Route - Cyril Guimard : «Remco Evenepoel, laissez Patrick Lefevere gérer»
Route
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Route - Cyril Guimard : «Remco Evenepoel, laissez Patrick Lefevere gérer»

Publié le par Titouan LABOURIE

Alors que les Mondiaux viennent de se clôturer, que certains mettent un terme à leur saison, tandis que d'autres ont les yeux tournés vers le Tour de Lombardie... notre chroniqueur Cyrille Guimard nous a donné son avis sur de nombreux sujets. Le sacre de Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl Team) sur les championnats du monde à Wollongong et la possible présence du Belge sur le Tour de France 2023, la prestation des Bleus avec la 2e place de Christophe Laporte (Jumbo-Visma), l'absence des oreillettes sur la course en ligne, l'affaire Mathieu van der Poel (Alpecin-Deceuninck) qui secoue le monde du vélo depuis dimanche, le retour à la compétition de Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma)... Tous ces thèmes ont été abordés par le "Druide" : Aujourd'hui, Remco Evenepoel est rentré dans le cercle très restreint, non plus des stars, mais des icônes comme Roger Federer

Vidéo - La chronique de Cyrille Guimard après les Mondiaux 2022 !

 

Nouveau champion du monde, Remco Evenepoel doit-il participer au Tour de France 2023 ?

  •  
  •  
  •  

Le nouveau statut de Remco Evenepoel : "Il est rentré dans le cercle très restreint des icônes"

"C'est un nouveau roi, ça fait longtemps qu'il était sur le marche-pied, on l'attendait presque depuis l'époque où il était junior tellement il gagnait avec facilité. Aujourd'hui, Remco Evenepoel est rentré dans le cercle très restreint, non plus des stars, mais des icônes comme Roger Federer. On savait qu'il y avait chez ce garçon un potentiel absolument extraordinaire. On peut toujours avoir des doutes, "est-ce que ça va durer ?", "on en a vu d'autres...", mais non je crois qu'on n'en a pas vu d'autres. Et on peut se demander quel serait son palmarès aujourd'hui s'il n'y avait pas eu cette longue coupure après sa chute sur le Tour de Lombardie, qui l'a quand même handicapée physiquement pendant pratiquement un an et demi."


Evenepoel sur le Tour en 2023 : "Laissez Patrick Lefevere gérer le problème"

"Non. Ce n'est pas une obligation. Il a déjà pris le départ d'un Tour d'Italie en n'étant pas suffisamment prêt l'an dernier. N'oubliez pas qu'il a 22 ans, il y a peu de temps, on disait qu'à cet age on était trop jeune. On n'imaginait même pas faire le Tour de France à quelqu'un de 21 ou 22 ans. C'est terminé depuis l'arrivée d'Egan Bernal, apès il y a eu Tadej Pogacar, Remco il était déjà là mais pas au niveau des Grands tours. Aujourd'hui faire le Tour à 21 ans, c'est normal."

"Le spectacle sera de toute façon de qualité avec ou sans Remco Evenepoel, laissons-le faire son chemin. Regardez par exemple Tadej Pogacar cette année, il a une équipe de bras cassés et il n'a pas gagné le Tour de France. Aujourd'hui est-ce que l'équipe de Lefevere est prête, sur un Tour de France, à prendre la barre du premier au dernier jour ? Alors laissez Patrick Lefevere gérer le problème avec le coureur et ses conseillers et on verra bien s'il sera au départ du Tour de France ou pas."


La course des hommes de Thomas Voeckler : "Cette 2e place est miraculeuse..."

"Si on revit la course kilomètre par kilomètre, on est dans l'obligation de dire que cette 2e place est miraculeuse, inespérée pour l'équipe de France. Ce n'est jamais véritablement fini, puisque chose absolument extraordinaire, vous avez sept coureurs qui s'arrêtent à un kilomètre et demi de l'arrivée, qui ont encore une bonne minute d'avance sur le peloton et ils s'arrêtent tellement qu'aux 300 mètres ils se font enrhumer par le peloton. Alors qu'aucun coureur ne sait exactement pour quelle place il arrive."

"Mais c'est la course, ça se fait sans oreillettes, c'est extraordinaire. D'ailleurs, soyons très clair, si nous allons chercher une médaille d'argent, c'est bien parce qu'il n'y avait pas d'oreillettes. Parce que s'il y a des oreillettes, les coureurs intercalés sont informés par les directeurs sportifs que derrière ça rentre à 70 à l'heure et ils ne sont jamais rejoints. Donc vive les compétitions sans oreillettes, au moins on voit du spectacle."

 

Le bilan des Bleus sur ces Mondiaux : "On est à notre place"

"Oui, ça doit nous mettre à la 11e ou 12e place du tableau des médailles. Quelque part on est à notre place, contentons nous de ce que l'on a, on est à notre niveau. On a une médaille d'argent féminine, c'est très très bien. Dans le cyclisme féminin, on est quand même dominé par les sélections étrangères et on a vraiment du mal à exister. Donc soyons heureux de ce qu'on a. On a maintenu une forme de suspense sur Alaphilippe, "sera-t-il à 100% ou pas ?", finalement il ne l'était pas mais il a joué son rôle et on savait qu'il le jouerait, comme il a l'habitude de le faire, avec l'état d'esprit qui est le sien. L'équipe de France a été très active, peut-être maladroite à certains moments mais on fait deux, j'ai presque envie de dire qu'on fait premier derrière Evenepoel. Quand on gagne, on a toujours raison, quand on fait deux on peut se poser des questions mais là cette médaille de Christophe Laporte, elle va rester au fond des tripes."

 

Jonas Vingegaard favori pour le Tour de Lombardie ? : "Le Tour de France c'était en juillet..."

"Laissons-le prendre le départ des courses et on verra après. Il a gagné le Tour de France, il n'a pas besoin qu'on lui fasse aujourd'hui une communication comme s'il était sûr de gagner le Tour de Lombardie. Il y en a peut-être d'autres devant lui aujourd'hui. Ils ont montré, à moins de deux semaines du Tour de Lombardie, qu'ils n'étaient plus dans le coup. J'ai toujours du mal à comprendre ce genre de choses, le Tour de France c'était en juillet, deux mois et demi après il revient à la compétition, il a envie de recourir. Mais ne lui apportons pas plus de crédit qu'à d'autres coureurs, qui à mon avis marchent mieux que lui aujourd'hui."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 
logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


L'info en continu

18:36 Beach Race - France Samuel Leroux titré pour la troisième fois de suite 18:22 Le Mag Marc Fayet : "Le Tour du Finistère en danger ? On s'accroche !" 18:10 CAC Nile Tour (J) Mohamed Ksir la 3e étape, quintuplé de l'Algérie 17:52 Critérium Tadej Pogacar gagne la 1ère édition du Critérium de Madrid 17:43 Cyclo-cross - CDF Anaïs Morichon : "Une belle ligne à mon palmarès" 17:20 Cyclo-cross - CDM Vanthourenhout, 3e : "Wout Van Aert n'était pas loin" 16:57 Cyclo-cross - CDF Anaïs Morichon et Gerben Kuypers gagnent le général 16:48 Route Contrôles, renseignement... l'UCI intensifie la lutte antidopage 16:41 Cyclo-cross - CDM Van der Poel : "J'ai fait tout ce qu'il fallait" 16:23 Matériel Cyclism'Actu a utilisé Finisseur Gravel, la nouvelle gamme ! 16:14 Transfert Siebe Roesems s'engage avec Alpecin-Deceuninck Development 16:00 Cyclo-cross - CDM Wout Van Aert : "Van der Poel ? J'ai vite compris..." 15:47 Trophée Madiot Retour sur le Trophée Madiot - Crédit Mutuel 2022 ! 15:40 ITW/Le Mag Ben O'Connor : "La saison 2022 a été un succès pour moi" 15:32 Cyclo-cross - CDM Fem van Empel : "J'ai pu élever mon niveau..." 15:15 Cyclo-cross - CDM Van der Poel vainqueur devant Van Aert, Pidcock 8e 14:59 Transfert Stefano Museeuw, fils de Johan, rejoint Go Sport-Roubaix 14:40 Transfert Chris Lawless quitte TotalEnergies et rejoint WiV SunGod 14:18 Omloop Het Nieuwsblad Une arrivée totalement inédite pour la course 13:59 Route Chris Froome : "Non, je n'ai pas encore dit mon dernier mot... "
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2022 - 2023

Partenaires

pub Deporvillage Finisseur Novembre 2022
Publicité AMS
Publicité
Publicité

Sondage

Selon vous, quel est LE transfert à retenir de cette intersaison ?














Publicité
Publicité
-
-