Tour de France - Valentin Madouas : «Une force d'avoir plusieurs leaders»
Tour de France
Photo : @Cyclism'Actu / Cyclism'Actu.net

Tour de France - Valentin Madouas : «Une force d'avoir plusieurs leaders»

À 25 ans, Valentin Madouas s'apprête à disputer sa cinquième saison sous les couleurs de la Groupama-FDJ. Le coureur français qui avait retrouvé la victoire lors de la Polynormande en 2021 se fixe des objectifs élevés pour 2022. Son calendrier d'objectifs sera divisée en deux parties. Une première programmée au mois d'avril avec un enchaînement Flandriennes-Ardennaises puis une deuxième partie axée sur le Tour de France (1er-24 juillet).

Vidéo - Valentin Madouas s'exprime sur ses objectifs de la saison

 

"Je suis à 80% de mes capacités"

"J'ai encore beaucoup à apprendre, a déclaré Valentin Madouas ce mardi lors de la présentation de l'équipe. J'ai acquis notamment dans la gestion des pics de forme, je commence aussi à me connaître moi-même. Je commence à avoir des repères sur certaines courses et physiquement j'essaye de performer tout le long de la saison. [...] Je suis à 80% de mes capacités".

Le Français reprendra en février à l'occasion du Tour des Alpes-Maritimes et du Var (18-20 février) puis enchaînera avec la Faun Ardèche Classic (27 février) en vue de préparer Paris-Nice, dont le parcours à été dévoilé la semaine dernière. Madouas espère avoir son pic de forme pour les Flandriennes, son premier grand objectif de l'année. "Mon rôle est un peu différent sur les classiques. C'est le rôle le plus important pour moi. Sur les classiques en Belgique, je vais avoir des objectifs élevés avec Stefan Küng. L'idée est d'aller chercher des victoires face aux meilleurs coureurs mondiaux".


Le Tour de France : "On va courir collectivement"

Son meilleur résultat reste une 14e sur le Tour de Flandres 2020. "Pour moi, ce sera de décrocher un top 5 sur une Flandrienne puis enchaîner sur Ardennaises, ajoute-t-il. Je veux avoir un pic de forme qui tienne dans le temps, afin d'être performant tous les week-ends". 

Pour le Tour de FranceValentin Madouas fait partie de la sélection avec Thibaut Pinot, David Gaudu, Stefan Küng et la recrue Michael Storer. "Courir avec plusieurs leaders, c'est une force", insiste-t-il. Sauf pépin physique, la formation française alignera ses meilleures cartes pour la Grande Boucle, une course où elle a été malchanceuse depuis trois ans. "Il peut y avoir des retournements de situation dès la première semaine. Cela permet aux coureurs de pouvoir donner le maximum chacun et de nous adapter à eux. On va courir collectivement. Le fait d'avoir plusieurs leaders, cela va monter les forces de l'équipe pour aller chercher un podium", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jules DERENNE

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quelle est la recrue la plus attendue pour la saison 2022 ?















Partenaires

Publicité
Publicité