Tour de Turquie - Jakobsen : «Je me sens comme un néo-professionel»
Tour de Turquie
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour de Turquie - Jakobsen : «Je me sens comme un néo-professionel»

Huit mois après son dramatique accident survenu sur le Tour de Pologne en août dernier, Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) va faire sa première course de l'année à l'occasion du Tour de Turquie (11-18 avril). Pour rappel, le coureur néerlandais a subi plusieurs opérations chirurgicales et avait repris le vélo depuis la fin d'année dernière. Toutefois, il ne sera pas le seul sprinteur au départ puisque Mark Cavendish - 3e du Grand Prix de l'Escaut - et Alvaro Hodeg seront les autres hommes rapides au départ de la course. Shane Archbold, Stijn Steels et Iljo Keisse complètent l'effectif.

Vidéo - Huit mois après... Fabio Jakobsen fait son retour en Turquie

 

"Je suis désormais capable de courir, et plus tard j'espère, de gagner à nouveau"

Présent en conférence de presse virtuelle ce vendredi, Fabio Jakobsen a livré ses sentiments à 48 heures de son grand retour. "Je vais essayer de redevenir un coureur normal de l'équipe. Je me sens un peu comme un néo-professionnel, je vais écouter mon corps, mes directeurs sportifs et essayer d'aider mon équipe du mieux possible. Il faut que je suive le processus. Pour la plupart des gens, c'est une grosse étape de me voir débuter à nouveau une course, mais j'ai déjà passé des étapes lors de ma convalescence et depuis mon retour à l'entraînement. Ce n'était pas top au début, puis je me suis amélioré jour après jour. Nous sommes maintenant huit mois après l'accident et je suis désormais capable de courir, et plus tard j'espère, de gagner à nouveau."

Passé par de multiples phases depuis le 5 août 2020, Fabio Jakobsen veut désormais savoir où il en est, en espérant qu'il puisse aider son équipe à faire une belle semaine. "Je suis un petit peu nerveux, et je suis curieux de savoir comment mon corps et mon cerveau vont réagir. L'objectif de l'équipe est de gagner une étape avec Mark Cavendish et je serais heureux de l'aider à le faire. Au début, cela ne sera pas évident dans les dernier kilomètres de courir dans le peloton, mais avec le temps, j'espère que je progresserai. J'ai atteint un objectif en revenant à la compétition, le prochain sera de lever les bras à nouveau", conclut le Néerlandais de 24 ans.

 

"Je veux juste refaire ce que j'aime faire"

Dans une vidéo postée par son équipe, le double vainqueur d'étape sur le Tour d'Espagne 2019 a également affirmé que sa passion pour son métier n'avait pas bougé malgré toutes les douleurs endurées. "Je veux encore courir parce que j'aime tellement ça. Je veux juste refaire ce que j'aime faire. La plus grande victoire est que, même après ce qu'il s'est passé, j'aime toujours le cyclisme. Et j'espère que ça restera comme ça et que je pourrais revenir à mon niveau d'avant la chute Peut-être que ce ne sera pas encore pour cette année, mais j'espère que ce sera en 2022 ou 2023."


Van Slycke : "Nous serons ravis de voir les progrès que Fabio Jakobsen a fait"

"Nous sommes contents et excités d'avoir Fabio Jakobsen de retour dans l'équipe. Bien sûr, il était avec nous en camp d'entraînement cet hiver, mais maintenant c'est différent et nous serons ravis de voir les progrès qu'il a fait. Cela va sans dire que le plus important sera de prendre la course au jour le jour. [...] Cette année, le Tour de Turquie sera composée de plusieurs étapes qui finiront par un sprint massif et nous avons hâte de les disputer. Il y aura des opportunités pour nos coureurs rapides", a précisé le directeur sportif Rik Van Slycke dans des propos rapportés par son équipe. 

 

La formation Deceuninck-Quick Step sur le Tour de Turquie (11-18 août)

- Shane Archbold

- Alvaro Hodeg

- Stijn Steels

- Mark Cavendish

- Fabio Jakobsen

- Iljo Keisse

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Waldemar NEY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va devenir champion de France sur route ce dimanche



















Partenaires

Publicité
Publicité