Route
Route - Roglic : «Je cherche toujours à comment être un bon leader» Photo : @JumboVismaRoad

Route - Roglic : «Je cherche toujours à comment être un bon leader»

Alors qu'il lancera sa saison 2021 sur les routes de Paris-Nice, une course qu'il va découvrir, Primoz Roglic a accepté de revenir sur l'épisode du Tour de France 2020 dans un entretien accordé au journal L'Equipe. Dominateur pendant une très grande partie de la course, le Slovène a tout perdu l'avant-dernier jour à l'occasion du contre-la-montre de La Planche des Belles Filles. Une défaite "brutale et dévastatrice" mais qui n'a pas empêché le coureur de la Jumbo-Visma de remporter par la suite son premier Monument, Liège-Bastogne-Liège, et son deuxième Tour d'Espagne consécutif. Forçant l'admiration, cette résilience a été évoquée par le principal intéressé.

Vidéo - Primoz Roglic "n'était pas dans le fun" sur le Tour 2020

 

"C'est très nocif de n'avoir que la victoire pour objectif"

"Je suis quelqu'un qui va de l'avant, je ne reste pas à ruminer mon résultat sur le Tour de France. Tout arrêter après le Tour, cela ne m'a même pas effleuré l'esprit. J'aime ce que je fais, j'ai déjà 31 ans et ça ne durera pas éternellement. Je veux profiter de ces moments où je suis bon. Je ne veux pas me laisser abattre. [...] Quand le Tour s'est terminé, je me suis dit que j'avais travaillé trop dur, que je ne pouvais pas m'arrêter là. J'en voulais plus. C'est ce qui m'a guidé." Fatalement frustré par cette perte du Tour de France 2020 au profit d'un Tadej Pogacar auteur l'avant-dernier jour "d'une performance surprenante mais pas étrange" selon Primoz Roglic, l'ancien sauteur à ski - qui a confirmé que sa blessure à la hanche contractée sur le Critérium du Dauphiné "l'avait gênée" lors du chrono -  a en revanche aimé l'attitude de son équipe durant toute la durée du Tour.

"Dégager une telle impression de puissance, contrôler au maximum, finalement, c'était ça que je voulais avant le départ et c'est ce qu'on a réussi à mettre en place. Bien sûr, la victoire finale n'est pas là mais c'est ainsi. Parfois on gagne, parfois on perd [...] On a été la meilleure équipe cette année en mettant tout un tas de choses en place : on réfléchit, on discute, on grandit ensemble. C'est ce que j'aime. Je préfère le chemin plutôt que l'arrivée. C'est très nocif de n'avoir que la victoire pour objectif : si tu es deuxième, tu es fini, tu ne trouves plus la force de repartir", affirme-t-il.

 

"Je suis toujours en train de chercher comment être un bon leader"

Satisfait donc de l'impression dégagée par la Jumbo-Visma, Primoz Roglic a en revanche concédé que lui et ses coéquipiers avaient peut-être été trop calculateurs et jusqu'au-boutistes lors de cette 107e Grande Boucle. "Je ne courais pas complètement naturellement et l'équipe non plus. On n'était pas du tout dans le fun, l'instinct. On a trop voulu contrôler, c'était un choix et on s'est un peu recroquevillés [...] On était comme un bus avec tous nos adversaires assis à l'arrière. On les emmenait jusqu'à l'arrivée tous les jours... Mais voilà, c'était notre stratégie. On avait décidé de gagner le Tour comme ça."

Pour finir, le coureur de 31 ans s'est confié sur le statut de leader qui est désormais le sien au sein de la Jumbo-Visma. Une fonction qu'il cherche encore à apprivoiser. "Ce rôle n'a jamais été une évidence pour moi. Je ne suis pas le genre de gars qui débarque dans un groupe, se met au milieu de tout le monde et parle [...] Je suis toujours en train de chercher comment être un bon leader. Je dois progresser là-dessus, comment avoir mes gars autour de moi. Ce n'est pas très naturel pour moi. Certaines fois, j'y arrive, d'autres non", conclut celui qui visera à nouveau cette saison la victoire finale sur le Tour de France.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter le 76e Omloop Het Nieuwsblad ce samedi ?



















Partenaires

Publicité
Publicité