Les carnets secrets - Marc Fayet : «Chers Mathieu, Remco, Tadej et Jonas...»

Par Marc FAYET le 05/03/2024 à 07:40. Mis à jour le 06/03/2024 à 08:45.
Les carnets secrets
Photo : @CyclismActu / CyclismActu.net

Visiblement, vous avez aimé les billets d'humeur de Marc Fayet en 2023, alors on remet ça pour 2024 ! Vous avez pu le découvrir et le lire sur Cyclism'Actu ! Marc Fayet est donc de retour pour cette saison avec sa chronique ou plutôt sa rubrique "Les carnets secrets". Pour rappel, Marc Fayet, né en 1961, est un homme du théâtre et de la scène. Acteur et metteur en scène mais aussi passionné de vélo. Marc s'est toujours investi : il écrit, commente, agit autant qu'il le peut dans le cyclisme, notamment sur le Tour du Finistère dont il est aujourd'hui et depuis 2021, le président du comité d'organisationMarc Fayet et "ses" carnets secrets, c'est désormais à retrouver régulièrement sur Cyclism'Actu.

Vidéo - Tadej Pogacar a (encore) survolé les Strade Bianche !

 

"C’est notre dose d’excitants, notre piqure de stimulants... "

Et c’est parti ! A peine l’exploit incommensurable accompli par Tadej samedi à Sienne, voici qu’une avalanche de commentaires s’abat sur l’homme comme sur son exploit, comme sur nos rêves, comme sur notre hallucination. Et pourtant, quelles preuves éventuelles sont apportées sur une soi-disant preuve de dopage ? Aucunes ! Et ce ne sont pas les chiffres d’Antoine Vayer qu’il est presque le seul à comprendre, qu’il a peut-être même inventés, qui peuvent faire douter les spectateurs comme moi, fascinés, hypnotisés par cette immense chevauchée du jeune champion au sourire enjôleur, que certains voudraient trop généreux pour être honnête.  

 

Pourtant, ils sont un certain nombre de coureurs de cette jeune génération à nous gratifier de ces accélérations prodigieuses, il ne suffit que de citer Mathieu Van Der Poel sur l’ensemble de ses cyclo-cross de cet hiver, ou encore à l’image de son championnat du monde remporté il y a deux ans. Il ne suffit que de voir Remco Evenepoel quand il décide où qu’il soit de partir pour finir seul comme il le fit en Espagne il y a quelques jours à 55 kms de l’arrivée. Il ne suffit que de voir Jonas Vingegaard sur le Tour de France (Et même si ce n’est que là) accélérant en plein col et se débarrassant inexorablement de ses adversaires.

Le propre même des super champions c’est toujours d’écraser la concurrence, de partir quand ils le veulent pour gagner parce qu’ils le peuvent. Non, il n’est pas utile de revoir, pour témoins de nos aveuglements anciens, l’exploit de Bjarn Riis en 96 laissant tout le monde sur place dans Hautacam, pas utile de revoir Armstrong au Ventoux ou sur l’Alpe d’Huez, pas utile non plus Floyd Landis dans Joux Plane et tant et tant d’autres qui ont fait si mal à nos songes et tant ébréché les images de nos souvenirs. Ces images qui nous accompagnent si admirablement lorsque trop englués dans la tristesse grise d’une existence fade, nous vivons par procuration l’exultation de la victoire dans l’exaltation de l’effort ultime.

 

"Dans l’attente du jugement prochain et de la preuve future, tant pis si je dois me faire attaquer par les soupçonneux..."

C’est notre dose d’excitants, notre piqure de stimulants, générés par des images dont nous nous abreuvons sans réserve pour fuir la tristesse du temps accablée par la nuit des temps. Ces nuits où hurlent les loups ayant retrouvé leur meute et voulant faire entendre que la nuit sera celle de l’angoisse, du danger, de la chasse à l’homme ou à la brebis, peut-être à la chèvre de Monsieur Seguin. Dans cette métaphore je demande aux loups de laisser les Brebis s’ébattre à leur guise, tant qu’elles nous réjouissent, car toutes ne sont pas égarées. Qu’ils choisissent plutôt une chèvre car cette chèvre là ce sera peut-être moi, trop blanche et trop naïve jusqu’à ne pas croire au mal, voyant toujours l’herbe plus verte sous les roues des autres, ceux qu’elle imagine avec un cœur plus sain sous les fils de leur maillot et un sang plus pur dans les veines de leurs mollets. 

Eh bien oui ! Dans l’attente du jugement prochain et de la preuve future, tant pis si je dois me faire attaquer par les soupçonneux, dévorer par les suspicieux et lyncher par les sceptiques, j’ai décidé de croire en l’incroyable, justement parce que c’est à ne pas croire, et à l’époque où le pire semble toujours à venir, il est bon de se contenter du meilleur à savourer, parce que c’est le bonheur de l’immédiateté, celle qui nous accompagne dans ces moments de chevauchée fantastiques qui sont autant d’ouvertures sur notre liberté si chèrement entretenue.  Alors je n’ai qu’une chose à espérer chers Mathieu, Remco, Tadej et Jonas, continuez à vous évader au-delà du possible et si on nous apporte la preuve que vous n’existez pas, alors c’est que finalement toute la vie n’est qu’un songe. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

LES CARNETS SECRETS

Après le 121e Paris-Roubaix, Marc Fayet : "Moteur... "

LES CARNETS SECRETS

Marc Fayet : "Et plus dure, ce sera la... Chut !"

LES CARNETS SECRETS

Fayet : "On n'aura jamais le chèque que perçoit l'UCI"

L'info en continu

12/04 Amstel Gold Race L'armada UAE Team Emirates et ses 4 potentiels lauréats 12/04 Tour d'Italie Wilco Kelderman forfait pour le Giro et remplacé par Bouwman 12/04 Route La Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège sans Primoz Roglic ! 12/04 Tour de Romandie Le parcours de la 77e édition du Tour de Romandie 12/04 Tour du Jura Le parcours et les favoris... qui après Kévin Vauquelin ? 12/04 Tour des Abruzzes Pavel Sivakov : "J'espère que ça n'est pas la dernière..." 12/04 Media Cyclism'Actu sans pub et sans pop-up... pour 9,99 euros, pour un an 12/04 Classic Grand Besançon Felix Gall, 5e : "Il m'a manqué un peu d'énergie" 12/04 Classic Grand Besançon Lenny Martinez : "Je réalise que j'ai passé un cap" 12/04 Rétro Classiques Avènement du phénomène Van der Poel... à l'Amstel Gold Race 12/04 Route Arnaud De Lie va reprendre la compétition à la fin du mois d'avril 12/04 Amstel Gold Race Mathieu van der Poel : "Je n'oublierai jamais 2019... " 12/04 Tour des Abruzzes Alexey Lutsenko : "Tout s'est déroulé comme prévu" 12/04 Média Cyclism'Actu cherche de nouveaux rédacteur... cela vous tenterait ? 12/04 Classic Grand Besançon David Gaudu : "Ils ont voulu jouer... et on a gagné" 12/04 Route Tom Boonen : "Si Van der Poel veut gagner Liège, c'est maintenant" 12/04 Route À leur aise sur le Challenge Raymond Poulidor... le point résultat 12/04 Tour du Jura Le parcours du Tour du Jura avec le Mont Poupet, ce samedi 12/04 Théâtre Steve Chainel le parrain de la comédie "Brin de Folie sur le Tour" 12/04 Route Des nouvelles de Steff Cras, la situation médicale du Belge progresse
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

Publicité TMZ
pub Velo-Identitypub STOP PUB
Publicité AMS

Sondage

Mathieu van der Poel vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2024, vous y croyez ?







Publicité
Publicité
-
-