Route - Greg Van Avermaet, une année 2018 Monumentale ? #VanAvermaet #ridebmc #TOO2018 #Roelandts - Cyclism'Actu
Route
Route - Greg Van Avermaet, une année 2018 Monumentale ? Photo: Greg Van Avermaet

Route - Greg Van Avermaet, une année 2018 Monumentale ?

''Toujours placé, jamais gagnant" était, sans conteste, l'expression qui revenait le plus dans la bouche des observateurs lorsqu'ils évoquaient le cas de Greg Van Avermaet. Durant de (trop?) nombreuses saisons, le leader de la BMC a traîné cette réputation et au soir de sa défaite au sprint face à Fabian Cancellara dans le final du Ronde 2014, il était difficile de faire un autre constat. Suite à cet épisode, nombreux étaient ceux qui le voyaient jouer les seconds rôles pour le reste de sa carrière, tout du moins le pensaient ils jusqu'à une fin d'après-midi du 17 juillet 2015. Dans l'atmosphère étouffante de Rodez, le Belge venait passer Peter Sagan sur la ligne d'un final en bosse sur la 13eme étape du Tour de France. Dès lors Van Avermaet avait entrouvert la porte de la caste des champions. Une étape du Tour, un titre olympique sur les routes de Rio, le sacre sur Tirreno-Adriatico, non sans s'offrir de nombreuses fois le scalp arc-en-ciel du champion du monde, voilà ce qui suivit le ''déclic de Rodez''. Cette montée en puissance lui permit de rejoindre ses glorieux aînés belges dans l'Histoire du cyclisme au terme d'un printemps 2017 de rêve avec des victoires sur des classiques comme le Het Nieuwsblad, le GPE3, Gand-Wevelgem et surtout une apothéose lors de sa victoire sur le vélodrome de Roubaix.

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

Loin de se satisfaire d'avoir inscrit son nom au palmarès d'un des Monuments, le Belge s'est confié sur ses objectifs printaniers dans un entretien accordé à Cyclingnews alors qu'il se trouve au Tour d'Oman.''Je vais essayer d'être en forme du Het Nieuwsblad à l'Amstel. J'espère gagner une des grandes courses de cette période et peu importe laquelle si je parviens à en gagner l'une d'entre elles. Les trois Monuments que sont Milan-San Remo, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix sont les plus importants. Comme je le fais chaque année, j'essaie de construire ma forme afin d'espérer atteindre mon pic de forme pour les classiques.''

Par la suite il s'exprime aussi sur la manière dont ses victoires lui ont permis de franchir un palier, ''Si l'on excepte le Nieuwsblad que j'avais déjà gagné, toutes mes victoires de la saison passée ont été des premières. Ça a été une grande étape dans ma carrière et maintenant je sais que je dois franchir un nouveau pas en gagnant un nouveau Monument. Je suis focalisé sur cet objectif qui, je l'espère, se réalisera cette année. Le Ronde est évidemment le plus important et le plus proche de chez moi. J'espère être bon sur cette course''. On ne peut que lui souhaiter de réaliser un aussi beau printemps que l'an dernier et pour cela il pourra compter sur un nouveau lieutenant en la personne de Jürgen Roelandtsarrivé cet été du côté de la BMC afin de l'épauler suite au départ de Daniel Oss chez Bora-Hansgrohe.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Joseph SUTTER


Brèves

Transferts


Sondage

Faut-il supprimer les capteurs de puissance en course ?







Partenaires