Tour de France - Prudhomme : «Sur ce Tour, tout pourra se jouer partout»
Tour de France
Photo : @RTBF

Tour de France - Prudhomme : «Sur ce Tour, tout pourra se jouer partout»

C'est donc ce jeudi que Christian Prudhomme a dévoilé le parcours de la 109e édition du Tour de France, qui aura lieu du 1er au 24 juillet 2022. Partant pour la première fois du Danemark, la Grande Boucle dessinée par le patron du Tour et ses collaborateurs offrira un terrain de jeu fantastique à de nombreux coureurs, et notamment lors d'une première semaine très hétéroclite (contre-la-montre, bordures, pavés, arrivées en bosse...) et qui s'annonce pleine de surprises.

Vidéo - Le Tour dessiné par Prudhomme semble plaire à Tadej Pogacar

 

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

"Il y aura moins de cols que durant les dernières années, mais c'est un trompe-l'oeil"

"On ne fait jamais un parcours pour un coureur, mais je revendique en revanche le fait de faire un parcours pour un type de coureurs", explique Christian Prudhomme au micro de la RTBF. "Il y a actuellement un trio magique dans le cyclisme, avec Wout Van Aert, Mathieu van der Poel et Julian Alaphilippe. Quand on a vu ce qu'ils ont fait lors de l'éblouissante première semaine du Tour 2021, on se dit pourquoi pas bis repetita. C'est ce que je souhaite en tout cas avec ce parcours-là."

Outre une première semaine qui sera à coup sûr celle de tous les dangers, le Tour de France 2022 offrira également de belles et grandes étapes de haute montagne, avec des arrivées au sommet redoutables. "Il y aura l'été prochain moins de cols que durant les dernières années, mais c'est un trompe-l'oeil. En effet, on va monter plus haut et il y aura cinq arrivées au sommet. Un terrain à l'évidence pour des grandes bagarres. On avait la volonté de remonter une ascension dure et emblématique, c'est le cas avec le col du Granon."

 

"La question pour un champion est "Où vais-je gagner ?"... mais surtout "Où ne vais-je pas le perdre ?"

Enfin, Christian Prudhomme a expliqué que les favoris de la 109e Grande Boucle devront être extrêmement vigilants tout au long des trois semaines de course. "Sur ce Tour, tout pourra se jouer partout. La question pour un champion est 'Où vais-je gagner ?', mais surtout 'Où ne vais-je pas le perdre ?'. Il sera possible de le perdre absolument partout : sur les ponts géants du Danemark dès le deuxième jour avec 18 des 20 derniers kilomètres au-dessus de la mer Baltique, dans le vent en allant vers Calais, sur les pavés avant Arenberg...", conclut le directeur du cyclisme chez Amaury Sport Organisation (ASO).

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité