Transfert
Transfert - Van Baarle : «Chris Froome nous dit qu'il va rester» Photo : @ChrisFroome

Transfert - Van Baarle : «Chris Froome nous dit qu'il va rester»

La rumeur agite le monde du cyclisme depuis plus d'un mois : Christopher Froome va-t-il quitter la formation Ineos avant le 107e Tour de France ? Une chose est sûre, les rumeurs vont bon train et le grimpeur britannique est annoncé sur le départ. Le "Kényan blanc" serait même proche de signer avec l'équipe Israel Start-Up Nation où un contrat de cinq millions d'euros attendrait le coureur de 35 ans. Dérangé par le fait de voir son statut de leader au sein de sa formation, "Froomey", en quête d'une cinquième Grande Boucle, pourrait être tenté de partir.

Guimard : "Chris Froome n'a plus sa place chez INEOS"

Pourtant, les derniers propos de son coéquipier Dylan van Baarle vont dans le sens contraire de ses rumeurs. "Ce sujet revient car il est dans l'actualité depuis plus d'une semaine. Mais pour autant que je sache, il reste et veut faire le Tour avec Ineos. Au final, je ne sais pas exactement ce qui se passe dans les coulisses avec lui, mais c'est ce qu'il nous dit. Je suppose donc qu'il sera durant les prochains mois. De ce fait, je ne pense pas qu'il va partir ou ce serait une grande surprise", explique le Néerlandais dans des propos rapportés par AD.

 

Les déclarations énigmatiques de Servais Knaven

Alors que la rumeur d'un départ du champion britannique en cours de saison était tenace il y a encore quelques semaines, les choses semblaient s'être calmées et le Team INEOS semblait bel et bien décidé à aligner ses trois leaders sur le Tour de France. Mais les récentes déclarations de Servais Knaven, le directeur sportif de l'équipe managée par Dave Brailsford, ont jeté un doute sur cette hypothèse d'un leadership à trois têtes. "Je ne sais pas si nous aborderons le Tour avec trois leaders. C'est une situation que nous n'avons jamais connue auparavant. Nous avons très bien couru avec deux leaders, mais trois leaders, c'est une chose bien différente et il n'est donc pas sûr que nous procédions de cette façon. Ce sera peut-être plutôt deux leaders plus un autre coureur protégé", avait déclaré le Néerlandais au micro de NOS.

Lefevere : "Je n'investirais pas sur Froome"

Une chose est certaine : la nouvelle équipe ne sera pas Deceuninck-Quick Step. Le manager général de la formation belge Patrick Lefevere a mis un terme à certaines rumeurs. "Je ne vais pas parler pour quelqu'un d'autre, mais personnellement je n'investirais pas dans un projet autour de Froome. Je respecte son palmarès, mais est-ce qu'il va encore gagner le Tour alors qu'il a 35 ans ? Ce qui me poserait aussi problème avec Froome, c'est que son manager est sa femme Michelle Cound. Je ne dis pas que ça empêcherait immédiatement tout accord, mais ce genre de collaboration ne cause que des misères", déclarait le Belge à nos confrères du Het Nieuwsblad.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

Publicité

Sondage

Chris Froome fait-il le bon choix en rejoignant Israel Start-Up Nation ?







Publicité

Partenaires

Publicité