Tour de France - Woods : «Je peux être très compétitif sur ce Tour»
Tour de France
Photo : @TeamIsraelSUN

Tour de France - Woods : «Je peux être très compétitif sur ce Tour»

Michael Woods sera le leader de l'équipe Israel Start-Up Nation sur le Tour de France. Lors de sa première et seule participation en 2019, le Canadien avait pris la 32e place finale, et il n'est pas vraiment catalogué comme un coureur de Grand Tour, même s'il a déjà terminé 7e de la Vuelta en 2017. Malgré ses faiblesses, notamment en contre-la-montre, Woods espère pouvoir bien figurer au classement général, mais il vise aussi une victoire d'étape, ce qui n'est plus arrivé à un coureur canadien depuis... 1988 et un succès de Steve Bauer, qui avait porté le maillot jaune durant cinq jours cette année-là avant de terminer 4e à Paris.

Vidéo - Tour de France - Woods s'exprime à quelques jours du départ

 

"L'impression d'avoir montré que je suis l'un des meilleurs grimpeurs du peloton"

"Je me sens prêt pour le rôle de leader. Contrairement aux autres grands noms, il n'y a pas d'attentes autour de moi et je n'ai pas la pression qu'ils peuvent avoir. Je pense que je peux être très compétitif sur cette course. J'ai l'impression d'avoir montré que je suis l'un des meilleurs grimpeurs du peloton. Je sais que le contre-la-montre est ma faiblesse, mais j'ai l'impression d'avoir progressé. Mes objectifs sont à la fois de remporter une étape et de bien figurer au général. Si je perds trop de temps sur les chronos alors j'aurai probablement plus d'opportunités pour attaquer sur les autres étapes", a déclaré Woods lors d'une conférence de presse virtuelle ce mercredi.

 

"La 2e étape ressemble à une classique ardennaise"

Très bon grimpeur, le Canadien est aussi un formidable puncheur capable de briller sur les Classiques ardennaises, comme en attestent ses très bonnes performances sur la Flèche Wallonne (3e en 2020, 4e en 2021) et Liège-Bastogne-Liège (il a terminé dans le top 10 ces cinq dernières années, dont une 2e place en 2018). Ainsi, il pourrait avoir un coup à jouer sur les deux premières étapes en Bretagne qui sont exigeantes. "Je n'ai pas encore reconnu la première étape, mais Dan Martin l'a fait et a dit que c'était exigeant. J'ai reconnu la deuxième et ça ressemble aux Ardennaises. On verra ce que Dan et moi pouvons faire", a-t-il ajouté.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Qui est la plus grosse déception de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité