Tour de France
Tour de France - Pineau : 'Les sponsors connaissent le risque' Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour de France - Pineau : "Les sponsors connaissent le risque"

Jerôme Pineau, le manager général de la Vital Concept-B&B Hôtels, tente de mettre en avant ses arguments pour obtenir une invitation sur le prochain Tour de France. Le Français attend impatiemment, avec une certaine pression, la décision des organisateurs de l'épreuve. Sa formation est en concurrence avec Arkéa-Samsic, puisque l'équipe Direct Energie devrait logiquement obtenir une invitation, même si ce n'est pas encore officiel.

Le message de Jérôme Pineau à ASO pour être sur le Tour !

Pineau a dressé un bilan positif de Paris-Nice, au journal Sud-Ouest : "Je trouve qu’on ne s’en est pas si mal sorti malgré l’absence de Pierre Rolland (forfait après une fracture du poignet) et la maladie d'Arthur Vichot qui ne lui a pas permis de s’exprimer et l’a contraint à l’abandon. Quand c’était dur, on était là, notamment avec Cyril Gautier et Quentin Pacher. Et Bryan Coquard a tenu son rang dans les sprints. Bien sûr, on n’a pas gagné ou fait de festival. Mais à part Sky ou Astana, qui le fait  ? Avec la tension qui nous accompagne, je n’ai pas toujours pu savourer à sa juste mesure cette première participation de l’histoire de notre équipe. Mais j’ai trouvé que nous avions fait une belle course malgré tout". 

Ensuite, l'ancieur coureur professionnel a tenté d'analyser le match qui l'oppose à Arkea pour obtenir une invitation : "Depuis un an et demi (date de la création de l’équipe), je crois que nous sommes au-dessus d’eux. On construit, on progresse, on essaie de proposer des choses différentes et d’innover. Je peux encore attendre, car j’ai conscience que ce Paris-Nice n’a peut-être pas apporté toutes les infos que les organisateurs auraient aimé avoir. J’imagine que pour eux, ce n’est pas simple de décider. Évidemment, pour nous préparer, c’est mieux de le savoir tôt. Mais c'est surtout mieux si c’est nous. Je n’ai pas l’impression que nos coureurs soient perturbés, ils n’en parlent pas. Mais je suppose que cette pression n’est pas évidente à vivre".

Pour finir, Jerôme Pineau a essayé d'expliquer les conséquences d'une, éventuelle, non participation au Tour de France : "Les sponsors connaissent le risque puisque nous sommes en Continentale Pro et qu’à ce titre, nous dépendons des invitations sur les plus grandes courses. Nous n’avons pas d’option contractuelle avec une participation au Tour garantie et nous sommes ensemble jusqu’en 2020. Mais évidemment, une non-participation serait un coup d’arrêt dans notre développement".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Thomas LANGEARD

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Un Français peut-il gagner le Tour de France cette année... ?











Partenaires