Route - Lafay, Martin, Martinez... ils seront sur le tryptique franc-comtois

Par Erwan GUEGUENIAT le 23/02/2024 à 15:18. Mis à jour le 26/02/2024 à 07:07.
Route
Photo : @LNC_CYCLISME

L'union fait la force pour les organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs. Après avoir organisé leurs épreuves séparément pendant des années, le succès populaire rencontré l'an passé par leur rapprochement les a conduits à renouveler l'expérience. C'est donc officiel, le triptyque franc-comtois prendra place au calendrier UCI lors d'un grand week-end vélo les 12, 13 et 14 avril prochains. Comme l'an passé, et même si chaque organisation garde la main sur sa course, un classement général final unira les trois épreuves. En 2023, ce n'est nul autre que l'enfant du pays, Thibaut Pinot, qui avait remporté la mise en cumulant une cinquième et deux secondes places.

Vidéo - Thibaut Pinot sur le Tour du Doubs l'an dernier !

 

Chances françaises, qui pour succèder à l'idole ?

Le néoretraité n'est plus là pour faire frémir la foule, mais le contingent français sera tout de même bien fourni sur les routes escarpées de la région puisque toutes les équipes françaises du WorldTour viennent d'annoncer leur présence. On retrouvera donc comme têtes d'affiche et potentiels vainqueurs, Victor Lafay (Décathlon AG2R La Mondiale), Guillaume Martin (Cofidis) ou encore Lenny Martinez (Groupama-FDJ). Arkéa – B&B Hotels sera également sur place, mais n'a pas encore communiqué la liste de ses coureurs. Pas de certitude donc quant à la présence de Kevin Vauquelin qui s'était imposé sur le Tour du Jura 2023. Les ProTeams Israel-Premier Tech et Uno-X Mobility ont également confirmé qu'elles seraient de la partie.

Quoi qu'il en soit, la victoire finale est d'ores est déjà réservée à un homme fort avec des aptitudes à accélérer lorsque la route s'élève. Le dénivelé positif cumulé de ces 3 journées dépasse en effet les 9 000 mètres et chaque épreuve se termine par une ascension. Pas moyen donc de se cacher et il faudra être en forme pour s'extirper du peloton sur sur ces belles courses du calendrier français.

 

Les réactions complètes de l'organisation

Laurent Monrolin, pour Jura Cyclismeorganisateur de la Classic Grand Besançon Doubs et du Tour du Jura :

"Ce que nous avons vécu en 2023 nous a convaincus que nous avions fait le bon choix en rapprochant nos épreuves, autant d’un point de vue sportif qu’organisationnel. 2024 est l’année de la confirmation, du renforcement du triptyque. Sportivement, cela permet aux équipes présentes de pouvoir disputer trois courses de qualité proposant toutes de belles ascensions dans un périmètre géographique resserré.

La confiance que nous accordent les WorldTeams françaises nous ravit et nous fait dire que nous sommes dans le vrai. La venue de grosses formations étrangères comme Uno-X et Israël n’est pas anodine, tout comme celle des vainqueurs sortants et de coureurs comme Guillaume Martin, Victor Lafay, Lenny Martinez ou Jesus Herrada."


Fabien Vardanéga, pour le VC Morteau-Montbenoit, club organisateur du Tour du Doubs :

"Pour cette année 2, nous nous sommes fixé comme objectif de confirmer notre assise après une année test pleine de promesses.

Nous sommes d’autant plus convaincus que nous sommes dans le vrai que le rapprochement des courses correspond à une tendance que souhaite favoriser la Ligue nationale de cyclisme (LNC), pour des raisons d’optimisation du calendrier et de développement durable, autant de notions qui comptent pour nous.

De plus, sportivement, il y a une vraie cohérence pour les équipes avec des courses qui proposent de belles ascensions et sont notamment très intéressantes en vue de la préparation des courses à étapes." 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

A LIRE AUSSI

ROUTE

Arnaud De Lie va reprendre la compétition à la fin du mois d'avril

ROUTE

Patrick Lefevere s'est excusé... et ne payera donc pas d'amende

ROUTE

La Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège sans Primoz Roglic !

L'info en continu

12/04 Amstel Gold Race L'armada UAE Team Emirates et ses 4 potentiels lauréats 12/04 Tour d'Italie Wilco Kelderman forfait pour le Giro et remplacé par Bouwman 12/04 Route La Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège sans Primoz Roglic ! 12/04 Tour de Romandie Le parcours de la 77e édition du Tour de Romandie 12/04 Tour du Jura Le parcours et les favoris... qui après Kévin Vauquelin ? 12/04 Tour des Abruzzes Pavel Sivakov : "J'espère que ça n'est pas la dernière..." 12/04 Media Cyclism'Actu sans pub et sans pop-up... pour 9,99 euros, pour un an 12/04 Classic Grand Besançon Felix Gall, 5e : "Il m'a manqué un peu d'énergie" 12/04 Classic Grand Besançon Lenny Martinez : "Je réalise que j'ai passé un cap" 12/04 Rétro Classiques Avènement du phénomène Van der Poel... à l'Amstel Gold Race 12/04 Route Arnaud De Lie va reprendre la compétition à la fin du mois d'avril 12/04 Amstel Gold Race Mathieu van der Poel : "Je n'oublierai jamais 2019... " 12/04 Tour des Abruzzes Alexey Lutsenko : "Tout s'est déroulé comme prévu" 12/04 Média Cyclism'Actu cherche de nouveaux rédacteur... cela vous tenterait ? 12/04 Classic Grand Besançon David Gaudu : "Ils ont voulu jouer... et on a gagné" 12/04 Route Tom Boonen : "Si Van der Poel veut gagner Liège, c'est maintenant" 12/04 Route À leur aise sur le Challenge Raymond Poulidor... le point résultat 12/04 Tour du Jura Le parcours du Tour du Jura avec le Mont Poupet, ce samedi 12/04 Théâtre Steve Chainel le parrain de la comédie "Brin de Folie sur le Tour" 12/04 Route Des nouvelles de Steff Cras, la situation médicale du Belge progresse
fleche bas fleche haut
Publicité RM

Nos Partenaires

100€ OFFERT AVEC logo Unibet
Publicité TMZ
pub STOP PUBpub Velo-Identity
Publicité AMS

Sondage

Mathieu van der Poel vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2024, vous y croyez ?







Publicité
Publicité
-
-