Tour de Suisse - Carapaz fait coup double, Alaphilippe 7e et pénalisé
Tour de Suisse
Photo : @INEOSGrenadiers

Tour de Suisse - Carapaz fait coup double, Alaphilippe 7e et pénalisé

Diputée entre Gstaad et Leukerbad (175,2 km), la cinquième étape du Tour de Suisse a été remportée ce jeudi par Richard Carapaz. Auteur d'une impressionnante attaque dans la montée finale, l'Équatorien des INEOS Grenadiers est revenu sur Jakob Fuglsang (Astana-Premier Tech) - sorti du groupe des favoris quelques minutes plus tôt - à 3 kilomètres de l'arrivée, avant de battre le Danois au sprint. Derrière ces deux hommes, un groupe de six coureurs est arrivé à 39 secondes, le Canadien Michael Woods (Israel Start-Up Nation) réglant ses compères au sprint pour la troisième place.

Vidéo - Tour de Suisse - Richard Carapaz remporte la 5e étape

 

Auteur d'une belle montée, Julian Alaphilippe perd du temps sur pénalité !

Lucas Hamilton (Team BikeExchange), Rigoberto Uran (EF Education-NIPPO), Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe) Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Domenico Pozzovivo (Team Qhubeka ASSOS) suivent. Grâce à cette victoire, Richard Carapaz devient le nouveau leader du classement général au détriment de Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), qui s'était glissé dans l'échappée du jour avant de se faire distancer par le peloton dans l'avant-dernière ascension. Le vainqueur du Tour d'Italie 2019 possède 26 secondes d'avance sur Jakob Fuglsang et 38 sur Maximilian Schachmann. Initialement troisième du classement général, Julian Alaphilippe a écopé de 20 secondes de pénalité pour un ravitaillement interdit - il a pris un bidon auprès de son équipe dans le final - et est désormais quatrième du général à 53 secondes de Richard Carapaz.

 

Maillot jaune, Mathieu van der Poel va dans l'échappée du jour !

Il faut attendre la descente du col du Pillon, dont le sommet était situé au kilomètre 16, pour voir quatre coureurs se détacher. Et aux côtés de Claudio Imhoff (sélection de Suisse) - qui a dû faire un gros effort pour revenir après être sorti du peloton avec un temps de retard - Hermann Pernsteiner (Bahrain Victorious) et Sergio Samitier (Movistar Team), on retrouve un certain.. Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix), le leader du classement général. Conscient que ses chances de conserver le maillot jaune sont infimes au vu du profil des 25 derniers kilomètres de l'étape, le Néerlandais a décidé de se faire plaisir et donc de se glisser dans le bon coup du jour.

Forcément, la présence à l'avant du phénomène néerlandais empêche le quatuor de tête de prendre beaucoup d'avance sur le peloton, ce dernier lui accordant au maximum un peu plus de 3 minutes de marge. Mais cet écart n'est plus que d'1 minute au moment d'aborder la première des trois ascensions qui sont au menu de cette fin d'étape, Varenstrasse (2,4 km à 5,4%). Dans cette montée, Claudio Imhoff perd sa place au sein du groupe de tête, tandis que Gavin Mannion (Rally Cycling) sort quant à lui d'un peloton désormais emmené par les INEOS Grenadiers.

 

Esteban Chaves passe à l'attaque, le peloton réduit à sa portion congrue

Ces derniers sont ensuite relayés par les Deceuninck-Quick Step de Julian Alaphilippe et les Israel Start-Up Nation de Michael Woods. Le rythme s'accélère, ce qui ne fait pas les affaires de Gavin Mannion, qui est repris, mais aussi des hommes de tête, qui ne sont plus que deux puisque Mathieu van der Poel s'est relevé. Pernsteiner et Samitier ne vont cependant pas beaucoup plus loin que le Néerlandais puisqu'ils se font rattraper par le peloton à 27 bornes de Leukerbad. Il est temps alors d'attaquer la difficile montée d'Erschmatt (8 km à 8,4%), dont le sommet est situé à 19 kilomètres de l'arrivée.

La première attaque est l'oeuvre du Néerlandais Antwan Tolhoek (Team Jumbo-Visma). Ce dernier parvient à prendre une quinzaine de secondes d'avance sur le peloton, avant qu'Esteban Chaves ne passe à l'offensive. Le grimpeur colombien du Team BikeExchange revient très rapidement sur Tolhoek, tandis que le groupe des favoris n'est plus composé que d'une quinzaine de coureurs, avec notamment Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Jakob Fuglsang (Astana-Premier Tech), Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe) et Rigoberto Uran (EF Education-NIPPO).


Jakob Fuglsang part à la poursuite d'Esteban Chaves

Devant, Chaves est plus fort que Tolhoek et distance le Batave. Le Colombien possède alors une trentaine de secondes d'avance sur un groupe conduit par l'Irlandais Eddie Dunbar, le coéquipier de Richard Carapaz. Mais le coéquipier de l'Équatorien est moins efficace que Chaves, qui continue de creuser, jusqu'à prendre près d'1 minute d'avance. À une borne du sommet, Jakob Fuglsang décide de changer de rythme et distance tous les membres du groupe des favoris. Il passe en haut du col d'Erschmatt avec une trentaine de secondes de retard sur l'homme de tête et une quinzaine d'avance sur les Carapaz, Alaphilippe and co.

Les écarts se resserrent quelque peu dans la descente, surtout qu'Esteban Chaves se fait une belle frayeur en tirant tout droit dans un virage à droite. Le Colombien est finalement repris par Jakob Fuglsang à 10 kilomètres de l'arrivée, soit à 3 bornes du pied de la montée finale de Leukerbad (7 km à 7%). Toujours emmené par Eddie Dunbar, le groupe des poursuivants est pointé à 20 secondes du duo de tête. À 5,5 kilomètres de l'arrivée, Fuglsang lâche Chaves et va désormais tenter de résister au retour des poursuivants.

 

Jakob Fuglsang est très fort... Richard Carapaz aussi

C'est Antwan Tolhoek qui roule dans le groupe pour Sam Oomen, son leader au sein du Team Jumbo-Visma, mais il est moins fort que Fuglsang et perd du temps sur le Danois, qui dispose de 40 secondes de marge à 4 bornes du but. C'est Michael Woods qui allume la première mèche au sein des poursuivants, mais il est contré par un impressionnant Richard Carapaz, qui sort tous ses adversaires de la roue.

Après avoir repris puis déposé Chaves, l'Équatorien revient ensuite très vite sur Fuglsang, la jonction s'opérant à 3 kilomètres de l'arrivée. Derrière, on retrouve Alaphilippe, Schachmann, Uran, Woods, Chaves, Lucas Hamilton (Team BikeExchange) et Domenico Pozzovivo (Team Qhubeka ASSOS). Mais ces hommes ne parviennent pas à rentrer sur Carapaz et Fuglsang, qui vont se disputer la victoire d'étape. Le Danois lance le sprint mais l'Équatorien, bien calé dans sa roue, parvient à le déborder dans les ultimes mètres et remporte cette 5e étape. Richard Carapaz s'empare en outre de la tunique jaune de leader du classement général.

Classement de la 5è étape

1EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers4h01'52"
2DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Techm.t.
3CANWOODS MichaelIsrael Start-Up Nation+ 39"
4AUSHAMILTON LucasTeam BikeExchange+ 39"
5COLURAN RigobertoEF Education-Nippo+ 39"
6ALLSCHACHMANN MaximilianBora-Hansgrohe+ 39"
7FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 39"
8ITAPOZZOVIVO DomenicoQhubeka Assos+ 39"
9COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 49"
10NEDOOMEN SamTeam Jumbo-Visma+ 1'22"
11NEDTOLHOEK AntwanTeam Jumbo-Visma+ 2'17"
12IRLDUNBAR EddieINEOS Grenadiers+ 3'39"
13BELBENOOT TiesjTeam DSM+ 3'39"
14SUIBADILATTI MatteoGroupama-FDJ+ 4'04"
15PORCOSTA FARIA Rui AlbertoUAE Team Emirates+ 4'04"
16DANEG NiklasTrek-Segafredo+ 4'13"
17FRAVUILLERMOZ AlexisTotal Direct Energie+ 4'31"
18ESPSERRANO GonzaloMovistar Team+ 4'31"
19CANPICCOLI JamesIsrael Start-Up Nation+ 4'31"
20BELMEURISSE XandroAlpecin-Fenix+ 4'31"

Classement général provisoire après la 5è étape

1EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers16h42'50"
2DANFUGLSANG JakobAstana-Premier Tech+ 26"
3ALLSCHACHMANN MaximilianBora-Hansgrohe+ 38"
4FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 53"
5COLURAN RigobertoEF Education-Nippo+ 1'11"
6AUSHAMILTON LucasTeam BikeExchange+ 1'31"
7CANWOODS MichaelIsrael Start-Up Nation+ 1'32"
8NEDOOMEN SamTeam Jumbo-Visma+ 2'19"
9COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 2'22"
10ITAPOZZOVIVO DomenicoQhubeka Assos+ 3'10"
11IRLDUNBAR EddieINEOS Grenadiers+ 4'28"
12BELBENOOT TiesjTeam DSM+ 4'31"
13ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 4'39"
14NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 5'38"
15FRAVUILLERMOZ AlexisTotal Direct Energie+ 5'43"
16LUXJUNGELS BobAG2R Citroen+ 5'50"
17BRIWILLIAMS StevieBahrain Victorious+ 5'57"
18DANEG NiklasTrek-Segafredo+ 6'06"
19BELMEURISSE XandroAlpecin-Fenix+ 6'19"
20ESPDE LA PARTE GONZALEZ VictorTotal Direct Energie+ 6'21"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va devenir champion de France sur route ce dimanche



















Partenaires

Publicité
Publicité