Route - Les nouvelles règles de l'UCI effectives ce jeudi 1er avril !
Route
Photo : Sirotti

Route - Les nouvelles règles de l'UCI effectives ce jeudi 1er avril !

Suite aux mesures liées à la sécurité en course qui ont été annoncées au début du mois de février, l'Union Cycliste Internationale (UCI) avait publié un guide pour la sécurité des coureurs. Détaillant les nouvelles réglementations qui ont été adoptées suite aux différentes réunions entre l'UCI et les syndicats représentant les différentes parties du cyclisme (coureurs, équipes et organisateurs), ce guide prend désormais tout son sens puisque c'est à partir de ce jeudi 1er avril que la nouvelle réglementation entre en vigueur.

Vidéo - Lappartient : "Ces mesures rendront le cyclisme plus sûr"

 

"Tous les acteurs du cyclisme doivent montrer la voie de par leur comportement"

"Ces mesures obéissent à deux principes fondamentaux : le besoin absolu de sécurité pour les cyclistes et le devoir de notre sport de montrer l'exemple au public - en particulier aux jeunes cyclistes - et aux communautés. Dans les deux cas, notre sport, à l'initiative de l'UCI, a décidé de prendre des mesures fortes et, dans la mesure du possible, d'anticiper les problèmes futurs. Tous les acteurs du cyclisme doivent montrer la voie de par leur comportement, notamment dans les domaines de la sécurité et de la protection de l'environnement", précisait ainsi l'UCI dans un communiqué de presse. 

 Concrètement, les nouvelles mesures concernent cinq principaux thèmes, à savoir le barriérage et la zone d'arrivée, les arches, la circulation des véhicules, la position sur le vélo, et le jet des déchets et objets en tout genre. Retrouvez ci-dessous l'intégralité des nouvelles mesures prises par l'UCI, en concertation avec le CPA (association des coureurs), l'AIGCP (association des équipes) et l'AIOCC (association des organisateurs).

 

Le barriérage et la zone d'arrivée

"Des barrières sont placées le long des sections sensibles d'un parcours dans l'intérêt de la sécurité des coureurs, bien qu'elles puissent représenter un danger si elles ne sont pas installées correctement. Ces réglementations visent à garantir l’efficacité du rôle des barrières pour renforcer la sécurité."

- Les barrières doivent être fermement attachées au sol.

- Les barrières lègères et non sécurisées pouvant être déplacées facilement par le vent ou la foule sont interdites.

- Les signes positionnés entièrement ou partiellement à l'intérieur des barrières (et donc empiétant sur la route) sont interdits.

"La zone d'arrivée doit être soigneusement préparée pour s'assurer que toutes les procédures se déroulent aussi bien que possible. Tout le site doit être organisé afin d'optimiser les conditions de sécurité."

- Les barrières installées avant et après l'arrivée doivent être continues et fermement attachées les unes aux autres.

- Les espaces entre les barrières ne sont pas autorisés, y compris au niveau de la ligne d'arrivée.

- La position des photographes après la ligne d'arrivée ne doit pas représenter un danger pour les coureurs. Ils doivent respecter les directives des organisateurs et la réglementation de l'UCI.

"Suite à ces nouvelles exigences concernant les barrières qui entreront en vigueur le 1er avril 2021, une étude sera menée afin d'établir des normes pour les barrières utilisées dans les zones d'arrivée. De nouvelles normes entreront en vigueur en 2022. La position des photographes sur la ligne d'arrivée sera modifiée après un processus de consultation avec les organisateurs et les médias. De nouvelles mesures seront finalisées pour le 1er avril 2021."

 

Installation des arches / sprint intermédiaire

"L'utilisation d'arches est autorisée afin d'indiquer les principaux points sportifs (sprint intermédiaire, distance jusqu'à l'arrivée...). Cependant, ces structures ne doivent à aucun moment représenter un danger pour les coureurs et les suiveurs. L'installation de ces structures doit donc être fait afin d'éviter tout rétrécissement brutal de la largeur de la route disponible pour les coureurs."

- Un policier sera présent avec un drapeau jaune et un sifflet afin d'avertir le coureurs

- 100 mètres avant l'arche, des barrières doivent être installées des deux côtés de la route

- S'il n'est pas possible d'installer une arche, l'organisateur doit fournir une alternative en dehors de la route

- Positionner une arche rétrécissant la largeur de la route et sans barrières installées 100 mètres avant est interdit

 

Circulation des véhicules dans le convoi de course

"Les coureurs ont la priorité à tout moment. De plus, les véhicules doivent généralement respecter une distance de sécurité d'au moins cinq mètres vis-à-vis des coureurs, sauf disposition contraire exigeant une plus grande distance. Des exigences supplémentaires concernant le positionnement des véhicules sont définis dans les règlements et directives de circulation des véhicules dans le convoi de course."

- Les véhicules doivent respecter une distance de cinq mètres par rapport aux coureurs

- Les véhicules doivent passer chacun leur tour et sans entraver la progression des coureurs. Les véhicules ne doivent pas dépasser la vitesse des coureurs de plus de 20 km/h

Un journal de bord permettant le suivi de l’expérience des conducteurs sera établi. Cela conduira à l'introduction en 2022 d'un système de points pour les conducteurs membres d'un convoi de course

 

Jet d'objets et de déchets

"En plus d'être potentiellement dangereux dans certaines situations, lancer des déchets et objets nuisent à l’environnement et à l’image de notre sport. Il donne également un mauvais exemple aux cyclistes non professionnels."

- Jeter des objets dans les zones de déchets désignées est autorisé

- Donner des bidons aux voitures des équipes et voitures appartenant au convoi de course est autorisé

- Ravitailler les coureurs en musette est autorisé

- Lancer des objets d'une manière imprudente et dangereuse est interdit

- Lancer des objets en dehors des zones de déchet est interdit

Les organisateurs doivent mettre en place des zones de déchet de longueur suffisante tous les 30 à 40 kilomètres. Une zone sera également constituée dans les derniers kilomètres d'une course et avant la partie finale.

 

Position sur le vélo

 "Pour aider à assurer la sécurité de tout le monde dans une course, les coureurs doivent avoir le contrôle total de leur vélo à tout moment, tout en étant des exemples pour les cyclistes moins expérimentés. Les coureurs doivent respecter la position standard telle que définie dans l'article 1.3.008. Cette position nécessite que les seuls points d'appui soient les suivants : les pieds sur les pédales, les mains sur le guidon et les fesses sur la selle."

- Avoir les mains sur le guidon et les fesses sur la selle est autorisé

- Avoir les mains sur le guidon et les fesses sur la selle en position replié est autorisé

- Utiliser les avant-bras comme point d'appui sur le guidon est interdit (sauf lors des contre-la-montre)

 

- Être assis sur le tube supérieur est interdit

- Être penché en avant sur le guidon est interdit

- Être penché en arrière et poser sa poitrine sur la selle est interdit

 

Le barème des sanctions

Organisateurs

- Refus de soumettre des documents qui permettraient l'évaluation du parcours de la course : amende maximale de 10 000 Francs suisses (environ 9 020 euros)

- Infraction ou non-respect des obligations relatives à la sécurité d'un évènement : amende maximale de 50 000 Francs suisses (environ 46 000 euros)

- Infraction ou non-respect des obligations relatives à la logistique d'un événement, et en particulier obligations relatives à l'établissement des zones de collecte : amende maximale de 50 000 Francs suisses (environ 46 000 euros)

 

Conducteurs et équipes

- Infractions concernant les mouvements de véhicules pendant la course : amende maximale de 2 000 Francs suisses (environ 1 800 euros) et exclusion du conducteur pour une étape, plusieurs étapes ou définitive

 

Coureurs

- Utilisation d'une position ou d'un point d'appui non conforme sur le vélo : disqualification

 

Coureurs et équipes

- Jeter des déchets ou objets de manière dangereuse ou en dehors des zones de collecte : Courses d'un jour (amende, retrait de points UCI et disqualification) ; Course par étapes (amende, retrait de points UCI et 30 secondes de pénalité comme 1ère sanction, 2 minutes de pénalité comme deuxième sanction, élimination comme 3ème sanction). Une amende sera appliquée à l'équipe si le coureur ne peut pas être identifié.

 

David Lappartient : "Il est désormais essentiel que chacun respecte le nouveau règlement"

David Lappartient, le président de l'UCI, s'est exprimé suite à la publication de ce guide. "Je remercie les différentes familles du cyclisme sur route pour leur participation à l'élaboration des mesures de protection pour la sécurité des coureurs, qui ont été annoncées après avoir été approuvées par le Conseil du Cyclisme Professionnel et le Comité Directeur de l'UCI. Toutes ces mesures, qui sont des solutions aux préoccupations exprimées par différents acteurs, rendront le cyclisme sur route plus sûr pour ses principaux protagonistes que sont les coureurs. Il est désormais essentiel que chacun respecte le nouveau règlement, que l’UCI continuera à améliorer, et ce toujours en concertation avec toutes les parties concernées."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui est votre favori pour Liège-Bastogne-Liège dimanche ?



















Partenaires

Publicité
Publicité