Tour de France
Tour de France - Nans Peters l'étape, Yates en jaune, Pinot s'écroule Photo : Sirotti

Tour de France - Nans Peters l'étape, Yates en jaune, Pinot s'écroule

Marquant l'entrée des coureurs dans les Pyrénées, la huitième étape du Tour de France a été remportée ce samedi à Loudenvielle par le Français Nans Peters. Membre de la bonne échappée du jour, le coureur de la formation AG2R La Mondiale s'est isolé dans la descente du Port de Balès à 30 kilomètres de l'arrivée et a devancé de 47 secondes Toms Skujins (Trek-Segafredo) et Carlos Verona (Movistar).

Vidéo - Tour de France 2020 - Nans Peters remporte la 8e étape

 

Derrière les échappés, un premier grand ménage a eu lieu parmi les favoris. Distancé dès les premiers kilomètres du Port de Balès, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a perdu le Tour de France ce samedi, tout comme Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Tom Dumoulin (Jumbo-Visma). Premier favori à l'arrivée à Loudenvielle, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a repris une partie du temps qu'il avait concédé vendredi. Il a devancé Romain Bardet de 38 secondes et tous les autres leaders de 40 secondes. Présent dans le groupe des cadors, Adam Yates (Mitchelton-SCOTT) conserve ses trois secondes d'avance sur Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et sera donc en jaune dimanche au départ de la neuvième étape.

Fidèle à ce qu'il montre depuis le début du Tour, Guillaume Martin (Cofidis) est arrivé avec les costauds et reste troisième du classement général. Un peu juste dans le col de Peyresourde mais accrocheur, Romain Bardet a attaqué dans le final - pour un butin de 2 secondes - ce qui lui permet de s'emparer de la quatrième place du classement général. Outre Pinot, Dumoulin et Alaphilippe, l'autre perdant de la journée se nomme Emanuel Buchmann (BORA-hansgrohe), qui a perdu 1'03" sur Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), Egan Bernal (INEOS Grenadiers) et consorts.

 

Dépossédé la veille de son maillot vert, Sam Bennett reprend deux points à Peter Sagan

C'est un groupe de treize coureurs qui parvient à se dégager peu après le départ de Cazères-sur-Garonne. Benoît Cosnefroy et Nans Peters (AG2R La Mondiale), Michael Morkov (Deceuninck-Quick Step), Neilson Powless (EF Pro Cycling), Carlos Verona (Movistar), Toms Skujins (Trek-Segafredo), Ilnur Zakarin (CCC Team), Ben Hermans (Israel Start-Up Nation), Jerôme Cousin et Fabien Grellier (Total Direct Energie), Soren Kragh Andersen (Sunweb), Quentin Pacher et Kévin Réza (B&B Hotels-Vital Concept) composent ainsi l'échappée du jour. 

Aucun membre du groupe de tête n'étant dangereux au classement général - le mieux placé est Ilnur Zakarin, classé 44e à 16'39" d'Adam Yates (Mitchelton-SCOTT) - le peloton laisse tranquillement l'échappée se développer. C'est ainsi que l''écart monte jusqu'à plus de 14 minutes au pied du col de Menté, situé à 90 kilomètres de l'arrivée à Loudenvielle. Alors que rien ne se passe jusqu'à cette première difficulté de la journée, Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) profite du sprint intermédiaire de Sengouagnet pour reprendre deux points à Peter Sagan (BORA-hansgrohe) au classement du maillot vert. L'écart entre les deux hommes n'est ainsi plus que de sept longueurs.

 

Romain Bardet à terre, Jérome Cousin prend les devants

Toujours composé de treize coureurs au sommet du col de Menté, le groupe de tête voit Benoît Cosnefroy passer en tête et prendre ainsi dix points supplémentaires au classement du meilleur grimpeur. Alors que Giacomo Nizzolo (NTT Pro Cycling), pas dans son assiette depuis quelques jours, abandonne après quelques kilomètres de montée, Romain Bardet (AG2R La Mondiale) est victime d'une chute. Légèrement touché au coude et au genou gauches, le natif de Brioude est attendu par Pierre Latour et Mikaël Chérel et revient sans problème sur l'arrière du peloton.

Conscient de ses limites dans les cols et souhaitant donc prendre un peu d'avance sur les meilleurs grimpeurs du groupe d'échappée avant l'ascension du Port de Balès (11,7 km à 7,7%), Jérôme Cousin s'isole à l'avant. Auteur d'un bel effort, le baroudeur de la Total Direct Energie creuse l'écart au fil des kilomètres et attaque le Port de Balès avec plus d'une minute d'avance sur ses anciens compagnons. Mené jusque-là par la Mitchelton-SCOTT du maillot jaune, le peloton voit ensuite la Jumbo-Visma mettre un sérieux coup d'accélérateur dans les premiers contreforts du col le plus difficile de la journée.

 

Le Port de Balès fatal à Thibaut Pinot !

Dès les premières pentes du Port de Balès, le groupe de tête explose, ce qui ne fait pas les affaires de Jérôme Cousin, repris après seulement 3 kilomètres de montée. C'est un trio qui se dégage ensuite, composé de Nans Peters (AG2R La Mondiale), Ilnur Zakarin (CCC Team) et Quentin Pacher (B&B Hotels-Vital Concept). Mais le rythme imprimé est trop rapide pour ce dernier, qui doit laisser filer son compatriote et le Russe. Mais c'est alors qu'un coup de massue tombe sur le Tour de France 2020 puisque Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) est distancé par le peloton maillot jaune alors même que la grande bagarre n'a pas débuté...

Semblant diminué par sa blessure au dos apparue après sa chute de la première étape, le Franc-Comtois, attendu par David Gaudu, Valentin Madouas, Rudy Molard et Sébastien Reichenbach, perd du temps au fil de la montée et le constat est alors clair : il ne gagnera pas le Tour de France cette année ! La journée est d'ailleurs catastrophique pour la Groupama-FDJ puisque William Bonnet avait abandonné quelques minutes plus tôt. La journée est vraiment difficile pour les Français puisque Lilian Calmejane (Total Direct Energie), gêné par des problèmes physiques, pose pied à terre également.

 

Le col de Peyresourde met chacun à sa place

Au sommet du Port de Balès, Nans Peters passe en tête devant Ilnur Zakarin. Les deux hommes possèdent une trentaine de secondes d'avance sur un quatuor composé de Neilson Powless, Carlos Verona, Soren Kragh Andersen et Toms Skujins. À peine la descente entamée, Nans Peters distance le piètre descendeur qu'est Ilnur Zakarin et fonce vers le dernier col de la journée, le Peyresourde, qu'il entame avec 40 secondes d'avance sur le Russe. Pointé à 9'30", le peloton a roulé vite dans les derniers kilomètres du Port de Balès, notamment sous l'impulsion d'un Wout Van Aert qui a sérieusement étiré le paquet. Celui-ci comprend tous les leaders, sauf bien sûr Thibaut Pinot, qui navigue à plus de sept minutes.

À l'avant, le début d'ascension est plutôt favorable à Ilnur Zakarin, qui reprend un peu de temps à l'homme de tête et se rapproche à une douzaine de secondes. Dans le peloton, c'est... Tom Dumoulin qui fait le tempo. Apparu en difficulté sur la fin du col précédent, le Néerlandais travaille pour Primoz Roglic, qui est donc officiellement le leader unique de la Jumbo-Visma. Et le premier à allumer la mèche chez les favoris, c'est Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step). Vite repris par Tom Dumoulin, le Français perd ensuite le contact avec le peloton principal, tout comme Emanuel Buchmann (BORA-hansgrohe), Warren Barguil (Arkéa-Samsic) ou encore Alejandro Valverde (Movistar).

 

Tadej Pogacar s'isole devant les autres favoris, Primoz Roglic contrôle

C'est ensuite Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) qui place une attaque, seulement suivi par Primoz Roglic et Nairo Quintana (Arkéa-Samsic). Les trois hommes font un petit écart, puis plafonnent par la suite, ce qui permet à une dizaine de coureurs de revenir, dont Guillaume Martin (Cofidis), Miguel Angel Lopez (Astana), Romain Bardet (AG2R La Mondiale), Rigoberto Uran (EF Pro Cycling), Adam Yates (Mitchelton-SCOTT) ou encore Egan Bernal (INEOS Grenadiers), ces deux derniers paraissant néanmoins en souffrance. Un temps sous la menace d'Ilnur Zakarin, Nans Peters retrouve un second souffle dans les derniers kilomètres du col de Peyresourde, ce qui lui permet d'éteindre définitivement les chances de retour du Russe.

Décidément intenable dans cette dernière montée du jour, Tadej Pogacar repasse à l'offensive et part cette fois-ci seul. Deux coureurs partent néanmoins à sa poursuite, en l'occurrence Richie Porte (Trek-Segafredo) et Mikel Landa (Bahrain-McLaren). Alors que le groupe des favoris est emmené par Richard Carapaz, le coéquipier d'Egan Bernal, Guillaume Martin décide se dévoiler. Pas suivi dans un premier temps, le Français est ensuite repris par Primoz Roglic, Nairo Quintana, Egan Bernal, Miguel Angel Lopez, Adam Yates, Romain Bardet et Enric Mas (Movistar).

Ces derniers reprennent Mikel Landa et Richie Porte peu après le sommet de Peyresourde, tandis que Tadej Pogacar a créé un écart de 30 secondes sur ses poursuivants. Toujours seul en tête, Nans Peters décroche finalement la plus belle victoire de sa carrière devant Toms Skujins et Carlos Verona. Tadej Pogacar récupère pour sa part 40 secondes sur ses principaux rivaux pour le podium.

Classement de l'étape 8

1FRAPETERS NansAG2R La Mondiale4h02'12''
2LETSKUJINS TomsTrek-Segafredo+ 47''
3ESPVERONA CarlosMovistar Teamm.t.
4RUSZAKARIN IlnurCCC Team+ 1'09''
5USAPOWLESS NeilsonEF Pro Cycling+ 1'41''
6BELHERMANS BenIsrael Start-Up Nation+ 3'42''
7FRAPACHER QuentinB&B Hotels-Vital Conceptm.t.
8DANKRAGH ANDERSEN SørenTeam Sunweb+ 4'04''
9SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 6'00''
10FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 6'38''
11COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Team+ 6'40''
12GBRYATES AdamMitchelton-Scottm.t.
13COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiersm.t.
14ESPLANDA MEANA MikelBahrain-McLarenm.t.
15FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Creditsm.t.
16SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Vismam.t.
17COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsicm.t.
18COLURAN RigobertoEF Pro Cyclingm.t.
19AUSPORTE RichieTrek-Segafredom.t.
20ESPMAS EnricMovistar Team+ 7'18''
21ITACARUSO DamianoBahrain-McLarenm.t.
22NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredom.t.
23EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiersm.t.
24FRAROLLAND PierreB&B Hotels-Vital Conceptm.t.
25ALLBUCHMANN EmanuelBora-Hansgrohe+ 7'43''
26COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scottm.t.
27FRAGRELLIER FabienTotal Direct Energie+ 8'47''
28COLHIGUITA Sergio AndresEF Pro Cyclingm.t.
29ESPVALVERDE AlejandroMovistar Teamm.t.
30NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Vismam.t.

Classement général provisoire après l'étape 8

1GBRYATES AdamMitchelton-Scott34h44'52''
2SLOROGLIC PrimozTeam Jumbo-Visma+ 3''
3FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Credits+ 9''
4FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 11''
5COLBERNAL Egan ArleyINEOS Grenadiers+ 13''
6COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderArkea - Samsicm.t.
7COLLOPEZ Miguel Angel Astana Pro Teamm.t.
8COLURAN RigobertoEF Pro Cyclingm.t.
9SLOPOGACAR TadejUAE Team Emirates+ 48''
10ESPMAS EnricMovistar Team+ 1'00''
11ALLBUCHMANN EmanuelBora-Hansgrohe+ 1'25''
12ESPLANDA MEANA MikelBahrain-McLaren+ 1'34''
13AUSPORTE RichieTrek-Segafredom.t.
14NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 2'12''
15NEDDUMOULIN TomTeam Jumbo-Visma+ 2'20''
16COLCHAVES RUBIO Johan EstebanMitchelton-Scott+ 2'37''
17EQUCARAPAZ RichardINEOS Grenadiers+ 2'40''
18ITACARUSO DamianoBahrain-McLarenm.t.
19ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 2'41''
20COLHIGUITA Sergio AndresEF Pro Cycling+ 2'48''
21FRAROLLAND PierreB&B Hotels-Vital Concept+ 3'09''
22GBRCARTHY HughEF Pro Cycling+ 7'52''
23FRABARGUIL WarrenArkea - Samsic+ 7'55''
24ESPSOLER GIMINEZ MarcMovistar Team+ 11'03''
25RUSZAKARIN IlnurCCC Teamm.t.
26FRAALAPHILIPPE JulianDeceuninck-Quick Step+ 11'42''
27ESPBILBAO PelloBahrain-McLaren+ 15'57''
28FRASICARD RomainTotal Direct Energie+ 17'58''
29ITAARU FabioUAE Team Emirates+ 18'10''
30FRAPINOT ThibautGroupama-FDJ+ 18'56''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui sera champion du monde sur route dimanche ?



















Publicité

Partenaires

Publicité