Tour de France - Patrick Konrad gagne la 16e étape, Sonny Colbrelli 2e
Tour de France
Photo : @LeTour

Tour de France - Patrick Konrad gagne la 16e étape, Sonny Colbrelli 2e

Comme cela était prévisible, c'est un coureur de l'échappée qui a remporté ce mardi la 16e étape du Tour de France, disputée entre Pas de la Case et Saint-Gaudens. Et le vainqueur du jour se nomme Patrick Konrad, le coureur de la BORA-hansgrohe. Sorti, à 80 kilomètres de l'arrivée, d'un groupe de onze coureurs qui était à la poursuite d'un trio, le champion d'Autriche est revenu sur les hommes de tête, avant de les distancer dans le col de Portet d'Aspet et de tenir tête à ses adversaires jusqu'à Saint-Gaudens. Derrière le vainqueur du jour, c'est Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious) qui a pris la deuxième place à 42 secondes, juste devant Michael Matthews (Team BikeExchange).

Vidéo - La chronique d'Andy Schleck avant la 16e étape du Tour

 

Retrouvez les classements sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

 

Trois Français dans le top 10, les cadors arrivent ensemble

Présents en nombre dans le groupe de tête, les Français n'ont pas réussi à trouver l'ouverture sur cette 16e étape. Pierre-Luc Périchon (Cofidis) et Franck Bonnamour (B&B Hotels p/b KTM) ont respectivement terminé quatrième et cinquième, tandis que David Gaudu (Groupama-FDJ) - qui se retrouve 11e du classement général - a pris la neuvième place. À l'attaque dans le final dans la côte d'Aspret-Sarrat après avoir passé une journée très calme, tous les leaders du général ont franchi la ligne 13'50" après Patrick Konrad. Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) conserve donc son maillot jaune.

 

Kasper Asgreen longtemps devant... avant un regroupement général

C'est à un départ en descente  - et sous la pluie - auquel doivent se plier les coureurs du Tour, ce qui ne facilite pas la création d'une échappée. Pourtant, un homme parvient à prendre la poudre d'escampette, Kasper Asgreen. Le Danois de la Deceuninck-Quick Step va ainsi ouvrir la route pendant de très nombreux kilomètres, avant de voir le retour de son coéquipier Mattia Cattaneo et de Michal Kwiatkowski (INEOS Grenadiers) dans la première ascension répertoriée du jour, le col de Port.

Au sommet de cette difficulté, les trois coureurs de tête possèdent une trentaine de secondes d'avance sur un groupe d'une dizaine de contre-attaquants, tandis que le peloton - duquel les sprinteurs, dont Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step), ont été éjectés - est juste derrière ces derniers. Les écarts sont donc très faibles, et c'est même à un regroupement général auquel on assiste dans la descente du col de Port. Tout reste donc à faire à 100 kilomètres de l'arrivée !

 

L'échappée du jour prend forme, Matthews et Colbrelli grignotent sur Cavendish

Quelques kilomètres plus loin, un trio fausse compagnie au peloton. Il est composé de Fabien Doubey (Team TotalEnergies), Jan Bakelants (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) et Christopher Juul-Jensen (Team BikeExchange). Les trois hommes passent en tête au sprint intermédiaire situé à Vic d'Oust, tandis que les quatrième et cinquièmes places sont décrochées par Michael Matthews (Team BikeExchange) et Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious), qui amassent donc respectivement 13 et 11 points au classement du maillot vert.

Mais ce n'est pas le sprint du peloton que Michael Matthews a remporté, mais celui du groupe des poursuivants, qui sont au nombre de 11 et ne sont pas loin des trois hommes de tête. Dans ce contre, outre Matthews et Colbrelli, on retrouve Toms Skujins (Trek-Segafredo), Patrick Konrad (BORA-hansgrohe), David Gaudu (Groupama-FDJ), Pierre-Luc Périchon (Cofidis), Benoît Cosnefroy (AG2R Citroën Team), Fred Wright (Bahrain Victorious), Alex Aranburu (Astana-Premier Tech), Lorenzo Rota (Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) et Franck Bonnamour (B&B Hotels p/b KTM).

 

Patrick Konrad revient sur le groupe de tête, David Gaudu tente de faire pareil

Au moment d'aborder le col de la Core (13,1 km à 6,6%), dont le sommet est situé à 68 kilomètres de Saint-Gaudens, la situation est la suivante : Bakelants, Doubey et Juul-Jensen disposent de 45 secondes d'avance sur les poursuivants, le peloton pointant pour sa part à quasiment 4 minutes. Dans cette ascension, Patrick Konrad sort tout seul du groupe de contre afin de rapidement rentrer sur le trio de tête. Mais ce n'est pas si simple pour le champion d'Autriche, qui doit sérieusement s'employer et ne parvient à revenir qu'à 3,5 kilomètres du sommet.

Derrière, c'est David Gaudu qui prend ses responsabilités et hausse sérieusement le rythme au sein du groupe des poursuivants. Le grimpeur de la Groupama-FDJ fait craquer de nombreux coureurs puisque seuls Bonnamour, Colbrelli et Skujins parviennent à accrocher la roue du Tricolore. Le quatuor revient tout d'abord sur Juul-Jensen, distancé du groupe de tête, avant que Périchon, Rota, Matthews et Aranburu ne réussissent à raccrocher les wagons.

 

Patrick Konrad s'isole, David Gaudu et Sonny Colbrelli en poursuite

En tête de course, Konrad, Bakelants et Doubey continuent d'ouvrir la route et possèdent, au pied du col de Portet d'Aspet (5,4 km à 6,9%), 30 secondes d'avance sur dix poursuivants, seul Benoît Cosnefroy ayant finalement perdu sa place après les escarmouches survenues dans le col de la Core. À 4 kilomètres du sommet du Portet d'Aspet, Patrick Konrad se débarrasse de Jan Bakelants et Fabien Doubey, ses deux compagnons d'échappée. Derrière, les poursuivants continuent de monter au train, ce qui permet à Konrad de creuser l'écart.

Alors que l'avance de l'Autrichien s'approche de la minute, David Gaudu remet un coup d'accélérateur. Le grimpeur tricolore est dans un premier temps suivi par Franck Bonnamour et Sonny Colbrelli, puis seul le champion d'Italie, encore une fois impressionnant sur ce terrain qui n'est pas le sien, résiste à la pression mise par le Breton. Au sommet du col de Portet d'Aspet, Konrad ne possède plus que 25 secondes de marge sur le duo composé de Gaudu et Colbrelli, tandis qu'un groupe composé de Matthews, Bakelants, Rota, Skujins et Bonnamour est pointé à 50 secondes.

 

Trop fort, Patrick Konrad lève les bras à Saint-Gaudens

Patrick Konrad profite ensuite de la descente pour accentuer un peu son avance sur David Gaudu et Sonny Colbrelli, qui sont pointés à 45 secondes à 20 kilomètres de l'arrivée. Quelques bornes plus loin, ce ne sont plus deux coureurs qui chassent l'homme de tête, mais neuf puisque le groupe Matthews - dans lequel ont repris place Aranburu et Périchon - revient sur le duo Gaudu-Colbrelli. Mais qu'ils soient deux ou neuf, ça n'a aucun impact sur Patrick Konrad, qui fait mieux que résister dans le final et remporte la plus belle victoire de sa carrière devant Sonny Colbrelli et Michael Matthews.

 

Retrouvez les classements sur le site officiel du Tour de France en cliquant ICI

Classement de la 16è étape

1AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe4h01'59''
2ITACOLBRELLI Sonny Bahrain Victorious+ 42''
3AUSMATTHEWS MichaelTeam BikeExchangem.t.
4FRAPERICHON Pierre-LucCofidis, Solutions Creditsm.t.
5FRABONNAMOUR Franck B&B Hotels p/b KTMm.t.
6ESPARANBURU AlexAstana-Premier Techm.t.
7LETSKUJINS TomsTrek-Segafredo+ 45''
8BELBAKELANTS JanIntermarche-Wanty-Gobert Materiauxm.t.
9FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 47''
10ITAROTA LorenzoIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 1'03''
11FRADOUBEY FabienTeam TotalEnergies+ 4'39''
12GBRWRIGHT FredBahrain Victorious+ 4'41''
13EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 13'49''
14SLOPOGACAR TadejUAE Team Emiratesm.t.
15KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Techm.t.
16DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Vismam.t.
17COLURAN RigobertoEF Education-Nippom.t.
18NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohem.t.
19AUSO'CONNOR BenAG2R Citroenm.t.
20ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Stepm.t.
21ESPMAS EnricMovistar Teamm.t.
22ESPBILBAO PelloBahrain Victoriousm.t.
23FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 13'53''
24ITAFORMOLO DavideUAE Team Emirates+ 14'12''
25BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 14'22''

Classement général provisoire après la 16è étape

1SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates66h23'06''
2COLURAN RigobertoEF Education-Nippo+ 5'18''
3DANVINGEGAARD JonasTeam Jumbo-Visma+ 5'32''
4EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 5'33''
5AUSO'CONNOR BenAG2R Citroen+ 5'58''
6NEDKELDERMAN WilcoBora-Hansgrohe+ 6'16''
7KAZLUTSENKO AlexeyAstana-Premier Tech+ 7'01''
8ESPMAS EnricMovistar Team+ 7'11''
9FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 8'02''
10ESPBILBAO PelloBahrain Victorious+ 10'59''
11FRAGAUDU David Groupama-FDJ+ 14'13''
12ITACATTANEO MattiaDeceuninck-Quick Step+ 14'45''
13FRAPARET-PEINTRE AurelienAG2R Citroen+ 22'10''
14COLCHAVES RUBIO Johan EstebanTeam BikeExchange+ 23'46''
15AFSMEINTJES LouisIntermarche-Wanty-Gobert Materiaux+ 30'11''
16BELVAN AERT WoutTeam Jumbo-Visma+ 32'16''
17COLHENAO MONTOYA SergioTeam Qhubeka NextHash+ 37'43''
18NEDPOELS WouterBahrain Victorious+ 38'42''
19BELTEUNS DylanBahrain Victorious+ 44'09''
20PORGUERREIRO RubenEF Education-Nippo+ 44'56''
21AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohe+ 47'02''
22NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 48'12''
23ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 51'10''
24FRABONNAMOUR Franck B&B Hotels p/b KTM+ 52'58''
25ESPCASTROVIEJO Jonathan NicolasINEOS Grenadiers+ 56'36''
26FRAELISSONDE KennyTrek-Segafredo+ 57'53''
27FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 59'19''
28COLHIGUITA Sergio AndresEF Education-Nippo+ 1h00'19''
29CANWOODS MichaelIsrael Start-Up Nation+ 1h00'50''
30NEDKRUIJSWIJK StevenTeam Jumbo-Visma+ 1h05'39''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Publicité

Sondage

Le parcours du Tour de France 2022, il est parfait pour qui ?



















Partenaires

Publicité
Publicité