Tour de France
Tour de France - Pineau : 'Montrer qu'on avait notre place' Photo : @VitalConcept_BB

Tour de France - Pineau : "Montrer qu'on avait notre place"

Dans un communiqué, Jérôme Pineau, le patron de l'équipe Vital Concept - B&B Hotels, a fait part de sa déception de ne pas voir sa formation invitée sur le Tour de France, et ce pour la deuxième année consécutive. "A partir du moment où il y a une sélection à faire on s'attend toujours à une bonne ou une mauvaise nouvelle, donc on se prépare à ça, mais je ne m'étais pas préparé à l'avoir si tôt. Paris-Nice n'a pas été très concluant de notre part, mais c'était pareil pour les autres équipes qui voulaient cette wild card. On s'attendait peut-être à un plus grand temps de réflexion. Peut-être après les courses du calendrier français et les courses ASO à venir comme Paris-Roubaix et Liège-Bastogne-Liège. Donc j'ai été surpris par le timing de cette annonce", nous a-t-il confié.

Tour de France 2019 : Le message de Jérôme Pineau à ASO

 

"Vichot, Rolland, Gautier... Un recrutement séduisant"

Pourtant, l'équipe Vital Concept - B&B Hotels avait recruté Pierre Rolland, Arthur Vichot et Cycril Gautier à l'intersaison, en plus d'avoir conservé Bryan Coquard, afin de convaincre ASO de l'inviter sur le Tour. "Je ne pensais pas que ces recrutements seraient suffisants, mais qu'ils seraient séduisants sur le papier. Je pensais qu'on nous laisserait du temps pour mettre en place un collectif. Avec la solidité de l'effectif proposé, avec des coureurs comme Pierre, Arthur, Bryan, Cyril, mais aussi Quentin Pacher ou Kevin Reza, je pensais avoir les cartes pour prouver que notre équipe avait sa place au milieu du peloton du Tour", continue Pineau.

 

"Notre jeunesse joue certainement dans le choix d'ASO"

Peut-être que sa formation paie aussi sa "jeunesse", puisqu'elle n'en est qu'à sa deuxième année d'existence. Cette saison, à titre de comparaison, Direct Energie participera à son 20e Tour de France consécutif, quand ce sera le 6e pour Arkéa-Samsic. "Cette jeunesse joue certainement dans le choix d'ASO. Cela me fait penser à ce que vivent beaucoup de jeunes qui sortent d'école et qui cherchent un premier emploi. On leur répond très souvent qu'ils manquent d'expérience. Mais pour avoir de l'expérience, encore faut-il donner la chance. Quelque part je suis dans cette situation aujourd'hui, donc c'est frustrant, mais on ne voit pas trop comment on peut faire autrement", nous explique Pineau. "C'est sûr que Jean-René (Bernaudeau) est là depuis 20 ans, Arkéa-Samsic est là depuis un certain temps aussi, ça laisse le temps d'établir des connexions, un réseau, ce que je n'ai pas encore eu le temps de faire pour le moment. Maintenant, est-ce que l'expérience, le temps passé, sont un gage de réussite ? Je ne ferai pas de bilan des autres équipes, ce qui m'inquiète c'est mon club, et on va s'attacher à avoir un beau passeport sportif à défaut d'avoir de l'expérience."

 

"Construire un effectif solide, incontournable"

"Maintenant l'idée c'est de faire partie de ces toutes meilleures équipes, de construire un effectif solide, incontournable, de continuer à bâtir une belle équipe", poursuit Pineau. "On a déjà une très belle équipe, je ne vois pas qui je pourrais changer pour mettre meilleur, à part aller chercher un Julian Alaphilippe ou un coureur de grand renom, mais je ne suis pas sûr qu'ils soient intéressés pour venir dans des équipes jeunes comme les nôtres. Aujourd'hui, j'ai au sein de mon effectif des coureurs très expérimentés : Rolland, Coquard, Vichot, Gautier... Une équipe comme celle-ci, il y a quelques temps, aurait été incontournable. Mais les choses évoluent très vite."

 

"Montrer qu'on avait notre place sur le Tour"

Malgré la déception de cette non-invitation, Pineau n'oublie pas les autres courses de la saison, où il espère obtenir de grands résultats : "On est invités sur le Dauphiné, Paris-Roubaix... Il y a aussi les courses en Belgique, les belles épreuves de Coupe de France. On a encore beaucoup de jours de course à faire, beaucoup d'opportunités de briller et de gagner pour montrer que la décision n'était pas la bonne et qu'on avait bien notre place sur le Tour", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu