ 17") et la Grande-Bretagne (+ 19") butent successivement sur le chrono de référence des Français.

 

La Suisse intouchable, la France en argent, l'Allemagne 3e

Handicapés par la perte de Plapp dès les 200 premiers mètres, les deux Australiens limitent bien la casse et passent avec 23" de retard. Il faut attendre le passage des Italiens, emmenés par un Alberto Bettiol décidément déchaîné sur ce circuit, pour voir les Français battus à mi-course. Bettiol et Mattia Cattaneo améliorent le meilleur de temps de cinq secondes, mais pas pour longtemps. Les favoris suisses déboulent à toute vitesse, Küng et Schmid passant avec 19 secondes d'avance sur l'Italie après ces 20,9 kms bouclés à plus de 47 km/h de moyenne. Le verdict pour les hommes est sans appel, au tour des femmes de prendre le relais et de confirmer.

Très bien parties pour aller chercher le titre, les Suissesses se font une belle frayeur avec la chute de Marlen Reusser ! Mais la lauréate du chrono du Tour de France Femmes se relève vite et reprend sa place au sein du trio helvète. L'Italie connaît elle aussi quelques malheurs avec un changement de vélo nécessaire pour Silvia Persico. La médaille se précise pour l'équipe de France, toujours en tête à l'arrivée alors que l'Allemagne (+ 44"), la Grande-Bretagne (+ 56") et les Pays-Bas (+ 1'36") ont explosé face au magnifique parcours des relayeuses françaises. Les Australiennes ne font pas de miracle non plus (4e provisoire à 1'30"), le bronze est donc assuré pour le sextet tricolore, au minimum ! Vice-championne du monde en titre, l'Italie termine au pied du podium (+ 1'13"). Dernières en lice, les deux coureuses helvètes souffrent dans les ultimes hectomètres mais franchissent la ligne avec 7" d'avance sur la France, suffisant pour conserver leur titre acquis en Australie !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

MONDIAUX

David Lappartient : "Il nous faut réfléchir à un plan B pour 2027"

MONDIAUX

Format redéfini, Abu Dhabi... Les Mondiaux du Cyclisme Esport 2024

MONDIAUX

MyWhoosh, partenaire principal des Mondiaux UCI pendant 3 ans

L'info en continu

04/03 Média Abonnez-vous à Youtube CyclismActu et pour revoir toutes vos vidéos 04/03 Route Felix Gall : "On a de grands projets avec Décathlon AG2R La Mondiale" 04/03 Tirreno-Adriatico Le casque de Vingegaard et de la Visma, vous avez aimé ? 04/03 Paris-Nice La 3e étape... le profil et le parcours du chrono par équipes 04/03 Agenda Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Drenthe... au programme de la semaine 04/03 Média Cyclism'Actu recherche des nouveaux rédacteurs... alors on vous attend 04/03 Tirreno-Adriatico Romain Bardet : "Le classement général ? Si vous saviez !" 04/03 Transfert Un Suisse de 23 ans va s'engager avec Corratec-Vini Fantini 04/03 Tirreno-Adriatico La 2e étape... un parcours et un profil pour sprinteurs ? 04/03 Tirreno-Adriatico Filippo Ganna, 2e : "Nous devons continuer à travailler" 04/03 Route Les résultats du Challenge Raymond Poulidor et le Vendée U fait sa loi 04/03 Transfert Lenny Martinez quitterait la Groupama-FDJ à la fin de la saison ? 04/03 JO - Paris 2024 Que pensez-vous des affiches des JO et Paralympiques ? 04/03 Sport Jean-Claude Blanc de Ineos Sport : "On a ce côté français de râler..." 04/03 Paris-Nice Danny van Poppel, 4e : "J'ai cru que je pouvais gagner" 04/03 Tirreno-Adriatico Romain Grégoire, 10e : "C'est super satisfaisant" 04/03 Paris-Nice Laurence Pithie : "Je ne m'y attendais pas à ce maillot jaune" 04/03 Tirreno-Adriatico Jonas Vingegaard, 9e : "J'avais de bonnes sensations" 04/03 Paris-Nice Mathieu Burgaudeau est le maillot à pois : "Rester à l'attaque" 04/03 Paris-Nice Arvid de Kleijn : "Je franchis des paliers chaque année"
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Est-ce que les Strade Bianche devraient être un Monument ?









Publicité
Publicité
-
-