Tour de France - Pinot : «Le podium ? Si on est tous à notre niveau...»
Tour de France
Photo : @GroupamaFDJ / Nicolas Götz

Tour de France - Pinot : «Le podium ? Si on est tous à notre niveau...»

Après deux dernières années difficiles, Thibaut Pinot entend bien remonter la pente en 2022. Gêné de longs mois par des douleurs au dos, le leader emblématique de la Groupama-FDJ était déjà revenu à un niveau correct en fin de saison dernière, et il compte bien entamer ce nouvel exercice à 100% de ses moyens. Avec en point de mire le Tour de France, où il partagera le leadership de son équipe avec David Gaudu et Michael Storer.

Vidéo - Thibaut Pinot évoque ses objectifs pour la saison 2022

 

"C'est sûr que le Tour de France m'a manqué... "

"C'est une année importante pour moi. La saison dernière a été compliquée, heureusement j'ai pu reprendre avec de bonnes sensations en août et en septembre, même si j'ai fini avec beaucoup de fatigue. Mais voilà, j'entame la nouvelle saison avec beaucoup d'envie, je suis vraiment motivé. Les sensations sont revenues cette semaine, pour l'instant je ne suis pas inquiet physiquement pour la suite de la saison et j'espère être opérationnel dès le mois de février", a expliqué Pinot lors d'une conférence de presse virtuelle ce mardi.

 

"L'ambition est simple, je veux regagner des courses"

Habitué à gagner chaque saison ou presque depuis 2011, Thibaut Pinot n'a plus levé les bras depuis sa fameuse victoire au sommet du Tourmalet sur le Tour de France 2019. Forcément, son envie première est donc de retrouver le chemin du succès. "L'ambition est simple, je veux regagner des courses, retrouver mon niveau après une année difficile. Je veux gagner de février à octobre dès que j'en aurai l'occasion", a-t-il assuré.

 

"Le podium sur le Tour, on est tous concernés par cet objectif"

Marc Madiot l'a annoncé, l'objectif de la Groupama-FDJ sur le Tour de France sera le podium. Thibaut Pinot sera l'un des leaders, mais il n'aura pas tout le poids de la course sur ses épaules puisqu'il aura à ses côtés David Gaudu et Michael Storer, transfuge du Team DSM. "On est tous concernés par cet objectif. C'est un objectif qui a été affiché par l'équipe. On aura une équipe solide en montagne et si on est tous à notre niveau, il n'y a aucune raison qu'on n'y arrive pas. Après, on sait comment est le Tour, mais clairement, collectivement, on aura une force en montagne qu'on a rarement eue dans l'équipe. On a la chance d'avoir trois grosses cartes pour le général et il faudra s'en servir. S'il m'arrive quelque chose, ou s'il arrive quelque chose à David ou à Storer, on sait que derrière, il y aura encore du monde. Ça donne une liberté et ça met beaucoup moins de pression de partager ce rôle", a-t-il déclaré.

"On est des coureurs assez proches, on est une équipe soudée. Les egos seront mis de côté sur le Tour de France, on sera là pour l'équipe. C'est une bonne chose pour tout le monde, mais pour moi c'est vraiment plus facile à porter d'avoir plusieurs leaders dans une équipe. On partira avec moins de pression mais ce n'est pas pour autant qu'on performera moins, donc pour nous c'est vraiment une bonne chose de partager ce rôle", a-t-il ajouté.

 

"J'ai envie de regagner dans des lieux mythiques"

Thibaut Pinot a également évoqué son programme avant la Grande Boucle, un programme qu'il avait l'habitude de faire il y a quelques années. "Je ferai ma reprise sur le Tour du Haut-Var, puis Tirreno-Adriatico, le Tour du Jura, le Tour des Alpes, le Tour de Romandie, le Tour de Suisse et le Tour de france. C'est un programme que je faisais très régulièrement avant 2018, donc je reviens un peu à mes bases. Je suis très content de retourner en Suisse, ça faisait plusieurs saisons que je n'y étais pas allé. Le Tour de Romandie et le Tour de Suisse sont des courses qui me plaisent bien."

Mais bien sûr, le Tour de France reste son principal objectif, et il espère revivre ces moments magiques que seule cette course peut offrir, comme lorsqu'il avait gagné au Tourmalet ou à l'Alpe d'Huez. "C'est sûr que le Tour de France m'a manqué. 2020 et 2021 ont été deux années difficiles, et ça m'a fait mal de ne pas faire le Tour l'an dernier. Le but cette année est d'arriver à 100% au départ du Tour. J'ai déjà montré des choses par le passé, j'ai quand même gagné trois étapes sur le Tour, j'ai fini 3e du général, j'ai joué assez haut donc forcément, on a tout de suite envie de retrouver ces sensations et de retrouver les joies d'une victoire d'étape sur le Tour de France. J'ai envie de regagner dans des lieux mythiques comme j'ai pu le faire, ça me manque et j'ai envie de retrouver ça cette année", a-t-il conclu.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Quelle est la recrue la plus attendue pour la saison 2022 ?















Partenaires

Publicité
Publicité