Tour de France - Prudhomme : «Des jeunes qui courent à l'ancienne... »
Tour de France
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour de France - Prudhomme : «Des jeunes qui courent à l'ancienne... »

Après un début de Tour de France difficile à gérer pour Christian Prudhomme et ses équipes en raison des différentes chutes et de la grève des coureurs, le Français a fait le point en cette fin de Grande Boucle. Si au classement général Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a vite mis fin au suspense en creusant un écart de plus de 5 minutes sur ses principaux rivaux, la lutte pour les victoires d'étape a quant à elle offert un magnifique spectacle à l'ensemble des suiveurs. 

Vidéo - Christian Prudhomme fait le point sur le Tour 2021

 

Retrouvez les classements sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

 

"De jeunes coureurs qui continuent à courir comme ils couraient en junior"

"C'était un Tour de France totalement débridé, un Tour de France sauvage d'une certaine manière, avec de jeunes coureurs qui courent à l'ancienne, de jeunes coureurs qui continuent à courir comme ils couraient en junior. C'est vrai que la règle ça a été sur ce Tour de France, soit un sprint est Cavendish gagne soit une victoire en solitaire après de longues échappées. Moi, j'étais par exemple très déçu l'année dernière de l'arrivée au Grand Colombier avec la première attaque franche à 800 mètres de la ligne. Là c'était tout le contraire, mais cela tient beaucoup aux coureurs, à Wout Van Aert, à Mathieu Van der Poel, à Julian Alaphilippe" a accordé Christian Prudhomme.

 

"Il n'y a plus d'étape de transition"

"Le grain de folie qui a été distillé en première semaine il a continué pendant les trois semaines, ce qui a fait d'ailleurs un Tour de France dur avec un rythme échevelé. Il n'y a plus d'étape de transition, avant-hier (vendredi) on l'a vu. Dans la traversée des Landes, je disais à mon pilote Gilles Meignan, la traversée des Landes on ne l'a pas toujours fait à cette vitesse là. Les Landes c'est peut-être la seule étape où on a peut-être une occasion de commander un Tartare, là il n'en était pas question. Il n'y a plus d'étape de transition, comme beaucoup d'équipes n'ont pas gagné d'étape il y avait une bagarre folle pour aller décrocher la timbale. Mais cette course, elle a été formidable évidemment", a ajouté le directeur du Tour.

 

Retrouvez les classements sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Theo CHEVALIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur est votre favori pour la Clasica San Sebastian ?



















Partenaires

Publicité
Publicité